Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

Thomas Martin, lauréat du Prix Fondation Safran pour la Musique 2023

Responsabilité Sociétale de l'Entreprise

Le prix de la Fondation Safran pour la Musique 2023 a été décerné à Thomas Martin, jeune violoncelliste de 21 ans, lors de la finale organisée le 9 octobre dernier à Paris. Retour sur les résultats de ce concours qui met à l’honneur des jeunes musiciens prometteurs.

Thomas Martin, lauréat du Prix Fondation Safran pour la Musique 2023, interprétant un morceau au violoncelle

Cinq finalistes talentueux… mais un seul prix à la clé. C’est au cœur du 8e arrondissement, entre les murs de la somptueuse Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret (BLGF), un ancien hôtel particulier chargé d’histoire, que s’est tenue cette 15e édition du concours de la Fondation Safran pour la Musique. 

 

Cette année, cinq jeunes violoncellistes, tous étudiants aux CNSMD (Conservatoires nationaux supérieurs de musique et de danse) de Paris et de Lyon étaient en compétition. Après avoir interprété des titres de leur choix, les finalistes ont joué une pièce imposée par le Président du jury Raphaël Perraud, premier violoncelle solo de l’Orchestre national de France : « Pezzo Capriccioso » de Tchaïkovski.

 

À l’issue des représentations, le président et les membres du jury – Jean-Marc Berns, Claire Lagarde et Christian-Pierre La Marca et le lauréat de l’édition 2013, Victor Julien-Laferrière – ont désigné Thomas Martin grand vainqueur de cette compétition. En plus de la pièce de Tchaïkovski, il avait choisi d’interpréter « Per Slava » de Penderecki et le prélude de la suite n°1 de Bach.

Priscilla Maschio, candidate au Prix Fondation Safran pour la Musique 2023, jouant du violoncelle.
Priscilla Maschio, candidate au Prix Fondation Safran pour la Musique 2023
Priscilla Maschio, candidate au Prix Fondation Safran pour la Musique 2023
© Célia Pernot
Valentin Jouanny, candidat au Prix Fondation Safran pour la Musique 2023, jouant du violoncelle.
Valentin Jouanny, candidat au Prix Fondation Safran pour la Musique 2023
Valentin Jouanny, candidat au Prix Fondation Safran pour la Musique 2023
© Célia Pernot
Noé DRDAK, candidat du prix Fondation Safran pour la Musique 2023, jouant du violoncelle.
Noé DRDAK, candidat au prix Fondation Safran pour la Musique 2023
Noé DRDAK, candidat au prix Fondation Safran pour la Musique 2023
© Célia Pernot
Photo des candidats et des membres du jury de l'édition 2023 du Prix Fondation Safran pour la Musique 2023
Candidats et jury de l'édition 2023 du Prix Fondation Safran pour la Musique 2023
Candidats et jury de l'édition 2023 du Prix Fondation Safran pour la Musique 2023
© Célia Pernot
Thomas Martin, lauréat du Prix Fondation Safran pour la Musique 2023, interprétant un morceau au violoncelle
Thomas Martin - lauréat du Prix Fondation Safran pour la Musique 2023
Thomas Martin - lauréat du Prix Fondation Safran pour la Musique 2023
© Célia Pernot

Thomas Martin : un parcours marqué par la passion et l’excellence

De nationalité franco-britannique, Thomas Martin a commencé le violoncelle à 7 ans au conservatoire de Berne (Suisse). Après avoir travaillé quatre ans à Bordeaux, il obtient une bourse pour intégrer la Wells Cathedral School. De retour en France, il étudie au Conservatoire à rayonnement régional de Paris. En 2020, après l'obtention de son baccalauréat scientifique (mention très bien), il est admis à l'unanimité au CNSMD de Paris dans la classe du professeur Raphaël Pidoux. Au cours de l’année 2023-2024, il effectue une année en Erasmus à l’École supérieure de musique de Stuttgart.

 

Passionné par la musique de chambre, il fonde le trio Mylos avec Céleste Klingelschmitt au violon et Tom Carré au piano. Ils bénéficient régulièrement des conseils du trio Wanderer, de la pianiste Claire Désert et du violoncelliste François Salque. En parallèle, il se familiarise avec le piano (auprès de Joseph Tong et Eliane Reyes) et le violoncelle baroque (avec Bruno Cocset).

 

En récompense, Thomas Martin a reçu une dotation de 5 000 euros et sera accompagné par la Fondation tout au long de sa carrière. Ce concours constitue ainsi un réel tremplin pour sa vie professionnelle musicale. 

 

Découvrez ci-dessous l’enregistrement de Thomas Martin à la Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret.

Morceaux joués dans la vidéo :

Jean-Sébastien Bach : Suite n1 en sol majeur (prélude)

À partir de 2’53 - Krzysztof Penderecki : « Per Slava » pour violoncelle seul

À partir de 8’11 - Piotr Ilitch Tchaïkovski : Pezzo Capricioso (la pièce imposée)

L’accompagnateur est Pierre-Marie Gasnier (ancien lauréat de la Fondation)

 

Thomas Martin

Thomas Martin, lauréat du Prix Fondation Safran pour la Musique 2023 : 15 minutes et 13 secondes

Des partenariats pour soutenir les jeunes talents

Pour la cinquième année consécutive, la Fondation Safran pour la Musique a conclu un partenariat pédagogique avec le CNSMDP (Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris) afin d’enregistrer ce concours, dans le but soutenir de l’insertion professionnelle des jeunes. Cela permet aux candidats de disposer d’une captation de leur prestation à des fins de promotion personnelle et non commerciale. De même, les élèves ingénieurs du son qui ont contribué à cette captation bénéficient ainsi d’une mise en situation professionnelle.

En 2023, la Fondation soutient également la BLGF dans plusieurs projets à destination des jeunes talents : la mise en place d’une résidence de travail et d'une salle de répétition pour une durée d’un an, un soutien à l’organisation d’un récital capté à la bibliothèque et une rencontre musicale qui sera organisée à l'Abbaye de Royaumont.