Réseau d’experts Safran : de l’expertise individuelle à la performance collective

Les 16 et 17 septembre, Safran réunissait ses experts venant des différentes sociétés du Groupe, pour officialiser la création de 12 réseaux. À l’ordre du jour : développer les complémentarités, favoriser la recherche commune et définir les moyens de travailler ensemble pour innover.

Les experts de Safran se sont réunis les 16 et 17 septembre au Musée Aéronautique et Spatial du groupe Safran à Villaroche (77) sous la présidence de Michel Laroche, directeur général adjoint de Safran, Recherche & Technologie, et Pierre Thouraud, directeur technique de Snecma et président du Comité technique de Safran.
Cet événement a marqué une nouvelle étape dans la démarche initiée par la direction générale pour renforcer le réseau d'experts au sein du Groupe et faire émerger des technologies de rupture. Au sein de Safran, le statut bien particulier d'expert représente la reconnaissance d'une maîtrise individuelle dans un domaine de compétence donné. Les experts sont environ 900 répartis en trois niveaux : junior, sénior et émérite. Pour cette convention, 250 experts séniors et émérites de Safran étaient conviés.
« Les experts ont travaillé ensemble par réseau depuis plusieurs mois. L'idée était qu'ils se retrouvent en septembre pour faire le point de ces ateliers de travail et présenter leurs premières synthèses », explique Michel de Crémiers, de la direction R&T de Safran. Les experts, regroupés en douze réseaux de 20 à 30 personnes, développent des thèmes clés d'expertise pour le Groupe. Sous la direction d'un animateur, chaque réseau s'est réuni afin de définir les orientations de travail. Cette convention a naturellement mis l'accent, notamment, sur les thèmes relatifs à la gestion des réseaux et à la transmission de l'expertise dans le Groupe.

Une plus grande synergie

« Une synergie au sein des réseaux est en train de se renforcer. Ces rencontres permettent aux experts venus de différents horizons d'échanger, ce qui va entraîner la naissance de passerelles entre les sociétés du Groupe », prévoit Michel de Crémiers. Un outil collaboratif particulier a d'ailleurs été créé pour favoriser le partage des recherches. « Nous sommes convaincus qu'en associant son champs de compétences au réseau du Groupe, un expert apportera un bénéfice supplémentaire à sa société. C'est ce partage de connaissances qui va aider à générer des innovations, des technologies de rupture chez Safran. Cela constitue une vraie force de compétitivité », conclut Michel Laroche, qui souligne aussi la devise des réseaux d'experts de Safran : « de l'expertise individuelle à la performance collective. »

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer