Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

Cloche
S'abonner aux communiqués de presse

Leap year : une année historique pour Safran Aircraft Engines

Business

Leap year signifie en anglais « année bissextile », comme cette année 2016 qui a vu le nouveau moteur LEAP* transporter ses premiers passagers, début août, sur l’Airbus A320neo de Pegasus Airlines. Une entrée en service réussie qui accrédite les nouveaux succès commerciaux engrangés lors du salon de Farnborough. Désormais, toute la société est tournée vers une montée en cadence de production historique. Olivier Andriès, Président de Safran Aircraft Engines, évoque cette LEAP year aux multiples facettes.

 

Pour Safran Aircraft Engines, que représente cette entrée en service du moteur LEAP ?

« Tout d’abord, nous sommes heureux de voir notre nouveau moteur, le LEAP, transporter des passagers commerciaux sur l’A320neo. Cette étape majeure est un événement historique pour CFM, car il s’agit de la première entrée en service d’un moteur entièrement nouveau depuis le CFM56 en 1982 ! Ces trois dernières années, nos efforts se sont portés en priorité sur les certifications du LEAP*-1A et du LEAP*-1B, qui ont été réalisées ‘On Time On Spec’ **. Elles valident les choix technologiques que nous avons faits sur ce nouveau produit. Désormais, nous devons réussir avec notre partenaire GE l’entrée en service de près de 50 clients compagnies aériennes au cours des trois prochaines années. Nous y sommes préparés. Nous avons multiplié les stress tests et nous avons accumulé un nombre considérable d’heures de simulation d’opérations en compagnie aérienne. Les premières opérations avec Pegasus Airlines, la compagnie de lancement du LEAP-1A, confirment d’ailleurs les bonnes impressions entrevues lors de la campagne d’essais, puisque le LEAP est déjà en mesure d’effectuer jusqu’à 11 vols par jour. »

Comment analysez-vous les résultats commerciaux du salon de Farnborough ?

« Une nouvelle fois, nous avons enregistré d’importants succès lors de ce salon, qui confirment notre position de leader sur le segment des avions monocouloirs. Nous parlons évidemment du LEAP, qui avec plus de 11 500 commandes et intentions, est le moteur qui connait la progression commerciale la plus rapide dans l’histoire de l’aéronautique. Mais n’oublions pas le CFM56, qui a franchi le cap des 30 000 moteurs produits ! Au total, le carnet de commandes CFM s’établit après Farnborough à 13 800 moteurs. Ces commandes dessinent les contours du défi considérable auquel nous sommes confrontés dès aujourd’hui : produire ces moteurs à des cadences inédites ! Je dois aussi rappeler que ces succès reposent sur nos deux clients principaux, Airbus et Boeing, qui se préparent à livrer un nombre record d’avions moyens courriers. Ces cadences cibles représentent une hausse de la production de 50% par rapport aux prévisions initiales. C’est donc une formidable opportunité pour nous et pour nos partenaires. »

Quels sont les défis liés à cette montée en cadence ?

« Ces cadences de production sont inédites dans l’histoire de la société. Elles ne concernent pas uniquement le moteur LEAP. En 2016, nous devrions arriver à un total de 1 700 moteurs CFM56, un pic de production jamais atteint. Et d’ici 2020, nous aurons déjà bien amorcé la transition CFM56/LEAP pour atteindre un total de plus de 2 000 moteurs produits, principalement des LEAP. Nous allons donc atteindre en quatre ans un rythme de production du LEAP supérieur aux cadences actuelles du CFM56, des cadences que nous avons mis 35 ans à atteindre ! Nous devrons produire davantage, plus rapidement, tout en améliorant notre compétitivité pour conforter et développer notre positionnement sur le marché. Nous ne réussirons pas seuls cette montée en cadence. Nous réussirons avec nos fournisseurs, dont la valeur des pièces fabriquées représente plus des 2/3 des coûts de nos moteurs. La notion de travail en équipe est donc primordiale : c’est pourquoi nous avons lancé en juillet dernier la démarche LEAP Together. »

Pouvez-vous présenter le dispositif « LEAP Together » et ses enjeux ?

« LEAP Together » est une initiative collaborative pilotée par Safran Aircraft Engines incluant Safran Transmission Systems et Safran Aero Boosters. L’objectif de cette démarche est de renforcer durablement notre position sur nos marchés en restant compétitifs,  tout en offrant l’excellence opérationnelle requise. Notre objectif est d’atteindre 15 % d’économie supplémentaire sur nos coûts de production (internes/externes) au terme de la courbe d’apprentissage contractuelle, avec un impact complet à l’horizon 2020. En interne, nous avons déjà engagé la démarche sur la base de méthodologies éprouvées : standardisation des composants, optimisation des matériaux, analyse fonctionnelle du produit, révision à leur juste besoin des exigences de contrôles et de qualité, optimisation des process et gammes de fabrication intégrant la croissance des volumes et des chantiers Lean, mais également en revisitant tous les inducteurs de coûts pour les réduire. Nous étendons cette démarche à nos fournisseurs. Nous sommes prêts à les accompagner et à soutenir leurs initiatives dans un esprit de fertilisaon croisée, en partageant les bonnes pratiques et en actionnant les mêmes leviers. Gagner en équipe, c’est bien-là l’esprit de LEAP Together. »

 

* Les moteurs LEAP sont produits et développés par CFM International, société commune 50/50 entre Safran Aircraft Engines et GE.

** A la date prévue et conforme aux spécifications.

Safran est un groupe international de haute technologie, équipementier de premier rang dans les domaines de l'Aéronautique et de l'Espace (propulsion, équipements), de la Défense et de la Sécurité. Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie 70 000 personnes pour un chiffre d’affaires de 17,4 milliards d’euros en 2015. Safran est une société cotée sur Euronext Paris et fait partie des indices CAC 40 et Euro Stoxx 50

Safran Aircraft Engines conçoit, produit et commercialise, seul ou en coopération, des moteurs aéronautiques civils et militaires aux meilleurs niveaux de performance, fiabilité et respect de l’environnement. La société est notamment, à travers CFM International*, le leader mondial de la propulsion d’avions commerciaux courts et moyen-courriers.

*CFM International est une société commune 50/50 de Safran Aircraft Engines et GE.

Pour plus d’informations : www.safran-group.com et www.safran-aircraft-engines.com / Suivez @Safran et @SafranEngines sur Twitter

  • ©