• Copyright Adrien Daste / Safran Date 13/09/2016
    Fabrication additive : fusion sélective par laser (SLM)
    La fabrication additive, plus connue sous le nom d’impression 3D, est un processus de fabrication qui transforme un modèle 3D en un objet physique, en assemblant des couches successives d’un même matériau. Ce procédé permet de fabriquer des pièces qu’il serait très complexe de fabriquer par des moyens conventionnels tels que l’usinage ou la forge et permet d’optimiser les délais de réalisation. Pour la fusion sélective par laser, une fine couche de poudre est étalée par un racleur ou rouleau sur une plaque substrat (support). Cette poudre est ensuite fusionnée aux endroits où l’on souhaite construire la pièce. La fabrication se fait, couche après couche, en répétant ce processus autant de fois qu’il le faut pour obtenir la pièce entière.
  • Copyright Adrien Daste / Safran Date 13/09/2016
    Fabrication additive : fusion sélective par laser (SLM)
    La fabrication additive, plus connue sous le nom d’impression 3D, est un processus de fabrication qui transforme un modèle 3D en un objet physique, en assemblant des couches successives d’un même matériau. Ce procédé permet de fabriquer des pièces qu’il serait très complexe de fabriquer par des moyens conventionnels tels que l’usinage ou la forge et permet d’optimiser les délais de réalisation. Pour la fusion sélective par laser, une fine couche de poudre est étalée par un racleur ou rouleau sur une plaque substrat (support). Cette poudre est ensuite fusionnée aux endroits où l’on souhaite construire la pièce. La fabrication se fait, couche après couche, en répétant ce processus autant de fois qu’il le faut pour obtenir la pièce entière.
  • Copyright Adrien Daste / Safran Date 13/09/2016
    Fabrication additive : fusion sélective par laser (SLM)
    La fabrication additive, plus connue sous le nom d’impression 3D, est un processus de fabrication qui transforme un modèle 3D en un objet physique, en assemblant des couches successives d’un même matériau. Ce procédé permet de fabriquer des pièces qu’il serait très complexe de fabriquer par des moyens conventionnels tels que l’usinage ou la forge et permet d’optimiser les délais de réalisation. Pour la fusion sélective par laser, une fine couche de poudre est étalée par un racleur ou rouleau sur une plaque substrat (support). Cette poudre est ensuite fusionnée aux endroits où l’on souhaite construire la pièce. La fabrication se fait, couche après couche, en répétant ce processus autant de fois qu’il le faut pour obtenir la pièce entière.
  • Copyright Adrien Daste / Safran Date 13/09/2016
    Fabrication additive : fusion sélective par laser (SLM)
    La fabrication additive, plus connue sous le nom d’impression 3D, est un processus de fabrication qui transforme un modèle 3D en un objet physique, en assemblant des couches successives d’un même matériau. Ce procédé permet de fabriquer des pièces qu’il serait très complexe de fabriquer par des moyens conventionnels tels que l’usinage ou la forge et permet d’optimiser les délais de réalisation. Pour la fusion sélective par laser, une fine couche de poudre est étalée par un racleur ou rouleau sur une plaque substrat (support). Cette poudre est ensuite fusionnée aux endroits où l’on souhaite construire la pièce. La fabrication se fait, couche après couche, en répétant ce processus autant de fois qu’il le faut pour obtenir la pièce entière.
  • Copyright Adrien Daste / Safran Date 13/09/2016
    EDM (electrical discharge machining)
    The CFM56-5 family jointly produced by Safran Aircraft Engines and General Electric within CFMI covers a range from 22,000 to 34,000 pounds of thrust.
  • Copyright Adrien Daste / Safran Date 13/09/2016
    Prélèvement de poudre sous hotte aspirante
  • Copyright Adrien Daste / Safran Date 13/09/2016
    Fabrication additive : déposition métallique par laser (LMD)
    La matière première, sous forme de poudre métallique, est injectée dans une buse pour former un jet homogène. En traversant le faisceau laser, la poudre est fondue et forme une première couche. La pièce se crée par couches successives. Cette technique est préconisée pour la réparation de pièces métalliques, l’ajout de fonctions ou la fabrication de matériaux à gradients. Ici, pièce de démonstration en titane
  • Copyright Adrien Daste / Safran Date 13/09/2016
    Fabrication additive : déposition métallique par laser (LMD)
    La matière première, sous forme de poudre métallique, est injectée dans une buse pour former un jet homogène. En traversant le faisceau laser, la poudre est fondue et forme une première couche. La pièce se crée par couches successives. Cette technique est préconisée pour la réparation de pièces métalliques, l’ajout de fonctions ou la fabrication de matériaux à gradients. Ici, pièce de démonstration en titane
Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer