Safran a acquis 81% des activités Homeland Protection du groupe américain General Electric

Le 24 avril dernier, Safran a acquis 81% des activités Homeland Protection du groupe américain General Electric. Cette société est spécialisée dans les systèmes de détection tomographique de matières dangereuses ou illicites dans les aéroports et les sites sensibles.

Quel est le sens de cette opération ?
Cette opération permet à Safran de se renforcer dans le domaine de la sécurité. Elle fait suite à deux récentes acquisitions : celle de Sdu-Identification (ndlr : renommée « Sagem Identification »), société hollandaise spécialisée dans la fabrication de documents d'identité sécurisés, en juin 2008. Et celle de Printrak en avril 2009, l'activité biométrique de Motorola, spécialisée dans les systèmes d'identification automatiques par empreintes digitales (AFIS) largement implantée sur le territoire américain. A terme, l'activité sécurité devrait représenter 20% du chiffre d'affaires du groupe Safran.

Comment cette acquisition peut-elle s'intégrer aux activités actuelles de Safran ?
Sagem Sécurité (groupe Safran) est déjà leader des technologies multi biométriques d'identification de personnes et se positionne comme un acteur mondial dans le contrôle de flux de personnes dans les aéroports. Avec cette nouvelle acquisition dans le domaine de la détection d'explosifs et de substances illicites, Safran se positionne désormais également comme un acteur mondial dans le contrôle des flux de bagages dans les aéroports et pourra à terme offrir des solutions complètes aux aéroports.

Quelles sont les perspectives du marché de la détection tomographique ?
Aujourd'hui, les États-Unis disposent d'un important parc de machines tomographiques, dont 65% proviennent de GE Homeland Protection. Le renouvellement à moyen terme de ces machines représente un marché potentiel très important, d'autant plus que cette société est la seule à disposer d'une machine certifiée - au plus haut niveau de résolution et à la plus grande capacité de traitement de bagages - par la TSA (Transport Security Administration). En Europe, l'évolution des réglementations en matière de sécurité devrait en outre entraîner l'installation systématique de machines tomographiques dans les aéroports à partir de 2012. Déjà largement présent dans les aéroports européens, Safran se retrouve donc dans une position favorable pour conquérir ces futurs marchés.

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer