Modernisation du combattant

 

Journée internationale de présentation, expérimentation technico-operationnelle du système félin en combat urbain. Cenzub (centre d'entrainement en zone urbaine), Sissonne (02), le 13 avril 2011.

La numérisation de l'espace de bataille est un enjeu de la modernisation des armées. Elle implique la maîtrise du renseignement, de l'information et de la communication à toutes les échelles du champ de bataille. Safran a développé un programme de modernisation du combattant baptisé FELIN (Fantassin à Equipements et Liaisons Intégrés). Cet équipement ultramoderne répond aux besoins opérationnels du soldat : protection, mobilité, emploi de ses armes, autonomie, observation, communication et commandement.

FELIN est le premier véritable système intégré pour le combattant débarqué. Ses nombreuses innovations optimisent toutes les fonctions opérationnelles et décisionnelles du fantassin. Qualifié en environnements aéroporté, urbain, désert, de jungle et de haute montagne, cet équipement comprend : la tenue de combat, l'arme et sa lunette, l'oculaire de visée déportée, une jumelle multi-fonction, le système de communication, ainsi que le système d'information terminale.

La lunette de tir permet l'engagement de nuit à portée des armes. Chaque soldat dispose de sa propre radio : le Réseau Individuel du fantassin. À l'aide d'un boîtier calculateur relié par câble à un petit écran de la taille d'un PDA (assistant numérique personnel), le soldat pilote son énergie, les transmissions d'images, l'interface entre tous ses équipements et ses liaisons radio. Doté d'un bandeau ostéophonique qui transmet les sons par vibrations osseuses, il communique tout en continuant à entendre ce qui se passe dans son entourage. La radio est aussi équipée d'un GPS qui indique périodiquement sa position à sa hiérarchie.

Un système répondant aux besoins opérationnels du soldat

Journée internationale de présentation, expérimentation technico-opérationnelle du système FELIN en combat urbain. Cenzub (centre d'entrainement en zone urbaine), Sissonne (02), le 13 avril 2011.

Ergonomique, légère, résistante, pratique, la forme ample de la tenue de combat améliore le confort de celui qui la porte, et renforce sa sécurité en réduisant sa signature thermique et visuelle. Autres points forts supplémentaires, sa résistance au feu et ses protections balistiques modulables selon le type de mission.

Grâce à l'oculaire de visée déportée placée sur le casque, le fantassin peut observer sans s'exposer inutilement. Il visualise la ligne de mire de son arme à distance et, s'il le souhaite, il peut afficher l'image provenant de sa lunette d'arme sur l'écran de son calculateur.

Enfin, Safran a créé le Système d'Information Terminale du COMbattant DÉbarqué (SIT COMDÉ). Véritable ordinateur portable du chef de section, celui-ci visualise la position de ses hommes et les photos qu'ils lui transmettent. À l'aide de cette tablette tactile, il reçoit les instructions de sa hiérarchie, donne ses ordres et rédige ses comptes rendus.

Le système FELIN a été commandé à plus de 20 000 exemplaires aux militaires français. A travers ses équipements optroniques, Safran participe également à plusieurs programmes de modernisation de l'infanterie, en Suisse, au Royaume Uni, en Allemagne et aux États-Unis.

Sociétés

Safran Electronics & Defense (applications militaires) : s'appuyant sur ses compétences et son expérience au niveau mondial dans le domaine des systèmes combattants, Safran a développé FELIN (Fantassin à Equipements et Liaisons INtégrés). FELIN couvre l'ensemble des phases de combat de l'infanterie. A partir de l'expérience acquise avec le programme FELIN, Safran développe et propose les réponses les mieux adaptées aux programmes de modernisation du soldat en Europe et à travers le monde.

Vidéos
Communiqués de presse
Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer