Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

Cloche
S'abonner aux communiqués de presse
Forte croissance de la marge opérationnelle et du cash-flow libre

Paris, le 28 juillet 2022
 

Données ajustées S1 2022

  • Chiffre d’affaires de 8 560 M€, en hausse de 24,5 %, et de 17,3 % sur une base organique
  • Résultat opérationnel courant de 1 047 M€ (12,2 % du chiffre d’affaires, +260 points de base)
  • Cash-flow libre de 1 665 M€

 

Données consolidées S1 2022

  • Chiffre d’affaires de 8 675 M€
  • Résultat opérationnel courant de 968 M€
  • Cash-flow libre de 1 665 M€

 

Perspectives pour 2022 (données ajustées)

  • Relèvement des perspectives de chiffre d'affaires pour tenir compte de l'appréciation du dollar US, ainsi que du cash-flow libre pour refléter les paiements importants d’acomptes clients
  • Confirmation de la perspective de marge opérationnelle courante

Le Conseil d'administration de Safran (Euronext Paris : SAF), présidé par Ross McInnes, lors de sa réunion tenue à Paris le 27 juillet 2022, a arrêté et autorisé la publication des comptes consolidés de Safran et celle du compte de résultat ajusté pour le semestre clos le 30 juin 2022.

 

Préambule

  • Toutes les données chiffrées de ce communiqué de presse sont exprimées en données ajustées, sauf mention contraire. Les définitions des retraitements ainsi que la table de passage du compte de résultat consolidé au compte de résultat ajusté pour le premier semestre 2022 sont disponibles dans ce communiqué. Les définitions sont consultables dans les notes de bas de page et dans les Notes en page 10 de ce communiqué.
  • Les variations organiques excluent les effets de périmètre et les effets de change pour la période.

Olivier Andriès, Directeur Général de Safran, a déclaré : « Safran a dégagé de solides résultats au 1er semestre, dans un contexte d'amélioration du trafic aérien dans toutes les régions du monde à l’exception de la Chine. Notre capacité à augmenter les cadences de production est quelque peu freinée par la fragilité de la chaîne d'approvisionnement alors que le monde sort de la pandémie et nous redoublons d'efforts pour respecter les délais de livraison aux avionneurs. Nous continuerons d’optimiser nos coûts et de mettre en œuvre des actions commerciales afin de lutter contre les pressions inflationnistes. Nous sommes confiants dans notre capacité à atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés pour cette année et les suivantes.

 

Résultats semestriels 2022

 

Chiffre d’affaires

La capacité globale (ASK) des avions court et moyen-courriers a augmenté tout au long du semestre dans l’ensemble des régions, hormis en Chine. Au 1er semestre 2022, elle atteint en moyenne 78 % de son niveau de 2019, et au 2e trimestre 2022, 81 % du niveau du 2e trimestre 2019.

Le chiffre d’affaires du 1er semestre 2022 s’élève à 8 560 M€, en hausse de 24,5 % par rapport au 1er semestre 2021 et de 17,3 % sur une base organique.. L’effet de périmètre représente ‑37 M€1. L’effet de change s’élève à 533 M€, reflétant un effet de conversion positif du chiffre d’affaires en USD, le taux de change spot EUR/USD moyen étant de 1,09 au 1er semestre 2022, comparé à 1,21 au 1er semestre 2021. Le taux couvert s’améliore à 1,15, contre 1,16 au 1er semestre 2021. Le chiffre d'affaires du 2e trimestre 2022, de 4 489 M€, a progressé de 27,0 % (17,6 % en organique) par rapport à la même période de 2021.

Sur une base organique, le chiffre d’affaires du 1er semestre 2022 a progressé de 17,3 % :

  • Le chiffre d’affaires de la Propulsion a augmenté de 20,2 %, tiré par l’activité soutenue des services pour moteurs civils (+47 % en USD), notamment de fortes ventes de pièces de rechange pour les moteurs CFM56. Par contraste, la croissance des ventes de pièces de rechange pour les long-courriers et des contrats de services a été plus faible. Au total, les livraisons de moteurs CFM ont atteint 492 unités (465 LEAP et 27 CFM56) au 1er semestre 2022, contre 448 au 1er semestre 2021, avec une hausse sensible des moteurs de volants LEAP. Les activités liées aux moteurs militaires ont marqué le pas, en raison de la baisse des livraisons de M88, malgré une augmentation des services. Les activités liées aux turbines d'hélicoptères ont accusé une légère baisse, tant pour les services que pour la première monte.
    Au 2e trimestre 2022, le chiffre d’affaires est en hausse de 21,6 % grâce aux activités de services pour moteurs civils qui ont bondi de 41 % par rapport à la même période de 2021 (pour mémoire: +53 % au 1er trimestre 2022) ;
  • Le chiffre d’affaires Équipements & Défense a progressé de 11,5 % grâce aux services dans toutes les divisions, hormis la Défense. Les ventes en première monte ont augmenté, principalement grâce aux nacelles (A320neo équipé du moteur LEAP-1A et A330neo). Les activités d'avionique sont en légère hausse au 1er semestre. Le marché des long-courriers est resté morose, notamment concernant le programme 787, ce qui a pesé sur les activités de câblage et de trains d'atterrissage.
    Le chiffre d'affaires du 2e trimestre 2022 a augmenté de 10,7 % par rapport à la même période de 2021, principalement grâce aux services liés aux trains d'atterrissage et aux nacelles ;
  • Le chiffre d'affaires d'Aircraft Interiors fait un bond de 29,6 % par rapport à une base de comparaison faible au 1er semestre 2021. La croissance a été principalement portée par les services des activités Seats et Cabin. Les activités de première monte de Cabin (toilettes pour A320, A350, 737 et galleys) enregistrent de bonnes performances au 1er semestre. Les systèmes de divertissement à bord (IFE) ont apporté une contribution positive, tant la première monte que les services.
    Le chiffre d'affaires du 2e trimestre 2022 augmente de 29,7 % par rapport au 2e trimestre 2021 grâce à l'ensemble des activités, tant la première monte que les services.

1 Cession d’EVAC en juin 2021 et de Safran Ventilation Systems Oklahoma (Enviro Systems) en novembre 2021.

 

Recherche et Développement

Les dépenses totales de Recherche et Développement (R&D), dont celles vendues aux clients, s'élèvent à 719 M€, par rapport à 640 M€ à la même période de 2021.

Au 1er semestre 2022, les dépenses de R&D autofinancées avant Crédit d'Impôt Recherche s'établissent à 465 M€, en hausse de 9,2 %, et comprennent :

  • des dépenses de développement en légère augmentation, à 259 M€ (249 M€ au 1er semestre 2021) ;
  • des dépenses de Recherche et Technologie (R&T) autofinancées de 206 M€ (177 M€ au 1er semestre 2021), qui concernent principalement le programme RISE.

L'impact sur le résultat opérationnel courant de la R&D comptabilisée en charges atteint 358 M€, en recul de -0,5 point de chiffre d’affaires par rapport au 1er semestre 2021, du fait du séquencement de certains programmes de R&D pour lesquels l’entrée en service a été reportée. Il représente 4,2 % du chiffre d’affaires, en ligne avec l’objectif de 4,5 % en moyenne pour la période 2021-2025.

 

Résultat opérationnel courant

Au 1er semestre 2022, Safran affiche un résultat opérationnel courant2 de 1 047 M€, en hausse de +59 % par rapport à la même période de 2021 (+54 % en organique). Cette augmentation intègre un effet de périmètre de -3 M€, ainsi qu'un effet de change de 36 M€.

La marge opérationnelle courante progresse de 260 points de base à 12,2 % du chiffre d’affaires (9,6 % au 1er semestre 2021) :

  • La marge opérationnelle courante de la Propulsion est en hausse de 1,8 point, portée par les services (principalement les activités de services pour moteurs civils) et par un nombre plus important de moteurs de volants LEAP. La rentabilité a été affectée par la baisse des livraisons de moteurs CFM56 et de moteurs militaires. Les turbines d’hélicoptères ont un léger impact négatif sur les marges par rapport au 1er semestre 2021. Une dépréciation, sans impact sur la trésorerie, d’un montant de ‑22 M€ a été comptabilisée au S1, liée aux moteurs CFM de Shannon Engine Support (coentreprise comptabilisée par mise en équivalence) bloqués en Russie ;
  • La marge opérationnelle courante des Équipements & Défense a augmenté de 2,6 points, traduisant une amélioration dans toutes les divisions, hormis la Défense qui a été stable. La forte hausse de la marge est principalement due à la croissance des services, notamment pour les trains d'atterrissage, les freins carbone, les nacelles et Aerosystems. Les activités en première monte de nacelles ont apporté une contribution positive grâce aux programmes A330neo et A320neo ;
  • L’activité Aircraft Interiors a enregistré une perte opérationnelle courante de -82 M€. Sa marge opérationnelle courante a progressé de 7,6 points par rapport au 1er semestre 2021, grâce à une forte croissance des services de Seats et de Cabin. Le redressement des activités de Cabin est en bonne voie, tandis que celles de Seats sont confrontées à des difficultés dans la chaîne d'approvisionnement et des surcoûts liés aux programmes. L'objectif d’un retour à l’équilibre opérationnel est donc décalé au 2e semestre 2022 (contre l’année pleine 2022 auparavant).

2 Résultat opérationnel avant résultats de cession d'activités/changement de contrôle, pertes de valeur, coûts de transaction et d'intégration et autres.

 

Résultat net ajusté

Au 1er semestre 2022, les éléments non courants sans impact sur la trésorerie s’élèvent à -92 M€. Ils comprennent la dépréciation de plusieurs programmes pour -148 M€ (dont -90 M€ liés à la Russie) et une plus-value de cession de 60 M€.

Le résultat net ajusté (part du Groupe) pour le 1er semestre 2022 ressort à 536 M€ (résultat par action de base : 1,26 € ; résultat par action dilué : 1,22 €), comparé à 269 M€ à la même période de 2021 (résultat par action de base : 0,63 € ; résultat par action dilué : 0,61 €).

Il comprend :

  • un résultat financier de -193 M€, dont -115 M€ au titre d’écarts de change liés à la réévaluation de passifs inscrits au bilan, -48 M€ liés à la dépréciation d’actifs financiers en Russie (notamment des titres de participation non consolidés), et -38 M€ de coût de la dette ;
  • une charge d’impôts ajustée de -211 M€ (taux d’imposition apparent de 27,7 %).

Au total, les dépréciations, sans impact sur la trésorerie, liée aux sanctions contre la Russie s'élèvent à -160 M€ avant impôts.

La table de passage du compte de résultat consolidé au compte de résultat ajusté du 1er semestre 2022 est présentée et commentée dans les Notes à la page 11.

 

Cash-flow libre

Le cash-flow libre3, d'un montant de 1 665 M€, a bénéficié du paiement d’acomptes importants pour le Rafale. Safran a repris ses investissements pour augmenter ses capacités de production et les initiatives bas carbone avec des dépenses d’investissements (corporels et incorporels) de ‑407 M€ (-329 M€ au 1er semestre 2021).

L'évolution favorable du besoin en fonds de roulement (426 M€) reflète le paiement d’acomptes clients significatifs et la hausse des produits constatés d’avance liés aux contrats de services à l’heure de vol. Les stocks ont nettement augmenté au 1er semestre afin de pouvoir sécuriser des livraisons à l’heure.

3 Cet agrégat extracomptable (non audité) correspond à la capacité d’autofinancement minorée de la variation du besoin en fonds de roulement et des investissements incorporels et corporels.

 

Dette nette et financements

Au 30 juin 2022, la dette nette s’élève à 425 M€ comparée à une dette nette de 1 544 M€ au 31 décembre 2021, grâce à une solide génération de cash-flow libre.

Au 30 juin 2022, le montant de la trésorerie et des équivalents de trésorerie s’élève à 6 208 M€, en hausse par rapport aux 5 247 M€ enregistrés au 31 décembre 2021.

En remplacement de la ligne de crédit renouvelable de 2015 arrivant à échéance à la fin de l'année, Safran a mis en place une ligne de crédit renouvelable non tirée de 2 Mds€, liée à des critères de développement durable, à échéance mai 2027 et assortie de deux options d’extension successives d’une année chacune. Les conditions financières de cette ligne sont indexées sur la réalisation par le Groupe de deux objectifs RSE annuels : émissions de CO2 (Scopes 1 et 2) et proportion de femmes parmi les cadres dirigeants./p>

 

Couvertures de change

Le portefeuille de couverture s'élève à 45,1 Mds$ en juillet 2022, contre 32,6 Mds$ en avril 2022, notamment en raison de l'activation de couvertures supplémentaires liées à l’évolution du dollar US vers la parité avec l’euro. Dans le même temps, Safran a continué à mettre en place des couvertures pour l’année 2025, tout en réduisant la probabilité de déclenchement des barrières désactivantes. Le portefeuille comprend des options à barrières désactivantes placées de 1,18 $ à 1,30 $, représentant un risque de perte de couverture et sur l’atteinte des cours couverts cibles en cas de hausse soudaine de l’euro.

2022 est couvert avec un cours couvert cible de 1,15 $, pour une exposition nette estimée de 9,0 Mds$.

2023, 2024 et 2025 sont couverts avec un cours couvert cible entre 1,14 $ et 1,16 $, pour une exposition nette estimée respective de 10,0 Mds$, 11,0 Mds$ et 12,0 Mds$.

2026 est partiellement couvert avec un cours couvert cible entre 1,14 $ et 1,16 $ ; 7,5 Md$ sont couverts pour une exposition nette estimée de 13,0 Mds$.

 

Revue du portefeuille d’actifs

Safran poursuit une gestion active de son portefeuille d'actifs :

  • la cession de Safran Aerosystems Arresting Systems a été réalisée le 30 juin 2022 ;
  • l'acquisition d'Orolia a été finalisée le 7 juillet. L'activité sera intégrée à Safran Electronics & Defense au 2e semestre 2022 ;
  • la convention d’achat d’actions d'Aubert & Duval a été signée avec Airbus et Tikehau Ace Capital le 21 juin (finalisation attendue au 4e trimestre 2022).

 

Perspectives pour l’année 2022

Safran relève ses perspectives de chiffre d'affaires et de cash-flow libre pour l'année 2022 (à périmètre courant, données ajustées), afin de refléter l’appréciation du dollar et les paiements importants d’acomptes clients :

  • un chiffre d’affaires compris entre 18,2 et 18,4 Mds€ à un taux de change spot EUR/USD de 1,10 (contre 18,0-18,2 Mds€ à un taux de change spot EUR/USD de 1,14 précédemment) ;
  • une génération de cash-flow libre de 2,4 Mds€ (contre 2,0 Mds€ précédemment).

Safran confirme sa perspective de marge opérationnelle courante d'environ 13,0 %.

Les principales hypothèses sous-jacentes sont confirmées, notamment celles relatives à une croissance des activités de services pour moteurs civils comprise entre 25 % et 30 % (en USD par rapport à 2021) et à l'absence de nouvelles perturbations de l'économie mondiale.

 

Gouvernance

Lors de sa réunion du 27 juillet 2022, le Conseil d’administration a décidé de coopter Alexandre Lahousse en qualité d’administrateur. Il rejoint le Conseil d’administration à compter de cette date.

Sa cooptation, sur proposition de l'Etat, intervient sur le mandat jusqu'alors occupé par Vincent Imbert. Ce dernier a démissionné à cette même date, étant appelé à quitter ses fonctions au sein de la Direction Générale de l’Armement (DGA) et faire valoir ses droits à la retraite.

Alexandre Lahousse a également été nommé membre du Comité innovation, technologie & climat, en remplacement de Vincent Imbert.

La ratification de la cooptation de Alexandre Lahousse sera soumise à l'Assemblée générale 2023.

Alexandre Lahousse est chef du service des affaires industrielles et de l’intelligence économique (S2IE) de la Direction Générale de l’Armement (DGA) depuis le 1er janvier 2022.

 

Calendrier

  • Chiffre d’affaires T3 2022 : 28 octobre 2022
  • Résultats annuels 2022 : 17 février 2023
  • Chiffre d'affaires T1 2023 : 26 avril 2023

****

Safran organise aujourd’hui à 8h30, heure de Paris, une conférence téléphonique pour les analystes financiers, les investisseurs et les médias. Pour participer, composer le 01 72 72 74 03 depuis la France, le +44 207 194 3759 depuis le Royaume-Uni ou le +1 646 722 4916 depuis les États-Unis (code d’accès pour tous les pays : 56698017 #). Veuillez demander la conférence Safran et donner votre nom. Les participants sont invités à se connecter dix minutes avant le début de la conférence téléphonique.

