Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

Cloche
Abonnez-vous à la newsletter

A Vitrolles, Mathieu Cenci récompensé pour son travail sur les hélicoptères

Business

Il vient de rejoindre les effectifs en CDI de Safran Engineering Services Vitrolles et de remporter, en tant que membre d’une équipe transverse, un prix au sein d’Airbus Helicopters : 2022 est définitivement une année qui démarre bien pour Mathieu Cenci. Rencontre.

Mathieu Cenci Airbus Helicopters

Après avoir obtenu un diplôme d’ingénieur spécialisé en aéronautique à l’ISAE ENSMA de Poitiers, Mathieu Cenci a rejoint le site d’Airbus Helicopters pour effectuer une mission pour le compte de Safran Engineering Services. Son premier job ? Faire partie du bureau d’études intégration moteur de l’hélicoptériste et apporter son expertise sur la partie conception et support.

Depuis trois ans, il a évolué et occupe aujourd’hui un poste un peu particulier : « Un métier que l’on ne m’a pas appris à l’école, mais qui est formateur et très intéressant », confie-t-il. Mathieu fait partie d’une équipe qui prend en charge la gestion des incidents majeurs d’Airbus Helicopters. « Quand un incident se déclare sur un appareil, dans la grande majorité des cas en service, le client en informe le constructeur. Notre équipe intervient dans l’analyse et a pour mission de trouver les causes de l’incident et de mettre en place des mesures pour empêcher qu’il ne se reproduise ». En tant que représentant du bureau d’études au sein de cette équipe transverse composée de représentants du suivi de navigabilité, du support client, de la qualité et du projet, Mathieu Cenci apporte son expertise technique et donne des recommandations sur la partie conception de l’appareil.

Cette équipe vient d’ailleurs de remporter un « Aviation Safety Quality Award » au sein d’Airbus Helicopters. Un prix qui récompense la gestion exemplaire d’un incident survenu sur un appareil utilisé par des garde-côtes. « Nous avons mis un an et demi à investiguer cet incident, à proposer des mesures protectives et correctives et à renouer la confiance avec ce client emblématique d’Airbus Helicopters », explique Mathieu. Ce n’est d’ailleurs pas tous les jours qu’un tel prix est remis à une activité de bureau d’études et à une équipe qui comprend un sous-traitant : « cela prouve que nous sommes tous très investis dans notre mission et que Safran Engineering Services a à cœur de fournir le meilleur accompagnement à ses clients », continue Mathieu Cenci.

L’ingénieur vient d’ailleurs de rejoindre définitivement l’entreprise. Il restera à son poste et sera chargé de faire grandir son pôle d’expertise à Vitrolles. Ce qu’il préfère dans son métier ? « On intervient sur des sujets très différents et on a une vraie connaissance du fonctionnement de la machine en opération. Savoir comment les clients se servent des appareils nous permet d’améliorer aussi la conception afin d’assurer leur sécurité. L’impact des mesures correctives et la vision machine est plus concrète que dans un travail de bureau d’études plus traditionnel. C’est passionnant. »

Dernières actualités
  • © Safran
  • © Airbus