Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

Cloche
S'abonner aux communiqués de presse

Interjet franchit le cap des 100 000 cycles avec le moteur SaM146

Business

Début mai, la compagnie mexicaine Interjet a célébré le franchissement du cap des 100 000 cycles cumulés avec le Superjet 100 équipé des moteurs SaM146 de PowerJet.

Premier client occidental de PowerJet, Interjet a débuté ses opérations commerciales avec ses avions SSJ100 équipés de moteurs SaM146 en septembre 2013. La compagnie mexicaine dispose aujourd’hui de 21 appareils (sur les 30 commandés), avec lesquels elle opère jusqu’à 8 vols par jour. « Dans des environnements climatiques parfois sévères au Mexique, le moteur SaM146 démontre quotidiennement son excellente fiabilité avec un taux de disponibilité de plus de 99,9% », souligne Jean-François Gallardo, directeur du programme SaM146 chez Safran Aircraft Engines et présent début mai au Mexique pour célébrer le franchissement du 100 000e cycle par Interjet.

A cette occasion, Jean-François Gallardo et son homologue de NPO Saturn, Mikhail Berdennikov, ont remis un trophée à José Luis Garza, Directeur général d’Interjet.  La compagnie devient ainsi le premier opérateur du SaM146 en termes de cycles, même si Aeroflot est toujours le leader de la flotte pour les nombres d’heures de vol (plus de 160 000 heures contre 120 000 heures environ pour Interjet).

Le contrat de services optimisé

Lors de cette visite au Mexique, les équipes PowerJet et celles d’Interjet ont également restructuré de façon significative, par un avenant, le contrat de services à l’heure de vol portant maintenant sur 30 avions au lieu de 20, plus cinq moteurs de rechange au lieu de trois. « La signature de cet avenant vise à améliorer notre offre de support/services et ainsi à mieux répondre aux besoins de notre client, précise Jean-François Gallardo. Il permet d’offrir à Interjet une couverture beaucoup plus confortable, en étendant le contrat à l’heure de vol de 9 ans à 12 ans à compter de l’entrée en service de chaque moteur. »

  • ©