Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

Cloche
Abonnez-vous à la newsletter

Usine 4.0 : le site Safran Aircraft Engines du Creusot remporte le Grand Prix des Trophées Usines 2022 de l’Usine Nouvelle

Institutionnel
Le Creusot Horizon 2025 digital

Ce prix récompense le projet d’usinage autonome 4.0 déployé au Creusot début 2022. Ces dernières années, le déploiement de nouveaux moyens s’est accompagnée de gains en termes de performance industrielle et de qualité de vie au travail pour les équipes de ce site en pleine croissance

Le Creusot Trophée Usine Nouvelle 2022
De gauche à droite : Charles Soret et Nathalie Lankry pour la Direction Communication, Maxime Capon, Directeur d'établissement du Creusot, Claire Macé, Responsable de Production du Creusot, Claude Quillien, Directeur Industriel & Supply Chain, Séverine Charrié-Lamothe, Directrice du CEI Pièces Tournantes, Safran Aircraft Engines

Le 19 mai dernier, Maxime Capon, responsable du site du Creusot, et Claude Quillien, directeur industriel de Safran Aircraft Engines, ont reçu le Grand Prix des Trophées Usines 2022, organisé par le magazine professionnel l’Usine Nouvelle. Chaque année, ce concours récompense les sites industriels français les plus performants. L’usine de Safran Aircraft Engines concourrait dans les catégories Productivité et Ancrage Territorial. 

Maxime Capon

« Avec ce projet, nous avons investi dans des moyens afin d’obtenir une productivité optimale et par la même occasion nous progressons en sécurité et en qualité de vie au travail, souligne Maxime Capon, Directeur d’Etablissement du Creusot qui compte 220 collaborateurs. Nous avons un vrai challenge en termes de recrutement, des postes sont ouverts en production mais aussi dans différents services support à la production… » 

L’établissement a déjà réalisé les premiers recrutements, au total cela représente une centaine d’embauches d’ici 2025, 50 créations d’emplois et 50 renouvellements de postes pour cause de départs en retraite.
 

Véritable projet d'avenir, le projet Horizon allie déploiement de moyens autonomes 4.0 et amélioration des conditions de travail avec la suppression du travail de nuit dans cette unité de l’usine. Une combinaison gagnante pour améliorer les performances industrielles de ce site spécialisé dans l'usinage de disques de turbine des moteurs CFM56 et LEAP. Les nouvelles lignes de closed-door machining ont été implantées en 2019 pour accompagner le ramp-up de production du LEAP, le moteur de nouvelle génération de CFM*. Entré en service en 2016, le LEAP a déjà enregistré plus de 17 millions d’heures de vol en service et connait un succès commercial sans précédent.  

Claude Quillien, Industrial Operation Vice President

« Ce prix vient couronner un investissement de modernisation de nos moyens de production, complète Claude Quillien, Directeur Industriel & Supply Chain. La performance qui en découle n’aurait jamais pu se faire sans l’investissement des collaborateurs, sans l’engagement de ces pionniers qui ont changé leurs façons de travailler pour opérer dorénavant en 2x9**. »

Le Creusot Horizon 2025 Usine
Baptisé projet Horizon 2022, l’extension d’une surface 4 000m² de l’usine accueille 12 machines MCM d'une capacité d'autonomie, du closed-door machining, des robots de palettisation…
Claire Macé

Le coup d’envoi de l’usine autonome a été donné le 1er janvier 2022. La révolution 4.0 qui touche cette nouvelle ligne d’usinage a aussi des effets bénéfiques sur la qualité de vie au travail (QVT) : « Il n’y a plus de travail en horaires de nuit et la ligne autonome fonctionne désormais seule 6 heures par nuit jusqu’à la fin des programmes, explique Claire Macé, Responsable de Production du site du Creusot. L’usine a gagné en productivité par l’augmentation du temps d’ouverture sans opérateur supplémentaire et la suppression du travail de nuit est un véritable plus sur le plan de la vie personnelle » complète Claire. 

Le Creusot Projet Horizon 2025 équipe

Claude Quillien de conclure : « Je suis fier d’avoir reçu ce prix qui récompense le travail et l’engagement de nos équipes du Creusot, qui ont apporté leur énergie et leurs compétences à la mise en œuvre de ce qui restait jusqu’alors une théorie. Cela va nous permettre d’atteindre une performance industrielle au meilleur niveau, de poursuivre notre ancrage territorial et de contribuer aussi à mettre en œuvre une supply chain performante, agile et résiliente. »

Le Creusot photo site
Inauguré en 1987, le site du Creusot est un acteur historique du bassin industriel du Creusot-Montceau. Il produit chaque année près de 5000 disques de turbine Basse Pression pour les moteurs CFM56 et LEAP. Ces pièces tournantes, sont critiques pour les moteurs et nécessitent un volume des contrôles non destructifs important.

CFM : CFM International, société commune 50/50 entre Safran Aircraft Engines et GE. 2x9** : L’usine est passée d’une organisation du temps de travail en 3x8 (du lundi au vendredi) à une organisation en 2x9 (du lundi au samedi, 4 jours par semaine dont 2 matins et 2 soirs et 2 samedis sur 3, avec 5 jours de repos toutes les 3 semaines).
 

Dernières actualités
  • © Safran
  • © Franck Dunouau / Safran
  • © Safran Aircraft Engines