Le webcast sera accessible via le site Internet de Safran, sur inscription, à l'adresse suivante :https://onlinexperiences.com/Launch/QReg/ShowUUID=D1037790-4C7D-45EE-A8FB-767C26050E92.

Les participants pourront accéder au webcast 15 minutes avant le début de la conférence.

Veuillez vous assurer d’avoir la version la plus récente de votre système d’exploitation et de tout navigateur installé sur l’appareil que vous utiliserez avant de participer à cet évènement.

Une rediffusion du webcast sera disponible via ce même lien jusqu’au 26 octobre 2022. Une ré-écoute de la conférence téléphonique sera disponible jusqu’au 26 octobre 2022 au 01 70 71 01 60, au +44 203 364 5147 et au +1 646 722 4969 (code d’accès pour tous les pays : 425021903 #).

Le communiqué de presse, la présentation et les comptes consolidés sont disponibles sur le site Internet à l’adresse www.safran-group.com (section Finance).

****

 

Chiffres clés

 

1. Compte de résultat ajusté, bilan et trésorerie

 

Compte de résultat ajusté
(en millions d'euros)
S1 2021 S1 2022 % variation
Chiffre d'affaires 6 876 8 560 24 %
       
Autres produits et charges opérationnels courants -6 268 -7 541  
Quote-part dans le résultat net des co-entreprises 51 28  
       
Résultat opérationnel courant 659 1 047 59 %
% du chiffre d'affaires 9,6 % 12,2 % 2,6 pts
       
Autres produits et charges opérationnels non courants -195 -92  
       
Résultat opérationel 464 955 106 %
% du chiffre d'affaires 6,7 % 11,2 % 4,5 pts
       
Résultat financier -84 -193  
Produit (charge) d'impôts -100 -211  
       
Résultat de la période 280 551 97 %
       
Résultat attribuable aux intérêts minoritaires -11 -15  
       
Résultat net part du Groupe 269 536 99 %
       
Résultat par action de base attribuable aux propriétaires de la société mère (en euros) 0,63* 1,26** 100 %
       
Résultat par action dilué attribuable aux propriétaires de la société mère (en euros) 0,61*** 1,22**** 100 %

* Basé sur le nombre moyen pondéré de 426 622 547 actions au 30 juin 2021.
** Basé sur le nombre moyen pondéré de 426 832 583 actions au 30 juin 2022.
*** Après dilution, basé sur le nombre moyen pondéré de 440 790 653 actions au 30 juin 2021.
**** Après dilution, basé sur le nombre moyen pondéré de 440 315 385 actions au 30 juin 2022.

 

Bilan consolidé - Actif
(en millions d'euros)
31 déc.
2021
30 juin
2022
Écarts d'acquisition 5 068 5 124
Immobilisations corp. et incorp. 12 319 12 140
Participations dans les co-entreprises et les entreprises associées 1 969 1 992
Droits d'utilisation 606 588
Autres actifs non courants 1 148 2 648
Dérivés actifs 728 570
Stocks et en-cours de production 5 063 6 050
Coûts des contrats 552 616
Créances clients et autres débiteurs 6 504 6 954
Actifs sur contrat 1 853 1 896
Trésorerie et équivalents de trésorerie 5 247 6 208
Autres actifs courants 659 765
Total actif 41 716 45 551
Bilan consolidé - Passif
(en millions d'euros)
31 déc.
2021
30 juin
2022
Capitaux propres 13 270 10 046
Provisions 2 856 2 739
Dettes soumises à des conditions partic 327 325
Passifs portant intérêts 6 814 6 633
Dérivés passifs 1 796 7 145
Autres passifs non courants 1 391 1 332
Fournisseurs et autres créditeurs 4 950 5 973
Passifs sur contrat 10 141 11 151
Autres passifs courants 171 207
Total passif 41 716 45 551
Tableau des flux de trésorerie
(en millions d'euros)
S1 2021 2021 S1 2022
Résultat opérationnel courant 659 1 805 1 047
Autres produits et charges opérationnels non courants -195 -405 -92
Amortissements, provisions et dépréciations (hors financier) 610 1 336 677
EBITDA 1 074 2 736 1 632
Impôts sur les bénéfices et éléments n'ayant pas entraîné de flux de trésorerie -341 -550 14
Flux de trésorerie opérationnels 733 2 186 1 646
Variation du besoin en fonds de roulement 297 250 426
Investissements corporels -183 -387 -243
Investissements incorporels -10 -53 -29
Capitalisation des frais de R&D -136 -316 -135
Cash-flow libre 701 1 680 1 665
Dividendes versés -188 -188 -225  
Cessions/acquisitions et divers -287 -244 -321
Variation nette de trésorerie 226 1 248 1 119
Position financière nette - ouverture -2 792 -2 792 -1 544
Position financière nette - clôture -2 566 -1 544 -425

 

2. Répartition sectorielle

 

Chiffre d'affaires ajusté par activité
(en millions d'euros)
S1 2021 S1 2022 % variation % variation
de périmètre
% variation
taux de change
% variation
organique
Propulsion 3 249 4 176 28,5 % - 8,3 % 20,2 %
Équipements & Défense 2 972 3 506 18,0 % - 6,5 % 11,5 %
Aircraft Interiors 646 870 34,7 % -5,6 % 10,7 % 29,6 %
Holding & autres 9 8 n.a. n.a. n.a. n.a.
Total Groupe 6 876 8 560 24,5 % -0,5 % 7,7 % 17,3 %
Répartition du chiffre d'affaires ajusté
Première monte/Services/strong>
(en millions d'euros)
S1 2021 S1 2022
Première monte Services Première monte Services
Propulsion 1 295 1 954 1 507 2 669
% du chiffre d'affaires 39,9 % 60,1 % 36,1 % 63,9 %
Équipements & Défense 1 980 992 2 174 1 332
% du chiffre d'affaires 66,6 % 33,4 % 62,0 % 38,0 %
Aircraft Interiors4 470 176 613 257
% du chiffre d'affaires 72,8 % 27,2 % 70,5 % 29,5 %

4 Le retrofit est inclus dans la première monte.

Chiffre d'affaires ajusté par activité
(en millions d'euros)
T2 2021 T2 2022 % variation % variation
de périmètre
% variation
taux de change
% variation
organique
Propulsion 1 688 2 234 32,3 % - 10,7 % 21,6 %
Équipements & Défense 1 508 1 790 18,7 % -0,1 % 8,1 % 10,7 %
Aircraft Interiors 333 461 38,4 % -4,8 % 13,5 % 29,7 %
Holding & autres 5 4 n.a. n.a. n.a. n.a.
Total Groupe 3 534 4 489 27,0 % -0,5 % 9,9 % 17,6 %
Chiffre d'affaires 2022 par trimestre
(en millions d'euros)
T1 2022 T2 2022 S1 2022
Propulsion 1 942 2 234 4 176
Équipements & Défense 1 716 1 790 3 506
Aircraft Interiors 409 461 870
Holding & autres 4 4 8
Total Groupe 4 071 4 489 8 560
Chiffre d'affaires 2021 par trimestre
(en millions d'euros)
T1 2021 T2 2021 T3 2021 T4 2021 2021
Propulsion 1 561 1 688 1 812 2 378 7 439
Équipements & Défense 1 464 1 508 1 535 1 818 6 325
Aircraft Interiors 313 333 385 444 1 475
Holding & autres 4 5 2 7 18
Total Groupe 3 342 3 534 3 734 4 647 15 257
Résultat opérationnel courant par activité
(en millions d'euros)
S1 2021 S1 2022 % variation
Propulsion 504 723 43,5 %
% du chiffre d'affaires 15,5 % 17,3 %  
Équipements & Défense 270 411 52,2 %
% du chiffre d'affaires 9,1 % 11,7 %  
Aircraft Interiors -110 -82 25,5 %
% du chiffre d'affaires -17,0 % -9,4 %  
Holding & autres -5 -5 n.a.
Total Groupe 659 1 047 58,9 %
% du chiffre d'affaires 9,6 % 12,2 %  
Autres produits et charges opérationnels non courants
(en millions d'euros)
S1 2021 S1 2022
Résultat opérationnel courant ajusté 659 1 047
% du chiffre d'affaires 9,6 % 12,2 %
Total des éléments non récurrents -195 -92
Plus-value (moins-value) de cession d'activités 19 60
Reprise (charge) de dépréciation -180 -128
Autres éléments non opérationnels inhabituels et significatifs -34 -24
Résultat opérationnel ajusté 464 955
% du chiffre d'affaires 6,7 % 11,2 %
Change euro/dollar S1 2021 2021 S1 2022
Cours de change spot moyen 1,21 1,18 1,09
Cours de change spot (fin de période) 1,19 1,13 1,04
Cours couvert 1,16 1,16 1,15

 

3. Principaux programmes aéronautiques : quantités livrées

 

Quantités livrées S1 2021 S1 2022 % variation
Moteurs LEAP 399 465 17 %
Moteurs CFM56 49 27 -45 %
Moteurs de forte puissance 138 91 -34 %
Turbines d'hélicoptères 284 227 -20 %
Moteurs M88 31 20 -35 %
Trains d'atterrissage 787 25 1 -96 %
Trains d'atterrissage A350 20 23 15 %
Nacelles A330neo 6 28 367 %
Nacelles A320neo 264 284 8 %
Petites nacelles (affaires & régional) 187 270 44 %
Toilettes A350 136 188 38 %
Sièges classe affaires 687 818 19 %
Toboggans d'évacuation A320 1 708 2 080 22 %
Coeur électrique 787 134 29 -78 %

 

4. Recherche et Développement

 

R&D
(en millions d'euros)
S1 2021 S1 2022 variation
R&D totale -640 -719 -79
Part des dépenses vendue aux clients 214 254 40
Dépenses de R&D -426 -465 -39
en % du chiffre d'affaires 6,2 % 5,4 % -0,8 pt
CIR 82 80 -2
Dépenses de R&D après CIR -344 -385 -41
Dépenses capitalisées brutes 133 132 -1
Amortissement et dépréciation de R&D -110 -105 5
Impact résultat opérationnel courant -321 -358 -37
en % du chiffre d'affaires 4,7 % 4,2 % -0,5 pt

 

Notes

Chiffre d’affaires ajusté :
Pour refléter les performances économiques réelles du Groupe et permettre leur suivi et leur comparabilité avec celles de ses concurrents, Safran établit, en complément de ses comptes consolidés, un compte de résultat ajusté.

Il est rappelé que Safran :

  • résulte de la fusion au 11 mai 2005 de Sagem SA et Snecma ; celle-ci a été traitée conformément à la norme IFRS 3 « Regroupements d’entreprises » dans ses comptes consolidés ;
  • inscrit, depuis le 1er juillet 2005, toutes les variations de juste valeur des instruments dérivés de change en résultat financier, dans le cadre des prescriptions de la norme IFRS 9 applicables aux opérations qui ne sont pas qualifiées en comptabilité de couverture (cf. Note 3.f du document d’enregistrement universel 2021).

Le compte de résultat consolidé du Groupe est ajusté des incidences :

  • de l’allocation du prix d’acquisition réalisée dans le cadre des regroupements d’entreprises. Ce retraitement concerne depuis 2005 les dotations aux amortissements des actifs incorporels liés aux programmes aéronautiques, réévalués lors de la fusion Sagem/Snecma. À compter de la publication des comptes semestriels 2010, le Groupe a décidé de retraiter :
    • les effets des écritures relatives à l’allocation du prix d’acquisition des regroupements d’entreprises, notamment les dotations aux amortissements des actifs incorporels et corporels, reconnus ou réévalués lors de la transaction, avec des durées d’amortissement longues, justifiées par la durée des cycles économiques des activités dans lesquelles opère le Groupe et les effets de revalorisation des stocks, ainsi que
    • le produit de réévaluation d’une participation antérieurement détenue dans une activité en cas d’acquisition par étapes ou d’apport à une co-entreprise.
  • de la valorisation des instruments dérivés de change afin de rétablir la substance économique réelle de la stratégie globale de couverture du risque de change du Groupe :
    • ainsi, le chiffre d’affaires net des achats en devises est valorisé au cours de change effectivement obtenu sur la période, intégrant le coût de mise en œuvre de la stratégie de couverture, et
    • la totalité des variations de juste valeur des instruments dérivés de change afférentes aux flux des périodes futures est neutralisée.

Les variations d’impôts différés résultant de ces éléments sont aussi ajustées.

Table de passage du compte de résultat consolidé au compte de résultat ajusté pour le 1er semestre 2022 :


S1 2022
(en millions d'euros)
Données consolidées Couverture de change Regroupements d'entreprises Données ajustées
Revalorisation du chiffre d'affaires (1) Différés des résultats sur couvertures (2) Amortissements incorporels - fusion Sagem-Snecma (3) Effet des autres regroupements d'entreprises (4)
Chiffre d'affaires 8 675 -115       8 560
Autres produits et charges opérationnels courants -7 723 3 3 19 157 -7 541
Quote-part dans le résultat net des co-entreprises 16       12 28
Résultat opérationnel courant 968 -112 3 19 169 1 047
Autres produits et charges opérationnels non courants -92         -92
Résultat opérationnel 876 -112 3 19 169 955
Coût de la dette nette -38         -38
Résultat financier lié au change -5 828 112 5 601     -115
Autres produits et charges financiers -40         -40
Résultat financier -5 906 112 5 601     -193
Produit (charge) d'impôts 1 283   -1 447 -5 -42 -211
Résultat net des activités poursuivies -3 747 - 4 157 14 127 551
Résultat attribuable aux intérêts minoritaires -15 -       -15
Résultat net part du Groupe -3 762 - 4 157 14 127 536

(1) Revalorisation (par devise) du chiffre d'affaires net des achats en devises au cours couvert (incluant les primes sur options dénouées), par reclassement des variations de valeur des couvertures affectées aux flux comptabilisés en résultat sur la période.
(2) Variations de valeur des couvertures afférentes aux flux qui seront comptabilisés en résultat sur des périodes futures pour 5 601 M€ hors impôts, et effet de la prise en compte des couvertures dans l'évaluation des provisions pour pertes à terminaison pour 3 M€ au 30 juin 2022.
(3) Annulation des amortissements/dépréciations des actifs incorporels liés à la revalorisation des programmes aéronautiques issue de l'application de la norme IFRS 3 à l'opération de fusion Sagem/Snecma.
(4) Annulation des effets de revalorisation des actifs lors de l’acquisition de Zodiac Aerospace pour 139 M€ hors impôts différés et annulation des amortissements/dépréciations des actifs identifiés lors des autres regroupements d'entreprises.

Il est rappelé que les états financiers consolidés font l’objet d’un audit par les commissaires aux comptes, y compris les agrégats « chiffre d’affaires » et « résultat opérationnel » fournis en données ajustées dans la Note 5 « Information sectorielle ».
Les données financières ajustées, autres que celles fournies dans la Note 5 « Information sectorielle », font l'objet de travaux de vérification au titre de la lecture d'ensemble des informations données dans le rapport semestriel d’activité.

 

La variation de juste valeur des instruments de couverture des flux de trésorerie futurs enregistré en résultat financier au 1er semestre 2022 s'élève à -5 601 M€, reflétant la hausse du dollar par rapport à l’euro (de 1,13 $ au 31 décembre 2021 à 1,04 $ au 30 juin 2022). Il s'agit d'une écriture purement comptable, sans impact sur la trésorerie, puisque les couvertures sont destinées à être exercées avec les futurs encaissements de dollars..

Safran - Résultats 1er semestre 2022

Contactez-nous

Safran est un groupe international de haute technologie opérant dans les domaines de l’aéronautique (propulsion, équipements et intérieurs), de l’espace et de la défense. Sa mission : contribuer durablement à un monde plus sûr, où le transport aérien devient toujours plus respectueux de l’environnement, plus confortable et plus accessible. Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie 76 800 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 15,3 milliards d’euros en 2021, et occupe, seul ou en partenariat, des positions de premier plan mondial ou européen sur ses marchés. Safran s’engage dans des programmes de recherche et développement qui préservent les priorités environnementales de sa feuille de route d’innovation technologique.

Safran est une société cotée sur Euronext Paris et fait partie des indices CAC 40 et Euro Stoxx 50.

  • © Safran