Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

Le droit des femmes à l’identité

Business

Par Anne Bouverot, présidente de Morpho (Safran)

Nous l?oublions parfois mais notre identit� est un bien pr�cieux. Chaque jour, sans nous en rendre compte, tant les gestes sont devenus habituels, nous devons t�moigner de notre identit� pour d�verrouiller notre t�l�phone, payer avec notre carte bancaire, acc�der aux transports en commun, travailler, b�n�ficier de soins m�dicaux, voter, etc. Cette Journ�e mondiale de la Femme m?offre l?occasion de rappeler qu?une identit� reconnue, qui pour nous est un acquis, reste encore malheureusement un privil�ge dans de trop nombreux pays.

Parce que disposer d?une preuve de son identit� est le premier pas vers la libert� et l?ind�pendance pour les femmes, je soutiens activement l?initiative Identification for Development (ID4D) men�e par la Banque mondiale, visant � offrir des moyens simples et fiables de s?identifier. Parmi les chantiers g�r�s par cet organisme, le projet ayant pour objectif de transf�rer automatiquement l?argent des aides sociales sur le compte des jeunes m�res pauvres, dans l'�tat indien du Bihar, m?interpelle � plus d?un titre. En effet, l?Inde, � travers le programme Aadhaar, qui vise � attribuer un num�ro d?identit� unique � chaque citoyen, fait appel depuis 2010 � l?expertise de Morpho, soci�t� de Safran, en mati�re de gestion de programmes d?identit�. Pour les 980 millions de citoyens d�j� enregistr�s, il est d�sormais beaucoup plus simple d?ouvrir un compte bancaire et de faire valoir leurs droits. 

Selon la Banque mondiale, 58 % des femmes dans le monde disposent d?un compte bancaire, alors que 65 % des hommes en ont un. Ce chiffre est en nette progression mais il reste encore du chemin � parcourir. En �thiopie par exemple, nous avons travaill� avec Commercial Bank of Ethiopia � la cr�ation d?une carte bancaire sp�cifiquement destin�e aux femmes. Dans ce pays, la femme joue souvent le r�le de pilier �conomique de la famille : c'est elle qui g�re les finances. Ainsi, leur faciliter l?acc�s � un compte permet non seulement � ces femmes de s�curiser leurs �conomies, mais aussi d?acc�der plus facilement � des solutions de microcr�dit, et donc � l?entrepreneuriat. En disposant librement de leur identit�, les femmes peuvent donc g�rer plus efficacement le budget de leur famille, et ainsi envisager plus sereinement d?investir dans l?�ducation de leurs enfants.

La question de l?identit� ne saurait pour autant se limiter � ce volet financier. Pouvoir prouver son identit�, c?est aussi �tre reconnu comme citoyen � part enti�re, c?est-�-dire faire valoir ses droits les plus fondamentaux tels que l?acc�s aux soins, � l?�ducation ou encore pouvoir voter ou �tre �lu. Apr�s des ann�es d?instabilit�, plusieurs pays d?Afrique se sont engag�s dans des processus de d�mocratisation de leur vie politique, offrant ainsi aux femmes de nouvelles tribunes d?expression. C?est le cas notamment au Mali o� Morpho a contribu� � l?�lection pr�sidentielle de 2013. Je suis d?autant plus fi�re de la participation de Morpho, que nous avons d� pour l?occasion relever un v�ritable d�fi technologique : la livraison de 8 millions de cartes d?identification �lectroniques en moins de 30 jours. Ces documents biom�triques devraient �galement faciliter les futures d�marches administratives des citoyens, notamment pour l?acc�s au syst�me judiciaire ou pour faire valoir un h�ritage, un droit de propri�t�.

Enfin, je suis intimement convaincue que la r�volution mobile dans les pays en d�veloppement va non seulement donner une plus grande libert� sociale et �conomique aux femmes mais �galement favoriser l?�volution de leur droit � l?identit�. Dans ces zones, la t�l�phonie mobile connait un essor fulgurant, apportant l?Internet dans la majorit� des foyers en seulement quelques ann�es. Le d�veloppement de solutions d?identit� num�rique destin�es � ces appareils, telles que le standard Mobile Connect de la GSMA, facilitera aussi bien les transactions en ligne que l?acc�s � des services gouvernementaux. Des technologies qui pourraient �galement contribuer � atteindre l?un des objectifs majeurs de la Banque mondiale : doter tous les habitants de notre plan�te d?une identit� l�gale ainsi que d?un acte de naissance d?ici � 2030. Une avanc�e majeure au service de l?�galit� homme-femme !

 

Presse
  • © Safran
  • ©