Réduire les nuisances sonores

La limitation du bruit perçu, surtout lors des phases de décollage et d’atterrissage, favorisera le développement harmonieux du transport aérien. C’est pourquoi Safran conçoit des équipements contribuant à rendre les avions moins bruyants.
Réduire les nuisances sonores

Depuis plusieurs décennies, Safran s'emploie à réduire le bruit des avions, ressenti essentiellement par les populations habitant à proximité des zones aéroportuaires. Ainsi, depuis la fin des années 90, le bruit des avions a été divisé par deux. Et on estime que l'empreinte sonore de chaque nouvelle génération d'appareils est inférieure d'au moins 15 % à celle qu'elle remplace.

Les travaux menés actuellement sur la réduction du bruit portent sur les moteurs et des équipements, ainsi que les trains d'atterrissage. 
 

Réduction du bruit

 

La diminution des nuisances sonores des avions moyen-courriers

- 20
décibels en 40 ans
Objectif horizon 2020
50 %
de réduction du bruit
lors du décollage et de l'atterrissage
Réduction du bruit de
15
décibels
sur le nouveau moteur LEAP (CFM International)
- 65 %
de bruit généré
par le transport aérien d'ici à 2050
Objectif fixé par l'ACARE (Conseil Consultatif pour la Recherche Aéronautique en Europe)
Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer