Le Pacte Mondial des Nations-Unies

Groupe citoyen et responsable, Safran a adhéré en 2013 au Pacte Mondial des Nations Unies, affirmant ainsi son appartenance à une communauté mondiale d’entreprises attachées aux valeurs de droits de l’Homme, du droit du travail, de l’environnement et de la lutte contre la corruption. Cette démarche s’inscrit en parfaite cohérence avec la charte éthique du Groupe, dans un objectif permanent de progrès et de pérennité de son activité.

Initié par le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, le Pacte Mondial rassemble les entreprises et les organismes des Nations Unies, le monde du travail et la société civile autour de dix principes universels relatifs aux droits de l'homme, aux normes du travail, à l'environnement et à la lutte contre la corruption.

S'appuyant sur le pouvoir de l'action collective, le Pacte Mondial s'attache à promouvoir la responsabilité civique des entreprises afin que le monde des affaires puisse participer à la recherche de solutions pour résoudre les problèmes posés par la mondialisation.

Les 10 principes du Pacte Mondial

Prévention de la corruption

Le Pacte Mondial invite les entreprises à adopter, soutenir et appliquer dans leur sphère d'influence un ensemble de valeurs fondamentales (droits de l'homme, normes de travail et de l'environnement, lutte contre la corruption). En d'autres termes, c'est seulement dans les domaines qui les concernent que l'on requiert des entreprises de véritables évolutions.

Les dix principes sont tirés des textes suivants :

  • Déclaration universelle des droits de l'homme,
  • Déclaration de l'Organisation Internationale du Travail relative aux principes et droits fondamentaux au travail,
  • Déclaration de Rio sur l'environnement et le développement,
  • Convention des Nations-Unies contre la corruption.

 

Les principes, catégorie par catégorie, sont les suivants :

Droits de l'homme

Les entreprises sont invitées à :

  • 1. promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux droits de l'Homme dans leur sphère d'influence,
  • 2. veiller à ce que leurs propres compagnies ne se rendent pas complices de violations des droits de l'Homme.

 

Droit du travail

Les entreprises sont invitées à respecter :

  • 3. la liberté d'association et à reconnaître le droit de négociation collective,
  • 4. l'élimination de toutes les formes de travail forcé ou obligatoire,
  • 5. l'abolition effective du travail des enfants,
  • 6. l'élimination de la discrimination en matière d'emploi et de profession.

 

Environnement

Les entreprises sont invitées à :

  • 7. appliquer l'approche de précaution face aux problèmes touchant l'environnement,
  • 8. entreprendre des initiatives tendant à promouvoir une plus grande responsabilité en matière d'environnement,
  • 9. favoriser la mise au point et la diffusion de technologies respectueuses de l'environnement.

 

Lutte contre la corruption

  • 10. Les entreprises sont invitées à agir contre la corruption sous toutes ses formes, y compris l'extorsion de fonds et les pots-de-vin.