Un système pour détecter les voitures volées

Après deux ans d’expérimentation de la technologie LAPI (Lecture Automatique des Plaques d’Immatriculation) pour le ministère de l’Intérieur français, le système fait ses preuves.

Depuis mars 2007, le ministère de l'Intérieur français a mené une expérimentation opérationnelle de la technologie LAPI, développée par Sagem Sécurité (groupe SAFRAN). Ce système permet de lire les plaques d'immatriculation des véhicules à l'arrêt comme en mouvement, puis de les comparer à un registre de numéros de plaque préenregistrés : ceux des voitures volées ou mises en cause dans certains crimes et disparitions de personnes. Il participe ainsi à la volonté du gouvernement de renforcer la lutte contre les criminalités. « Nous avons obtenu des résultats qui correspondent parfaitement au cahier des charges établi par le ministère qui exigeait plus de 80 % de reconnaissance sur des flots de véhicules en mouvement, confie Michel Le Roy, directeur du programme LAPI chez Sagem Sécurité. Par ailleurs, nous avons défini une interface homme-machine extrêmement simple pour que le système puisse être utilisé sans formation particulière. » Ainsi, entre mars 2007 et septembre 2008, près de 350 véhicules ont été retrouvés ou identifiés comme suspects. Et surtout, le nombre moyen de voitures comparées avec le Fichier des Véhicules Volés (FVV) est passé de 10 à 2 800 par jour. « Il y a un vrai rapport d'efficacité, juge Denis Perret, chef du programme LAPI au ministère de l'Intérieur, et cela sans impacter le reste du travail du policier ni encombrer les ondes radio. C'est un véritable succès. »

Un système très ergonomique
Avec une ergonomie très étudiée, le système se veut simple d'emploi. La lecture des plaques se fait grâce à une caméra, montée par un bras orientable sur un véhicule de police et dirigée grâce à un écran tactile. L'image est ensuite analysée par l'ordinateur du système LAPI à bord du véhicule banalisé, dans lequel la dernière version du FVV a été préalablement enregistrée. En cas d'alerte, un message sur l'écran indique la conduite à suivre (intervention ou surveillance). Par ailleurs, Sagem Sécurité fournit des stations pour crypter le FVV et éviter les manipulations frauduleuses.

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer