Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

Cloche
S'abonner aux communiqués de presse

Safran : très forte croissance du chiffre d'affaires au 1er trimestre 2016

Finance

Toutes les donn�es chiffr�es de ce communiqu� de presse sont exprim�es en donn�es ajust�es[1]. Les d�finitions sont disponibles dans les Notes en page 7. 


Chiffres cl�s du 1er trimestre 2016

  • Le chiffre d'affaires ajust� du 1er trimestre 2016 s'�tablit � 4 240 M?, en hausse de 7,8 % par rapport au 1er trimestre 2015. La croissance du chiffre d'affaires ajust� est de 6,7 % sur une base organique.
     
  • La croissance organique a �t� port�e par une dynamique soutenue dans les activit�s d'A�ronautique et de S�curit�.
     
  • Les activit�s de services pour moteurs civils[2] ont augment� de 8,6 % en USD, et sont toujours tir�es par les r�visions des moteurs CFM56 r�cents et des GE90.
     
  • Les perspectives pour l?exercice 2016 sont confirm�es : Safran pr�voit une hausse de son chiffre d?affaires ajust� comprise entre 2 et 4 %. Le r�sultat op�rationnel courant ajust� devrait progresser d?environ 5 % et s?accompagner d?une nouvelle hausse du taux de marge. Le cash flow libre devrait repr�senter plus de 40 % du r�sultat op�rationnel courant ajust�.

 

Faits marquants 

  • Moteurs LEAP : La mise en ?uvre du programme de d�veloppement de la famille de moteurs LEAP se poursuit comme pr�vu et en ligne avec le calendrier. D�but avril, Safran a livr� les premiers syst�mes propulsifs LEAP de s�rie (le moteur LEAP-1A et la nacelle) pour l'A320neo, conform�ment au planning fix� il y a cinq ans. Les premi�res livraisons commerciales aux compagnies a�riennes sont pr�vues � l?�t� 2016. En parall�le, le programme d'essais en vol de l'A320neo et de l'A321neo continue de se d�rouler parfaitement, totalisant plus de 800 heures d'essais avec plus de 285 vols depuis le 19 mai 2015.
    La certification du moteur LEAP-1B est en bonne voie. Le premier vol du Boeing 737 MAX, qui a eu lieu le 29 janvier 2016 avec succ�s, marque le d�but d'une campagne d'essais en vol d'un an en vue de sa certification. Ces essais sont actuellement r�alis�s sur trois appareils. � ce jour, plus de 310 heures d'essais ont �t� enregistr�es avec plus de cent vols. Les mesures r�alis�es montrent que le moteur devrait parfaitement r�pondre aux sp�cifications souhait�es. Son entr�e en service est attendue en 2017, conform�ment au calendrier.
     
  • Carnet de commandes CFM56 & LEAP : Au 1er trimestre, les commandes et intentions d'achat s?�l�vent � 673 moteurs LEAP et 542 CFM56, ce qui porte le carnet de commandes total de CFM International (CFMI) � 13 949 moteurs (commandes et intentions d'achat) � fin mars 2016. Les commandes annonc�es par CFM comprennent des moteurs associ�es aux nouvelles commandes d?avions ainsi que des moteurs choisis par les compagnies a�riennes s�par�ment des commandes d?avions qui ont d�j� pu �tre annonc�es par les avionneurs.
     
  • �quipements a�ronautiques : Safran a �t� s�lectionn� pour fournir les meubles �lectriques cockpit et arri�re du H160 d'Airbus Helicopters.
     
  • D�fense : Le nouveau programme � syst�me de drones tactiques � (SDT) de l'arm�e de Terre, plac� sous la ma�trise d'ouvrage de la Direction g�n�rale de l'armement (DGA), a �t� confi� � Safran. Ce programme repose sur le syst�me de drones Patroller de Safran qui en assure la ma�trise d'?uvre. La loi de programmation militaire 2014-2019 pr�voit la livraison de 14 a�ronefs ainsi que des stations sol et d?autres �quipements.
     
  • S�curit� : La division S�curit� a poursuivi son d�veloppement dans les programmes d'identit� num�rique pour les gouvernements (notamment aux �tats-Unis et au Royaume-Uni). En Inde, le programme Aadhaar a franchi une �tape importante : plus d'un milliard d'Indiens ont �t� enregistr�s depuis son lancement en 2011. Safran a sign� un contrat avec l'a�roport Changi de Singapour pour fournir une solution de contr�le aux fronti�res qui facilitera le voyage des passagers a�riens gr�ce � la reconnaissance faciale.
     
  • Spatial : Safran et Airbus Group ont progress� sur les conditions de mise en ?uvre de la seconde phase d?int�gration d?Airbus Safran Launchers. La finalisation des formalit�s et des approbations techniques et administratives devrait avoir lieu dans les prochaines semaines. 

 

 

Paris, le 26 avril 2016 - Safran (Euronext Paris : SAF) publie aujourd'hui son chiffre d'affaires du 1er trimestre 2016.

 

Commentaires du Directeur G�n�ral

Philippe Petitcolin a d�clar�:

� Ce trimestre, la croissance du chiffre d'affaires a �t� port�e par les activit�s d'A�ronautique. La forte dynamique du trafic a�rien alimente la demande de services et incite les compagnies a�riennes � investir dans de nouveaux appareils. Les activit�s de S�curit� ont �galement contribu� � la croissance gr�ce � de nouveaux contrats et au chiffre d'affaires r�current des contrats d�j� en cours.

La famille de moteurs LEAP continue � progresser comme pr�vu. Les premiers syst�mes propulsifs de s�rie seront bient�t livr�s � la cha�ne d'assemblage de l'A320neo d'Airbus � Hambourg, et leur entr�e en service est attendue dans les prochaines semaines.

Le LEAP 1-B satisfait toujours les attentes et se trouve aujourd'hui en phase d'essais sur trois Boeing 737 MAX. Le carnet de commandes totalise aujourd?hui plus de 10 500 moteurs, ce qui repr�sente 74 % de part de march� des futurs avions moyen-courriers. Le moteur CFM56 b�n�ficie toujours d'une demande tr�s forte, comme en t�moignent les 542 commandes re�ues au premier trimestre.

Nous avons sign� un accord pour la cession de Morpho Detection � Smiths Group. Avec ses technologies de pointe, Morpho Detection est tr�s bien plac� pour tirer profit des tendances porteuses sur ses march�s. Cette op�ration bien men�e s'inscrit parfaitement dans le cadre de notre strat�gie, qui consiste � recentrer notre d�veloppement sur les march�s de l'a�ronautique et de la d�fense.

Gr�ce au solide positionnement de Safran, � des tendances de march� porteuses et � la bonne ex�cution op�rationnelle de la feuille de route d�finie pour chacune de nos activit�s, nous sommes tr�s confiants dans notre capacit� � atteindre nos objectifs pour 2016 ainsi qu'� moyen terme. �

 

 

Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2016

Le chiffre d'affaires de Safran au 1er trimestre 2016 s'�l�ve � 4 240 M?, compar� � 3 935 M? au 1er trimestre 2015, repr�sentant une hausse de 7,8 % sur un an. Cette croissance de 305 M? traduit une progression des activit�s d'A�ronautique (propulsion et �quipements) et de S�curit�.

Sur une base organique (hors impact des acquisitions, cessions et effets de change), le chiffre d'affaires du Groupe augmente de 264 M?, soit une hausse de 6,7 %. La croissance organique a �t� calcul�e � taux de change constants et avant prise en compte des effets de variation de p�rim�tre. Les calculs suivants ont donc �t� appliqu�s :

Croissance publi�e     7,8 %
Impact des acquisitions,
activit�s nouvelles consolid�es et cessions
(2) M? (0,1) %    
Effet de change (39) M? (1,0) %    
Croissance organique     6,7 %

Le chiffre d'affaires a b�n�fici� d'un effet de change favorable de 39 M? au 1er trimestre 2016, traduisant un effet de conversion positif du chiffre d'affaires en devises �trang�res, notamment la partie de l'activit� r�alis�e en USD naturellement couverte par des co�ts en USD. Le taux de change spot USD/EUR moyen est de 1,10 USD pour 1 ? au 1er trimestre 2016, compar� � 1,13 USD pour 1 ? sur la m�me p�riode il y a un an. Le taux couvert du Groupe s'est am�lior� � 1,24 USD pour 1 ? au 1er trimestre 2016, contre 1,25 USD pour 1 ? au 1er trimestre 2015. 

 

Commentaires sur l?activit�

Propulsion a�ronautique et spatiale

Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2016 s'�l�ve � 2 301 M?, en hausse de 11,2 % (10,0 % sur une base organique) par rapport aux 2 070 M? enregistr�s au 1er trimestre 2015. Cette croissance a �t� port�e par les activit�s de premi�re monte et de services pour les programmes civils et militaires.

Le chiffre d'affaires des moteurs civils en premi�re monte est en hausse, principalement port� par les livraisons de moteurs CFM56 (442 unit�s ont �t� livr�es au 1er trimestre 2016, soit +10 % par rapport au 1er trimestre 2015). Les ventes de moteurs militaires en premi�re monte progressent �galement gr�ce � des volumes plus importants de moteurs M88 et TP400. Sept moteurs M88, tous destin�s aux march�s export, ont �t� livr�s au premier trimestre.
Le chiffre d'affaires des turbines d'h�licopt�re a diminu� de l?ordre de 5 %, en raison d'une baisse des volumes en premi�re monte et d'un repli de l'activit� de services et de pi�ces de rechange, notamment aupr�s des clients du secteur gazier et p�trolier.

Le chiffre d'affaires g�n�r� par les services augmente de 8,2 % en euros et repr�sente 54,5 % du chiffre d'affaires des activit�s de Propulsion a�ronautique du trimestre. Les services pour moteurs civils, en croissance de 8,6 % en USD, sont toujours tir�s par les r�visions des moteurs CFM56 r�cents et des GE90. Les activit�s de services des moteurs militaires enregistrent quant � elles une hausse d?environ 15 %.

Les nouvelles commandes et intentions d'achat totalisent 673 moteurs LEAP et 543  moteurs CFM56 au 1er trimestre. Au 31 mars 2016, le carnet de commandes pour ces deux moteurs d?�tablit � 13 949 unit�s et compte notamment 10 534 moteurs LEAP.

 

�quipements a�ronautiques

Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2016 s'�l�ve � 1 219 M?, en hausse de 4,0 % par rapport aux 1 172 M? enregistr�s au 31 mars 2015. Sur une base organique, le chiffre d'affaires augmente de 1,9 %.

Les livraisons de c�blages et de trains d'atterrissage pour l'A350 et le Boeing 787 ont progress� en phase avec les cadences de production des avionneurs. La diminution des livraisons d'inverseurs de pouss�e et de trains d'atterrissage pour l'A330 refl�te la baisse des cadences d'assemblage de l'appareil. 25 nacelles ont �t� livr�es pour l'A380 au premier trimestre, chiffre stable par rapport � l'an dernier. Les volumes d'inverseurs de pouss�e pour l'A320 ont l�g�rement augment� et une nouvelle acc�l�ration est pr�vue au second semestre.

Le chiffre d'affaires g�n�r� par les services augmente de 17,2 % et repr�sente 30,8 % des ventes des �quipements a�ronautiques. Les activit�s de freins carbone, trains d'atterrissage et nacelles ont toutes contribu� � cette croissance.

 

D�fense

Au 1er trimestre 2016, le chiffre d'affaires s'�l�ve � 269 M?, en recul de 3,2 % par rapport � 278 M? au 1er trimestre 2015. Sur une base organique, le chiffre d'affaires affiche un repli de 3,6 %, conform�ment aux attentes.

Dans l'optronique, la fin du programme FELIN a �t� partiellement compens�e par l'augmentation des ventes de viseurs et de jumelles infra-rouges. La baisse des ventes dans les activit�s d'avionique s'explique par une diminution des volumes de centrales de navigation inertielle et des syst�mes de commandes de vol. Ce repli est partiellement compens� par une augmentation de la contribution des kits de guidage.

 

S�curit�

Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2016 s'�l�ve � 449 M?, en hausse de 8,5 % par rapport aux 414 M? enregistr�s au 31 mars 2015. La croissance organique est de 10,9 %, hors impact des effets de change.

Toutes les activit�s ont contribu� � la croissance du chiffre d'affaires. Dans les activit�s d'Identification, les solutions gouvernementales ont fortement progress�, notamment les contrats d'enr�lement du gouvernement f�d�ral des �tats-Unis, les syst�mes de soutien aux programmes �lectoraux au Moyen-Orient et en Afrique, et les solutions biom�triques dans la zone Asie-Pacifique. Les ventes de cartes � puce ont augment� sur une base organique gr�ce � une hausse des volumes pour les clients du secteur bancaire et des t�l�communications.

 

Morpho Detection

Le 21 avril 2016, Safran a annonc� avoir conclu un accord pour la cession de Morpho Detection LLC, et d'autres activit�s de d�tection, � Smiths Group pour une valeur d'entreprise de 710 millions de dollars. La transaction g�n�rera une plus-value avant imp�t sur la base du taux de change courant euro/dollar.
L'acquisition, qui est soumise aux autorisations r�glementaires et doit remplir les autres conditions habituellement exig�es, devrait �tre finalis�e en d�but d'ann�e 2017.
Pour plus d'informations, consulter le communiqu� de presse en date du 21 avril.

 

Perspectives confirm�es pour 2016

Les perspectives 2016 de Safran concernent le Groupe dans sa structure au 31 d�cembre 2015, y compris Morpho Detection, dont la cession devrait �tre finalis�e en d�but d?ann�e 2017. Par ailleurs, elles ne tiennent pas compte de l?effet en 2016 de la finalisation du regroupement de ses activit�s de lanceurs avec celles d'Airbus Group dans la joint-venture commune Airbus Safran Launchers (ASL). Les perspectives seront r�vis�es selon les besoins � l'issue de la finalisation de la seconde phase de l'op�ration. Safran s'attend � ce que l'apport de ses activit�s de lanceurs � ASL ait un effet positif sur la marge op�rationnelle courante ajust�e.

Safran pr�voit sur l'ensemble de l'exercice :

  • Une hausse du chiffre d'affaires ajust� comprise entre 2 et 4 % par rapport � 2015, au taux de change moyen estim� de 1,11 USD pour 1 ?.
  • Une augmentation d?environ 5 % du r�sultat op�rationnel courant ajust�, accompagn�e d'une nouvelle hausse du taux de marge par rapport � 2015 (au cours couvert de 1,24 USD pour 1 ?). La politique de couverture isole en grande partie le r�sultat op�rationnel courant ajust� des fluctuations actuelles du cours EUR/USD, sauf pour la partie des activit�s localis�e aux �tats-Unis expos�e � l'effet de conversion en euro de leur r�sultat r�alis� en USD.
  • Un cash flow libre repr�sentant plus de 40 % du r�sultat op�rationnel courant ajust�, un �l�ment d'incertitude demeurant le rythme de paiement de plusieurs �tats clients.

Ces perspectives 2016 sont bas�es sur les hypoth�ses suivantes :

  • Augmentation soutenue des livraisons de premi�re monte en A�ronautique
  • Croissance des activit�s de services pour les moteurs civils entre 7 et 9 %
  • Co�t du lancement de la production en s�rie des moteurs LEAP
  • R�duction du niveau de R&D autofinanc�e de l'ordre de 100 � 150 M?, avec une baisse plus marqu�e des montants capitalis�s li�e � une diminution des d�penses sur le LEAP, l'A350 et les turbines d'h�licopt�res � l'approche de la certification et de l'entr�e en service. En raison de la baisse des d�penses capitalis�es et de la hausse des amortissements, la R&D comptabilis�e en charges devrait augmenter d?environ 100 M?.
  • Niveau soutenu d'investissements corporels, y compris les extensions, les nouvelles capacit�s de production et les outillages, de l'ordre de 850 M?, comme requis par la transition de production et la mont�e en cadence
  • Croissance rentable des activit�s de S�curit�
  • Poursuite de l?am�lioration de la productivit�

 

Couvertures de change

Le portefeuille de couverture de Safran s'�levait � 19,7 Mds USD le 18 avril 2016. Aucun changement significatif dans les couvertures de change du Groupe n'est � noter depuis les informations qui ont �t� communiqu�es dans la publication des r�sultats de l'exercice 2015 (25 f�vrier 2016) et lors de la Journ�e investisseurs (14 mars 2016). 

 

Calendrier

  • Assembl�e g�n�rale annuelle  : 19 mai 2016
  • R�sultats S1 2016 : 29 juillet 2016

* * * *

Safran organise aujourd'hui � 8h30, heure de Paris, une conf�rence t�l�phonique pour les analystes financiers et les investisseurs. Pour participer, composer le 01 70 77 09 35 depuis la France, le +44 203 367 9454 depuis le Royaume-Uni, ou le +1 855 402 7763 depuis les �tats-Unis. Une r�-�coute sera disponible au 01 72 00 15 00, au +44 203 367 9460 et au +1 877 642 3018 (code d'acc�s 300354#).

Le communiqu� de presse et la pr�sentation sont disponibles sur le site Internet � l'adresse www.safran-group.com.

* * * *

 

Chiffres cl�s

Chiffre d'affaires par activit�
(en millions d'euros)
T1 2015 T1 2016 % variation
publi�e
% variation
organique
Propulsion a�ronautique et spatiale 2 070 2 301 11,2 % 10,0 %
�quipements a�ronautiques 1 172 1 219 4,0 % 1,9 %
D�fense 278 269 (3,2) % (3,6) %
S�curit� 414 449 8,5 % 10,9 %
Autres 1 2 n.a. n.a.
Total Groupe 3 935 4 240 7,8 % 6,7 %

 

Chiffres d'affaires 2015 par trimestre
(en millions d'euros)
T1 2015 T2 2015 T3 2015 T4 2015 2015
Propulsion a�ronautique et spatiale 2 070 2 416 2 220 2 613 9 319
�quipements a�ronautiques 1 172 1 242 1 180 1 349 4 943
D�fense 278 338 266 384 1 266
S�curit� 414 471 474 519 1 878
Autres 1 1 1 5 8
Chiffre d'affaires total 3 935 4 468 4 141 4 870 17 414

 

Change euro/dollar T1 2015 T1 2016
Cours de change spot moyen 1,13 1,10
Cours de change spot (fin de p�riode) 1,08 1,14
Cours couvert 1,25 1,24

Notes

[1] Chiffre d'affaires ajust�

Pour refl�ter les performances �conomiques r�elles du Groupe et permettre leur suivi et leur comparabilit� avec celles de ses concurrents, Safran �tablit un chiffre d'affaires ajust�.

Ce dernier est ajust� des incidences :

  • de la valorisation des instruments d�riv�s de change, afin de r�tablir la substance �conomique r�elle de la strat�gie globale de couverture du risque de change du Groupe :
    • ainsi, le chiffre d?affaires net des achats en devises est valoris� au cours de change effectivement obtenu sur la p�riode, int�grant le co�t de mise en ?uvre de la strat�gie de couverture, et
    • la totalit� des variations de juste valeur des instruments d�riv�s de change aff�rentes aux flux des p�riodes futures est neutralis�e.
       

Table de passage du chiffre d'affaires consolid� au chiffre d'affaires ajust� du 1er trimestre 2016 :

T1 2016
(en millions d'euros)
Chiffre d'affaires consolid� Couverture de change Regroupements d'entreprises Chiffre d'affaires ajust�
Revalorisation du chiffre d'affaires Diff�r�s des r�sultats sur couvertures Amortissements incorporels - fusion Sagem-Snecma Effets des autres regroupements d'entreprises
Chiffre d'affaires 4 412 (172) n.a. n.a. n.a. 4 240

[2] Activit�s de services pour moteurs civils (agr�gat exprim� en USD)

Cet agr�gat extracomptable (non audit�) comprend le chiffre d?affaires des pi�ces de rechange et des contrats de prestations de service (maintenance, r�paration et r�vision) pour l?ensemble des moteurs civils de Snecma et de ses filiales, et refl�te les performances du Groupe dans les activit�s de services pour moteurs civils comparativement au march�. 

 

* * * *

 

Contactez-nous

  • ©