FELIN, opérationnel en septembre dans l’Armée française

Eurosatory 2010 - Symboliquement, c’est le 1er Régiment d’infanterie de l’Armée de terre française qui recevra au mois de septembre prochain les équipements FELIN pour en équiper toutes ses compagnies de combat. Ce sera ensuite au tour du 13ème Bataillon de Chasseur Alpins. Au total, 22 588 systèmes seront livrés.

A partir de 2011, le rythme des livraisons sera de quatre régiments par an. C'est bien l'aboutissement d'un grand programme dont la maîtrise d'oeuvre a été confiée par la DGA à Sagem (groupe Safran), à l'issue d'une compétition internationale. Le 27 mai dernier, l'électronicien de défense livrait les 90 premiers systèmes au centre de formation FELIN pour l'École d'infanterie. Ces équipements serviront à la formation initiale des instructeurs de l'Armée de terre.

Retour sur l'étape d'évaluation

Fantassin à Equipements et Liaisons Intégrés, FELIN est un « système combattant » conçu pour améliorer toutes les fonctions opérationnelles du combattant débarqué : protection, observation, système C4I (command, control, computers, communications and intelligence), emploi des armes, mobilité, soutien. L'évaluation technico-opérationnelle de 2009 a représenté l'étape la plus critique du programme.
Passée avec succès, cette phase s'est traduite par une mise à l'épreuve du système. 358 « FELIN » ont ainsi été testés par quatre régiments envoyés en mission en Afghanistan. Leur mandat : tester le système dans les environnements les plus exigeants : montagne, jungle, désert, parachutage, combat urbain.

Priorité à l'ergonomie

Toutes les armes ont été utilisées : Famas, fusil de précision FRF2, Minimi. A l'issue de cette campagne, près de 200 modifications ont été intégré pour offrir un système d'infanterie qui réponde exactement aux besoins opérationnels. Comme l'explique le colonel Laurent Barraco, directeur de programme à la DGA : « La préoccupation majeure de la DGA, de l'Armée de terre et de Sagem s'est portée sur l'ergonomie pour le maniement des matériels et des logiciels ». En termes de performances, « le fusil FAMAS présente une amélioration de la portée des tirs qui passe de 300 à 500 m de jour, et atteint 400 m la nuit au lieu de 150. Avec le fusil de précision FRF2, la portée passe à 600 m de nuit », détaille le Colonel Rey, responsable du programme FELIN à la Section technique de l'Armée de terre.

Grâce à la modularité et à la performance de ses équipements, le système de modernisation du combattant FELIN est une ressource technologique et opérationnelle dans laquelle les Armées peuvent puiser pour répondre à leurs besoins spécifiques. Déjà plusieurs programmes de modernisation sont en cours : FIST au Royaume Uni, IMESS en Suisse, IDZ en Allemagne et Land Warrior aux Etats-Unis.

FELIN a été en démonstration dynamique sur le stand de Safran à Eurosatory 2010 (Parc d'Expositions de Viparis Nord Villepinte - Hall 6 – stand 81)

www.sagem-ds.com

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer