Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

Cloche
S'abonner aux communiqués de presse

Safran : résultats du premier semestre 2016

Finance

  • Hausse du chiffre d?affaires de 6,5 % sur une base organique gr�ce � la dynamique soutenue dans les activit�s de services en A�ronautique et dans la S�curit�
  • Marge op�rationnelle courante record, � 14,6 %, avec une forte progression des Equipements a�ronautiques
  • Bonne g�n�ration de cash gr�ce � la ma�trise du BFR
  • Confirmation des perspectives de croissance organique pour 2016

 

Toutes les donn�es chiffr�es de ce communiqu� de presse sont exprim�es en donn�es ajust�es[1], sauf mention contraire. Les d�finitions des retraitements ainsi que la table de passage du compte de r�sultat consolid� au compte de r�sultat ajust� pour le premier semestre 2016 sont disponibles dans ce communiqu�. Les comparaisons sont �tablies par rapport aux comptes 2015. Les d�finitions sont disponibles dans les Notes en page 12 et suivante de ce communiqu�.

Les soci�t�s du Groupe communiquent d�sormais toutes sous un seul logo : Safran. Les d�nominations sociales int�grent toutes la marque Safran dans leur nom, associ�e � un descriptif de leur activit�. La correspondance entre les anciens et les nouveaux noms a �t� annonc�e par communiqu� le 19 mai 2016, disponible sur le site internet de Safran.

 

Chiffres cl�s du premier semestre 2016

  • Le chiffre d'affaires ajust� s'�tablit � 8 936 M?, en hausse de 6,3 % par rapport au premier semestre 2015. La croissance est de 6,5 % sur une base organique.
     
  • Le r�sultat op�rationnel courant ajust�[2] s'�l�ve � 1 309 M? (14,6 % du chiffre d'affaires), en progression de 11,8 % sur un an. Compte tenu des �l�ments non r�currents de (13) M?, le r�sultat op�rationnel ajust� ressort � 1 296 M?.
     
  • Le r�sultat net ajust� (part du Groupe) s?�tablit � 862 M? (soit un r�sultat par action de base de 2,07 ? et un r�sultat par action dilu� de 2,03 ?). Au premier semestre 2015, le r�sultat net ajust� comprenait une plus-value r�sultant de la cession de titres Ingenico Group. Hors cette plus-value, le r�sultat net affiche une progression de 15,7 %.
     
  • Le r�sultat net consolid� - non ajust� (part du Groupe) s'�tablit � 1 818 M?, soit 4,37 ? par action. Il comprend un profit, sans incidence sur le cash flow, de 1 015 M? avant impact des imp�ts diff�r�s, d�coulant de la variation de la juste valeur du portefeuille d'instruments d�riv�s de change destin�s � couvrir les flux de tr�sorerie futurs et d'une plus-value d?apport de 368 M? r�sultant de l?apport d?actifs � Airbus Safran Launchers (voir Note 1 p. 12).
     
  • La g�n�ration de cash flow libre du premier semestre 2016 s'�l�ve � 566 M?, compar�s aux 96 M? enregistr�s au 30 juin 2015, notamment gr�ce � une bonne ma�trise du besoin en fonds de roulement.
     
  • La dette nette, qui s'�l�ve � 1 015 M? au 30 juin 2016, comprend une souscription par Safran � une augmentation de capital reserv�e d'Airbus Safran Launchers pour un montant de 470 M? dans le cadre du r��quilibrage �conomique n�cessaire � sa participation dans la co-entreprise. Une deuxi�me souscription de 280 M? sera effectu�e au deuxi�me semestre 2016, portant ainsi le montant total du r��quilibrage �conomique au montant pr�c�demment annonc� de 750 M?.
     
  • Au premier semestre 2016, les activit�s d?apr�s-vente pour moteurs civils[3] ont augment� de 8,5 % en USD, tir�es notamment par les premi�res r�visions des moteurs CFM56 r�cents et des GE90, ainsi que les services.
     
  • Confirmation des perspectives 20161

1 A p�rim�tre constant.

 

Faits marquants

  • Plus de 30 000 moteurs CMF56 produits depuis l?origine et plus de 11 100 commandes et intentions d'achat enregistr�es pour le moteur LEAP � l'issue du salon a�ronautique de Farnborough.
     
  • Production record de CFM56 avec 886 moteurs livr�s au premier semestre.
     
  • LEAP-1A : CFM a commenc� la mont�e en cadence du moteur LEAP-1A et a fourni 11 unit�s � Airbus. Le premier Airbus A320neo �quip� de moteurs LEAP-1A a �t� livr� le 19 juillet 2016 � Pegasus Airlines.
     
  • LEAP-1B : Le moteur a obtenu la double certification de l'Agence europ�enne de la s�curit� a�rienne (EASA) et de l'Administration f�d�rale am�ricaine de l'aviation civile (FAA) le 4 mai 2016, ouvrant la voie � une entr�e en service commercial au premier semestre 2017. � ce jour, quatre Boeing 737 MAX participent au programme d?essais et ont enregistr� plus de 800 heures sur plus de 300 vols. Les mesures r�alis�es montrent que le moteur devrait parfaitement r�pondre aux sp�cifications souhait�es.
     
  • LEAP-1C : Le syst�me de propulsion est pr�t pour le premier vol pr�vu d'ici la fin de l'ann�e.
     
  • Airbus Group et Safran ont finalis� la cr�ation de leur entreprise commune d�tenue � parts �gales, Airbus Safran Launchers, ouvrant ainsi un nouveau chapitre dans l'histoire de l'industrie des lanceurs. Depuis le 1er juillet 2016, cette co-entreprise est une soci�t� d?envergure mondiale enti�rement int�gr�e regroupant environ 8 400 collaborateurs. Le 20 juillet 2016, la Commission europ�enne a autoris� l?acquisition de la participation du CNES dans Arianespace par Airbus Safran Launchers.
     
  • Safran Helicopter Engines a �t� s�lectionn� par Korean Aerospace Industries (KAI) pour la motorisation de ses h�licopt�res LCH (Light Civil Helicopter) et par le Defence Acquisition Program Administration sud-cor�en pour la motorisation de ses h�licopt�res LAH (Light Armed Helicopter).
     
  • Safran Landing Systems a sign� plusieurs contrats pour la fourniture de freins carbone, notamment avec Hainan pour �quiper 39 Boeing 787 (en plus des 10 Boeing 787 d�j� �quip�s) et avec Azul pour 58 A320neo et 5 A350.
     
  • Safran Electrical & Power a �t� s�lectionn� pour fournir les harnais �lectriques des Embraer Legacy 450 & 500.
     
  • Plus de 3 millions de voyageurs inscrits au programme TSA Pre?pour lequel MorphoTrust est l?unique fournisseur de services d?inscription.
     
  • Le 21 avril 2016, Safran a annonc� avoir conclu un accord pour la cession de Morpho Detection LLC, et d'autres activit�s de d�tection, � Smiths Group pour une valeur d'entreprise de 710 millions de dollars. L'acquisition, qui est soumise aux autorisations r�glementaires et doit remplir les autres conditions habituellement exig�es, devrait �tre finalis�e en d�but d'ann�e 2017. Pour plus d'informations, consulter le communiqu� de presse en date du 21 avril.

 

Paris, le 29 juillet 2016 

Le Conseil d'administration de Safran (Euronext Paris : SAF) s'est r�uni � Paris le 28 juillet 2016 sous la pr�sidence de Ross McInnes pour statuer sur les comptes du premier semestre 2016.

 

Commentaires du Directeur G�n�ral

Philippe Petitcolin a d�clar� :

� Safran a tenu tous ses engagements op�rationnels et financiers au premier semestre 2016. Je suis particuli�rement fier que nous ayons parfaitement respect� le calendrier de livraison des premiers ensembles propulsifs  LEAP-1A � Airbus et ainsi livr� notre client de lancement Pegasus Airlines dans les temps. Parall�lement, les cadences de production des �quipements et des moteurs pour les appareils actuels n'ont jamais �t� aussi �lev�es. Nous avons �tabli un record de production pour le CFM56 avec la livraison de 886 moteurs en six mois et nous mettons tout en ?uvre pour r�pondre � la demande. Le r�sultat op�rationnel du Groupe, en hausse de 11,8 %, ressort � un taux record de 14,6 % du chiffre d'affaires, gr�ce � la croissance des services et aux progr�s r�alis�s dans les Equipements a�ronautiques, la D�fense et la S�curit�, conform�ment � nos objectifs.

Le d�fi que repr�sente la mont�e en cadence du programme LEAP va s'intensifier dans les mois � venir. Nos �quipes sont pleinement mobilis�es pour continuer � tenir nos engagements. Je suis convaincu que Safran, gr�ce � une pr�paration minutieuse, a toutes les cartes en main pour r�ussir. �

 

R�sultats du premier semestre 2016
 

Safran affiche une tr�s forte progression de sa performance au premier semestre 2016.

Croissance solide du chiffre d'affaires. Au premier semestre 2016, le chiffre d'affaires de Safran s'�l�ve � 8 936 M?, compar� � 8 403 M? au premier semestre 2015, en hausse de 6,3 % sur un an. Cette croissance de 533 M? traduit une progression des activit�s d'A�ronautique (propulsion et �quipements) et de S�curit�.

Sur une base organique, le chiffre d'affaires du Groupe augmente de 547 M?, repr�sentant une hausse de 6,5 %. La croissance organique a �t� calcul�e � taux de change constants et avant prise en compte des effets de variation de p�rim�tre de consolidation. Les calculs suivants ont donc �t� appliqu�s :

Croissance publi�e     6.3%
Impact des variations de p�rim�tre (2) M? (0.0)%  
Effet de change 15 M? (0.2)%  
Croissance organique     6.5%

Le chiffre d'affaires a �t� impact� par un effet de change d�favorable de (16) M? au premier semestre 2016, traduisant un effet de conversion n�gatif du chiffre d'affaires en devises �trang�res, notamment en GBP. Le taux de change spot USD/EUR moyen est de 1,12 USD pour 1 ? au premier semestre 2016, stable par rapport � la m�me p�riode il y a un an. Le taux couvert du Groupe s'est am�lior� � 1,24 USD pour 1 ? au premier semestre 2016, contre 1,25 USD pour 1 ? au premier semestre 2015.

La marge op�rationnelle courante atteint 14,6 % du chiffre d'affaires. Au premier semestre 2016, Safran affiche un r�sultat op�rationnel courant de 1 309 M?, en hausse de 138 M? (11,8 %) par rapport aux 1 171 M? au premier semestre 2015. La croissance organique ressort � 139 M?, en raison d'un effet de change n�gligeable et d'un impact des variations du p�rim�tre de consolidation de (1) M?.

La croissance du r�sultat op�rationnel courant provient principalement des Equipements a�ronautiques dont la progression des activit�s de services a �t� soutenue, notamment pour les roues et freins. Les activit�s de D�fense et de S�curit� ont �galement contribu� � cette croissance.

Les �l�ments non r�currents repr�sentent (13) M? au premier semestre 2016.

In Euro million S1 2015 S1 2016
R�sultat op�rationnel courant ajust� 1 171 1 309
% of revenue 13,9% 14,6%
     
Total des �l�ments non r�currents (4) (13)
Plus-vale (moins-value) de cession - -
Reprise (charge) de d�pr�ciation - -
Autres �l�ments non op�rationnels inhabituels et significatifs (4) (13)
     
R�sultat op�rationnel ajust� 1 167 1 296
% du chiffre d'affaire 13,9% 14,5%

Le r�sultat net ajust� (part du Groupe) est de 862 M? (2,07 ? par action), compar� � un r�sultat net ajust� (part du Groupe) de 1 164 M? au premier semestre 2015 (2,80 ? par action) qui comprenait une plus-value apr�s imp�ts de 419 M? r�sultant de la cession de titres Ingenico Group.

Outre la croissance du r�sultat op�rationnel, cette progression comprend :

  • Des frais financiers nets de (59) M?, dont (24) M? de co�t de la dette ;
  • Une charge d'imp�ts de (342) M? (taux d'imposition apparent de 27,6 %).

 

Dividendes distribu�s aux actionnaires

Lors de l'Assembl�e g�n�rale annuelle du 19 mai 2016, les actionnaires ont approuv� un dividende de 1,38 ? par action. Un acompte sur dividende (0,60 ? par action) a �t� vers� en d�cembre 2015 et le solde de 0,78 ? par action a �t� pay� en mai 2016. 

 

Structure bilantielle et tr�sorerie

Les op�rations ont g�n�r� 566 M? de cash flow libre. La dette nette s'�l�ve � 1 015 M? au 30 juin 2016, compar�e � une dette nette de 748 M? au 31 d�cembre 2015. La g�n�ration de cash flow libre r�sulte d'un flux de tr�sorerie op�rationnel de 1 359 M?, consacr� principalement aux investissements corporels (360 M?), dont le montant est rest� stable, et de mani�re maitris�e � une augmentation de 64 M? du besoin en fonds de roulement afin de soutenir les mont�es en cadence.

Les autres utilisations de la tr�sorerie du semestre incluent notamment la souscription � la premi�re augmentation de capital reserv�e d?Airbus Safran Launchers pour un montant de 470 M? dans le cadre de la finalisation de la JV, ainsi que le paiement du solde du dividende de 325 M? (0,78 ? par action) aux actionnaires de la soci�t� m�re.

Safran disposait au 30 juin 2016 d'un montant de tr�sorerie et �quivalents de tr�sorerie de 2,4 Mds? ainsi que de facilit�s de cr�dit confirm�es et non tir�es de 2,5 Mds?.

 

Investissements corporels

Les investissements corporels s'�l�vent � 360 M? au premier semestre 2016, un montant stable par rapport au premier semestre 2015. Comme indiqu� pr�c�demment, 2016 sera une nouvelle ann�e d?investissements corporels soutenus pour assurer la transition de production et la mont�e en cadence, notamment de moteurs LEAP. 

 

Recherche et D�veloppement

Les d�penses totales de R&D (y compris celles financ�es par les clients) atteignent 969 M?.

L'effort de R&D autofinanc�e (avant le Cr�dit d'Imp�t Recherche ? CIR) s'�tablit � 613 M?, soit 6,9 % du chiffre d'affaires au premier semestre 2016, en baisse de 68 M? par rapport au premier semestre 2015. Comme pr�vu, la R&D capitalis�e a �galement diminu� de 75 M? pour s'�tablir � 168 M?, principalement en raison de la baisse des d�penses sur les programmes LEAP. Suite � la livraison � Airbus des premiers moteurs pour les A320neo, les d�penses li�es au programme LEAP-1A sont int�gralement comptabilis�es en charges depuis le 1er mai 2016 et l'amortissement de la R&D capitalis�e a commenc�. Ainsi, l'impact sur le r�sultat op�rationnel courant de la R&D comptabilis�e en charges atteint 419 M?, en hausse de 12 M? par rapport � l'ann�e pr�c�dente.

 

Technofan

Le 15 juin 2016, l'Autorit� des march�s financiers a autoris� l'offre d?achat pr�sent�e par Safran suivie d'un retrait obligatoire visant les actions de Technofan non d�tenues par Safran. Safran a ainsi acquis les 30 495 actions de Technofan qu'il ne poss�dait pas d�j�, soit 4,85 % du capital de Technofan, � un prix de 245 ? par action pour un montant total de 7,5 M?. Technofan n'est donc plus cot� sur le march� r�glement� Euronext Paris. 

 

Finalisation de la seconde phase de la JV Airbus Safran Launchers

Le 30 juin 2016, Safran a apport� � Airbus Safran Launchers (ASL) tous les actifs et passifs relatifs � ses activit�s de conception, d�veloppement, production et commercialisation de syst�mes de propulsion de lanceurs pour applications civiles et militaires. Afin de respecter l?�quilibre 50/50 entre les deux partenaires, Safran proc�dera � une compensation �conomique s?�levant � 750M? sur la base de la valeur � date des apports des deux groupes. Au 30 juin 2016, concomitamment avec l?apport de ses actifs, Safran a �galement souscrit � une augmentation de capital r�serv�e d?ASL Holding SAS pour un montant de 470 M?. Airbus Group et Safran doivent finaliser les ajustements relatifs � leurs apports respectifs et proc�der au reclassement des titres de la JV au sein de chaque groupe au deuxi�me semestre 2016. � l?issue de ces op�rations internes, Safran souscrira � une deuxi�me augmentation de capital r�serv�e d?ASL Holding SAS pour un montant de 280 M?, portant ainsi � 750 M? le montant n�cessaire � la d�tention de 50 % des titres d?ASL Holding SAS. 

 

Perspectives pour l'ann�e 2016

Safran confirme la perspective de croissance organique de son activit� indiqu�e en d�but d?ann�e. Sur la base du p�rim�tre � fin 2015, Safran pr�voit sur l'ensemble de l'exercice 2016:

  • Une hausse du chiffre d'affaires ajust� comprise entre 2 et 4 % par rapport � 2015, au taux de change moyen estim� de 1,11 USD pour 1 ?.
  • Une augmentation d?environ 5% du r�sultat op�rationnel courant ajust�, accompagn�e d'une nouvelle hausse du taux de marge par rapport � 2015 (au cours couvert de 1,24 USD pour 1 ?). La politique de couverture isole en grande partie le r�sultat op�rationnel courant ajust� des fluctuations actuelles du cours EUR/USD, sauf pour la partie des activit�s localis�e aux �tats-Unis expos�e � l'effet de conversion en euro de leur r�sultat r�alis� en USD.
  • Un cash flow libre repr�sentant plus de 40 % du r�sultat op�rationnel courant ajust�, un �l�ment d'incertitude demeurant le rythme de paiement de plusieurs �tats clients.

A partir du 1er juillet 2016, Safran consolidera sa participation dans ASL par mise en �quivalence et par cons�quent ne reconnaitra plus le chiffre d?affaires de ces activit�s spatiales. En 2016, ce changement devrait diminuer le chiffre d?affaires d?environ 400 M? et avoir un effet l�g�rement positif sur le r�sultat op�rationnel courant ajust�.

Safran confirme les hypoth�ses sur lesquelles ces perspectives sont bas�es.

Les perspectives 2016 sont ainsi bas�es sur les hypoth�ses suivantes :

  • Augmentation soutenue des livraisons de premi�re monte en A�ronautique
  • Croissance des activit�s de services pour les moteurs civils dans le bas de la fourchette initiale
  • Co�t du lancement de la production en s�rie des moteurs LEAP
  • R�duction du niveau de R&D autofinanc�e de l'ordre de 100 M?, avec une baisse plus marqu�e des montants capitalis�s li�e � une diminution des d�penses sur le LEAP, l'A350 et les turbines d'h�licopt�res � l'approche de la certification et de l'entr�e en service. En raison de la baisse des d�penses capitalis�es et de la hausse des amortissements, la R&D comptabilis�e en charges devrait augmenter d?environ 100 M?
  • Niveau soutenu d'investissements corporels, y compris les extensions, les nouvelles capacit�s de production et les outillages, de l'ordre de 850 M?, comme requis par la transition de production et la mont�e en cadence
  • Croissance rentable des activit�s de S�curit�
  • Poursuite de l?am�lioration de la productivit�

 

Couvertures de change

Le portefeuille de couverture de Safran s'�levait � 18,2 Mds USD le 27 juillet 2016.
Au cours du deuxi�me trimestre 2016, la couverture de l'exposition USD/EUR nette pour 2018 a augment� pour s'�tablir � 5,7 Mds USD (contre 4,3 Mds USD pr�c�demment). La couverture totale � atteindre reste inchang�e � 8 Mds USD, et le cours couvert cible reste situ� entre 1,17 et 1,20 USD. Les accumulateurs, les barri�res d�sactivantes des options et les maturit�s restent inchang�s.
Aucun autre changement significatif dans les couvertures de change du Groupe n'est � noter depuis les informations qui ont �t� communiqu�es dans la publication du chiffre d?affaires du premier trimestre 2016 (23 avril 2016). 

 

Commentaires sur l?activit�

Propulsion a�ronautique et spatiale

Le chiffre d'affaires s'�l�ve � 4 857 M?, en hausse de 8,3 % (8,2 % sur une base organique) par rapport aux 4 486 M? du premier semestre 2015. Cette croissance a �t� port�e par les activit�s de premi�re monte pour moteurs civils et de services pour les programmes civils et militaires.

Le chiffre d'affaires des moteurs civils en premi�re monte est en hausse, principalement port� par les livraisons de moteurs CFM56 (886 unit�s ont �t� livr�es au premier semestre 2016, soit 8,6 % de plus qu?au premier semestre 2015). Les toutes premi�res livraisons de moteurs LEAP ont eu lieu au deuxi�me trimestre : un chiffre d'affaires a �t� comptabilis� pour 11 unit�s. Les ventes de moteurs militaires progressent �galement gr�ce � des quantit�s plus importantes de moteurs M88 et TP400 compar� au premier semestre 2015. Neuf moteurs M88, dont sept �taient destin�s aux march�s export, ont �t� livr�s.

Le chiffre d'affaires des turbines d'h�licopt�re a diminu� de l'ordre de 9 %, en raison d'une baisse des ventes en premi�re monte et d'un repli de l'activit� de services, notamment aupr�s des clients du secteur gazier et p�trolier, et du fait de l'immobilisation au sol de la flotte d'h�licopt�res H225 au deuxi�me trimestre.

Le chiffre d'affaires g�n�r� par les services augmente de 9,8 % en euros et repr�sente 55,1 % du chiffre d'affaires des activit�s de propulsion du semestre. Les activit�s d?apr�s-vente pour moteurs civils, en croissance de 8,5 % en USD par rapport au premier semestre 2015, sont toujours tir�es par les r�visions des moteurs CFM56 r�cents et des GE90, ainsi que par les services qui ont notamment b�n�fici� d'une contribution positive non r�currente au deuxi�me trimestre. Les activit�s de services des moteurs militaires enregistrent une forte croissance.

Le r�sultat op�rationnel courant s'�tablit � 942 M? au premier semestre 2016 (19,4 % du chiffre d'affaires), un montant stable par rapport aux 944 M? enregistr�s au premier semestre 2015 (21,0 % du chiffre d'affaires). La forte activit� des services ainsi qu'une hausse des livraisons de moteurs CFM56 ont contribu� positivement � ce r�sultat. Le r�sultat de la propulsion est en revanche impact� par une baisse dans les turbines d'h�licopt�re, par la marge n�gative des premiers moteurs LEAP livr�s et en production, ainsi que par un niveau de R&D en charges plus �lev� qu'en 2015. Les d�penses de R&D relatives au LEAP-1A sont comptabilis�es en charges depuis mai 2016, � l'issue de la premi�re livraison des moteurs de s�rie. L'am�lioration du taux de couverture a eu un impact l�g�rement positif sur la rentabilit�. Safran poursuit la mise en ?uvre de son plan d?action de r�duction progressive des co�ts de production du LEAP afin d?atteindre le point mort en terme de marge brute d?ici la fin de la d�cennie, comme d�j� expliqu�.

 

�quipements a�ronautiques

Le chiffre d'affaires s'�l�ve � 2 542 M?, en hausse de 5,3 % compar� au premier semestre 2015. Sur une base organique, le chiffre d'affaires augmente de 4,9 %.

Les livraisons de syst�mes �lectriques et de trains d'atterrissage � Airbus pour l'A350 ont doubl� par rapport � la m�me p�riode il y a un an. Celles du programme Boeing 787 ont de nouveau enregistr� une croissance cette ann�e. Le repli des livraisons d'inverseurs de pouss�e pour l'A330 refl�te le ralentissement annonc� des cadences d'assemblage de l'appareil. Les volumes d'inverseurs de pouss�e pour l'A320ceo ont atteint des niveaux record et les livraisons de nacelles pour l'A320neo ont d�but� au deuxi�me trimestre (8 unit�s). Au premier semestre 2016, 56 nacelles d'A380 ont �t� livr�es, soit 7 de plus qu'� la m�me p�riode il y a un an.

Le chiffre d'affaires g�n�r� par les services augmente de 14,9 % et repr�sente 31,2 % des ventes des �quipements a�ronautiques. L?ensemble des activit�s ont contribu� � cette croissance : freins carbone, trains d'atterrissage et nacelles.

Le r�sultat op�rationnel courant s'�tablit � 271 M?, en hausse de 36,2 % par rapport aux 199 M? r�alis�s au premier semestre 2015. La marge op�rationnelle a augment� de 2,5 points et atteint 10,7 % gr�ce � une croissance des volumes et aux premiers r�sultats des importantes mesures de r�duction des co�ts et de productivit� mises en ?uvre pour am�liorer la rentabilit�, notamment pour les syst�mes d'atterrissage et les syst�mes �lectriques. Une baisse des co�ts de R&D du fait de l'entr�e en service de certains programmes a �galement eu un impact favorable sur la rentabilit�.

 

D�fense

Le chiffre d'affaires des activit�s de D�fense au premier semestre 2016 s'�tablit � 584 M?, en repli de 5,2 % par rapport au premier semestre 2015 comme pr�vu.

Le chiffre d'affaires de l'activit� d'optronique accuse un recul en raison d'une diminution des ventes de viseurs et de la fin du programme FELIN. Cette baisse est partiellement compens�e par une augmentation des activit�s d'avionique (hausse des volumes de syst�mes de commandes de vol et des kits de guidage, notamment � l'export) et d'�lectronique (progression des ventes de FADEC).

Le r�sultat op�rationnel courant s'�tablit � 22 M? (3,8 % du chiffre d'affaires) par rapport aux 15 M? r�alis�s au premier semestre 2015 (2,4 % du chiffre d'affaires). Les augmentations de volumes en avionique et en �lectronique ont plus que compens� le recul de l'optronique. Le niveau de R&D en charges a sensiblement chut� par rapport au premier semestre 2015. N�anmoins, la R&D autofinanc�e reste sup�rieure � 10 % du chiffre d'affaires afin de maintenir l'avance technologique dans un contexte de fin des livraisons d'�quipements FELIN.
 

S�curit�

Le chiffre d'affaires du premier semestre 2016 s'�l�ve � 949 M?, en hausse de 7,2 % par rapport aux 885 M? enregistr�s au premier semestre 2015. Hors impact des effets de change, le chiffre d'affaires a progress� de 10,4 % sur une base organique.

Les activit�s d'Identit� & S�curit� ainsi que les activit�s de D�tection ont contribu� � cette croissance. Les solutions d'identit� ont fortement progress�, notamment les contrats du gouvernement f�d�ral des �tats-Unis, les solutions gouvernementales au Moyen-Orient, Afrique et Asie-Pacifique, et les solutions destin�es aux forces de l'ordre en Europe. Le chiffre d?affaires des cartes � puce a augment� sur une base organique gr�ce � une hausse des volumes pour les clients du secteur bancaire et des t�l�communications.

Le r�sultat op�rationnel courant progresse de 19,7 % � 79 M? (8,3 % du chiffre d'affaires), par rapport aux 66 M? r�alis�s au premier semestre 2015 (7,5 % du chiffre d'affaires). La contribution en hausse des projets d'identit� gouvernementaux, notamment aux �tats-Unis, de la s�curit� num�rique et de l'authentification ainsi que l'impact positif des mesures de r�duction des co�ts ont port� cette croissance, bien que partiellement absorb�e par l'effet de conversion de change n�gatif.

 

Holding et autres

Le secteur � Holding et autres � comprend les co�ts de pilotage et de d�veloppement du Groupe ainsi que les services transversaux fournis � l'ensemble du Groupe, y compris les affaires financi�res et juridiques, la politique fiscale et de change, la communication et les ressources humaines. En outre, la holding facture aux filiales les services partag�s, notamment les centres de services administratifs (paie, recrutement, informatique, comptabilit�), un organisme de formation centralis� et le centre R&T du Groupe.

La forte baisse (48 M?) de l'impact du secteur � Holding et autres � sur le r�sultat op�rationnel courant du Groupe traduit d'importantes mesures de r�duction de co�ts et de rationalisation ainsi que des reprises de provisions. 

 

Calendrier

  • Chiffre d'affaires T3 2016  : 24 octobre 2016

* * * *

Safran organise aujourd'hui � 8h30, heure de Paris, une conf�rence t�l�phonique pour les analystes financiers, les investisseurs et les m�dias. Pour participer, composer le 01 70 77 09 36 depuis la France, le +44 203 367 9461 depuis le Royaume-Uni, ou le +1 855 402 7764 depuis les �tats-Unis. Une r�-�coute sera disponible au 01 72 00 15 00, au +44 203 367 9460 et au +1 877 642 3018 (code d'acc�s 302147#).

Le communiqu� de presse, la pr�sentation et les �tats financiers consolid�s sont disponibles sur le site Internet � l'adresse www.safran-group.com.

* * * *

Chiffres cl�s

 

Compte de r�sultat
(en millions d'euros)
S1 2015 S1 2016 % change
Chiffre d'affaire 8 403 8 936 6,3%
Autres produits et charges op�rationnels courants (7 248) (7 646)
Quote-part dans le r�sultat net des co-entreprises 16 19
R�sultat op�rationnel courant 1 171 1 309 11,8%
% du chiffre d'affaire 13,9% 14,6% +0,7 pt
Autres produits et charges op�rationnels non courants (4) (13)
R�sultat op�rationnel 1 167 1 296 (11,1)%
% du chiffre financier 13,9% 14,5% 0,6pt
R�sultat financier (39) (59)
Produit (charge) d'imp�ts (353) (342)
Quote-part dans le r�sultat net des entreprises associ�es 4 0
R�sultat de cession des titres Ingenico Group 419 -
R�sultat attribuable aux int�r�ts minoritaires (participations ne donnant pas le contr�le) (34) (33)
R�sultat net part du groupe 1 164 862 (25,9%)
R�sultat par action (en ?) 2,80* 2,07** (0,73)%
EPS (dilu� in ?) 2,80* 2,03** (0,77)%

(*) Bas� sur le nombre moyen pond�r� de 416 432 773 actions au 30 juin 2015
(**) Bas� sur le nombre moyen pond�r� de 416 388 893 actions au 30 juin 2016
(***)Apr�s dilution, bas� sur le nombre moyen pond�r� de 423 666 098 au 30 juin 2016

Bilan consolid� - Actif
(en millions d'euros)
31.12.2015 30.06.2016
�carts d'acquisition 3 590 2 987
Immobilisations corporelles et incorporelles 8 593 8 461
Participations dans les co-entreprises et les entreprises associ�es 765 1 864
Autres actifs non courants 1 403 860
D�riv�s actifs 408 551
Stocks et en-cours de production 4 518 4 356
Cr�ances clients et autres d�biteurs 6 515 6 107
Tr�sorerie et �quivalents de tr�sorerie 1 845 2 353
Autres actifs courants 870 800
Actifs destin�s � �tre c�d�s - 639
Total actif 28 507 28 978
Bilan consolid� - Passif
(en millions d'euros)
31.12.2015 30.06.2016
Capitaux propres 5 893 7 259
Provisions 3 456 3 199
Dettes soumises � des conditions particuli�res 708 712
Passifs portant int�r�ts 2 628 3 459
D�riv�s passifs 4 108 3 139
Autres passifs non courants 703 593
Fournisseurs et autres cr�diteurs 10 602 9 967
Autres passifs courants 409 550
Passifs destin�s � �tre c�d�s - 100
Total passif 28 507 28 978
Tableau des flux de tr�sorerie
(en millions d'euros)
S1 2015 2015 S1 2016
R�sultat net ajust� 1 164 1 482 862
Amortissements, d�pr�ciations et provisions 458 1 688 298
Autres (127) (357) 199
Flux de tr�sorerie op�rationnels 1 495 2 813 1 359
Variation du besoin en fonds de roulement (529) (60) (64)
Investissements corporels (359) (758) (360)
Investissements incorporels (252) (500) (188)
Capitalisation des frais de R&D* (259) (521) (181)
Cash flow libre 96 974 566
Dividendes vers�s (285) (540) (351)
Cessions/acquisitions et divers 193 321 (482)
Variation nette de tr�sorerie 4 755 (267)
Position financi�re nette - ouverture (1 503) (1 503) (748)
Position financi�re nette - cl�ture (1 499) (748) (1 015)

* dont (13) millions d'euros d'int�r�ts capitalis�s au 30 juin 2015.

Chiffre d'affaires ajust� par activit�
(en millions d'euros)
S1 2015 S1 2016 % variation % variation
organique
Propulsion a�ronautique et spatiale 4 486 4 857 8,3 % 8,2 %
�quipements a�ronautiques 2 414 2 542 5,3 % 4,9 %
D�fense 616 584 (5,2) % (5,2) %
S�curit� 885 949 7,2 % 10,4 %
Autres 2 4 - -
Total Groupe 8 403 8 936 6,3 % 6,5 %
R�sultat op�rationnel courant par activit�
(en millions d'euros)
S1 2015 S1 2016 % variation
Propulsion a�ronautique et spatiale
% du chiffre d?affaires
944
21,0 %
942
19,4 %
(0,2) %
�quipements a�ronautiques
% du chiffre d?affaires
199
8,2 %
271
10,7 %
36,2 %
D�fense
% du chiffre d?affaires
15
2,4 %
22
3,8 %
46,7 %
S�curit�
% du chiffre d?affaires
66
7,5 %
79
8,3 %
19,7 %
Autres (53) (5) n.a.
Total Groupe
% du chiffre d?affaires
1 171
13,9 %
1 309
14,6 %
11,8 %
Chiffres d'affaires 2015 par trimestre
(en millions d'euros)
T1 2015 T2 2015 T3 2015 T4 2015 2015
Propulsion a�ronautique et spatiale 2 070 2 416 2 220 2 613 9 319
�quipements a�ronautiques 1 172 1 242 1 180 1 349 4 943
D�fense 278 338 266 384 1 266
S�curit� 414 471 474 519 1 878
Autres 1 1 1 5 8
Chiffre d'affaires total 3 935 4 468 4 141 4 870 17 414
Chiffres d'affaires 2016 ajust� par trimestre
(en millions d'euros)
T1 2016 T2 2016 S1 2016
Secteur Propulsion a�ronautique et spatiale 2 301 2 556 4 857
�quipements a�ronautiques 1 219 1 323 2 542
D�fense 269 315 584
S�curit� 449 500 949
Autres 2 2 4
Chiffre d'affaires total 4 240 4 696 8 936
Change euro/dollar S1 2015 2015 S1 2016
Cours de change spot moyen 1,12 1,11 1,12
Cours de change spot (fin de p�riode) 1,12 1,09 1,11
Cours couvert 1,25 1,25 1,24

Notes

[1] Donn�es ajust�es

Pour refl�ter les performances �conomiques r�elles du Groupe et permettre leur suivi et leur comparabilit� avec celles de ses concurrents, Safran �tablit, en parall�le de ses comptes consolid�s, un compte de r�sultat ajust�.

Ce dernier est ajust� des incidences :

  • de l?allocation du prix d?acquisition r�alis�e dans le cadre des regroupements d?entreprises. Ce retraitement concerne depuis 2005 les dotations aux amortissements des actifs incorporels li�s aux programmes a�ronautiques, r��valu�s lors de la fusion Sagem/Snecma. � compter de la publication des comptes semestriels 2010, le Groupe a d�cid� de retraiter les effets des �critures relatives � l'allocation du prix d'acquisition des regroupements d'entreprises, notamment les dotations aux amortissements des actifs incorporels, reconnus lors de l'acquisition, avec des dur�es d'amortissement longues, justifi�es par la dur�e des cycles �conomiques des activit�s dans lesquelles op�re le Groupe, ainsi que le produit de r��valuation d?une participation ant�rieurement d�tenue dans une activit� en cas d?acquisition par �tapes ou d?apport � une co-entreprise.
  • de la valorisation des instruments d�riv�s de change afin de r�tablir la substance �conomique r�elle de la strat�gie globale de couverture du risque de change du Groupe :
    • ainsi, le chiffre d'affaires net des achats en devises est valoris� au cours de change effectivement obtenu sur la p�riode, int�grant le co�t de mise en ?uvre de la strat�gie de couverture, et
    • la totalit� des variations de juste valeur des instruments d�riv�s de change aff�rentes aux flux des p�riodes futures est neutralis�e.

Les variations d'imp�ts diff�r�s r�sultant de ces �l�ments sont aussi ajust�es.

Table de passage du compte de r�sultat consolid� au compte de r�sultat ajust� pour le premier semestre 2016 :

S1 2016
(en millions d'euros)
Chiffre d'affaires consolid� Couverture de change Regroupement d'entreprises Donn�es ajust�es
Revalorisation du chiffre d'affaires Diff�r�s des r�sultats sur couvertures Amortissements incorporels - fusion Sagem/Snecma Effets des autres regroupements d'entreprises
Chiffre d'affaires 9255 (319) - - - 8 936
Autres produits et charges op�rationnels courants (7 761) (3) 11 36 71 (7 646)
Quote-part dans le r�sultat net des co-entreprises 19 - - - - 19
R�sultat op�rationnel courant 1 513 (322) 11 36 71 1 309
Autres produits et charges op�rationnels non courants 355 - - - (368) (13)
R�sultat op�rationnel 1 868 (322) 11 36 (297) 1 296
Co�t de la dette (24) - - - - (24)
R�sultat financier li� au change 718 322 (1 015) - - 25
Autres charges et produits financiers (60) - - - - (60)
R�sultat financier 634 322 (1 015) - - (59)
Produit (charge) d'imp�ts (652) - 345 (12) (23) (342)
R�sultat net des activit�s poursuivies 1 850 - (659) 24 (320) 895
R�sultat attribuable aux int�r�ts minoritaires (participations ne donnant pas le contr�le) (32) - - (1) - (33)
R�sultat net - part du Groupe 1818 - (659) 23 320 862

Il est rappel� que seuls les �tats financiers consolid�s font l'objet d'un examen limit� par les commissaires aux comptes. Il est rappel� que seuls les �tats financiers consolid�s font l'objet d'un examen limit� par les commissaires aux comptes, y compris les agr�gats � chiffre d?affaires � et � r�sultat op�rationnel � fournis en donn�es ajust�es dans la note 4 � Information sectorielle � des comptes consolid�s semestriels.

Les donn�es financi�res ajust�es, autres que celles fournies dans la note 4 � Information sectorielle � des �tats financiers consolid�s, font l'objet de travaux de v�rification au titre de la lecture d'ensemble des informations donn�es dans le rapport financier semestriel.
 

[2] R�sultat op�rationnel courant

Afin de mieux refl�ter les performances op�rationnelles r�currentes, ce sous-total nomm� � r�sultat op�rationnel courant � exclut les �l�ments (charges et produits) qui ont peu de valeur pr�dictive du fait de leur nature, fr�quence et/ou importance relative (pertes/reprises de pertes de valeur, plus et moins-value de cessions d'activit�s, produits de r��valuation de participations ant�rieurement d�tenues dans des activit�s dont le Groupe prend le contr�le et autres �l�ments inhabituels et/ou significatifs).
 

[3] Activit�s de services pour moteurs civils (agr�gat exprim� en USD)

Cet agr�gat extracomptable (non audit�) comprend le chiffre d?affaires des pi�ces de rechange et des contrats de prestations de service (maintenance, r�paration et r�vision) pour l?ensemble des moteurs civils de Safran Aircraft Engines et de ses filiales, et refl�te les performances du Groupe dans les activit�s de services pour moteurs civils comparativement au march�. 

Contactez-nous