Messier Services fidèle partenaire de la Royal Air Force

Depuis vingt ans, Messier Services UK assure la maintenance des trains d'atterrissage des Tornado de la Royal Air Force. Un nouveau contrat vient prolonger ce partenariat.

Grâce au contrat signé fin 2008, Messier Services (groupe SAFRAN) prolonge sa mission auprès de la Royal Air Force (RAF) pour laquelle elle assure depuis vingt ans les révisions des trains d'atterrissage des avions militaires polyvalents Tornado. Sur ce marché, Messier Services justifie d'une solide expérience et elle assure d'ailleurs aussi la maintenance des trains de ces appareils pour les armées de l'air italienne et saoudienne. Son expertise est d'autant plus légitime que ce train a été conçu à l'origine par Messier-Dowty (groupe SAFRAN), un actionnaire majoritaire de Messier Services.

Un montage assez complexe

Le précédent contrat, conclu directement avec le Ministère de la défense britannique (MoD), était renouvelable tous les ans et ne stipulait qu'une révision des composants du train à la demande. Le nouveau contrat a une portée de huit ans et demi, avec une option pour une extension jusqu'en 2025, date prévue pour le retrait de service de l'appareil. «Ce contrat fait intervenir quatre sociétés, explique Rick Morris, responsable des ventes de Messier Services. British Aerospace Systems est en fait le contractant principal face au prestataire Messier Services. Mais c'est EADS qui signe les ordres d'achat et les factures puisque ce dernier est responsable face au constructeur - le consortium européen Panavia- de la conception et de la fourniture de l'ensemble du système d'atterrissage ». Ce contrat repose donc sur les relations entre les quatre partenaires.

Service sur mesure

Messier Service assure la maintenance des systèmes des 134 avions de la RAF. Certains de ces appareils sont en opérations extérieures, en Irak et en Afghanistan. Le contrat prévoit la révision annuelle d'un nombre fixe de pièces parmi les quatre composants principaux du train d'atterrissage : trains avant et principaux, amortisseurs (représentant la partie la plus sensible) et boîtiers de puissance du système de direction au sol. Les temps de rotation nécessaires pour la révision des pièces sont contractuellement définis et varient de 8 à 12 semaines en fonction du type de composant et de sa complexité. Pour Messier Services, ce contrat assure un plan de charge défini et constant, permettant à l'unité militaire de l'usine de Gloucester de fonctionner à pleine capacité au minimum jusqu'à l'horizon 2016.

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer