Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

Cloche
Abonnez-vous à la newsletter

TARMAC Aerosave : comment fonctionne le recyclage d'avions ?

Environnement

TARMAC Aerosave est le leader européen du stockage et du recyclage d’avions dont Safran Aircraft Engines est un des actionnaires fondateurs*. Le 27 avril, la société a annoncé l’ouverture d’un nouveau hangar de 5500 m² implanté sur l’aéroport de Tarbes, pour le stockage de moteurs et les opérations de maintenance légère. Alexandre Brun, Président de TARMAC Aerosave depuis janvier, anciennement chez Safran Aircraft Engines en tant que directeur de la maintenance civile à Saint Quentin, nous présente les activités de cette société, du recyclage aux activités de maintenance pour les moteurs CFM56 et LEAP.

TARMAC Aerosave : hangar de stockage de moteurs

Quelles sont les activités de Tarmac Aerosave ?

Installé sur trois sites, Tarbes, Teruel et Toulouse-Francazal, TARMAC Aerosave est un expert de la transition tout au long du cycle de vie de l'avion. Nous proposons quatre types de services aux propriétaires et opérateurs d'avions et de moteurs en « one-stop-shop ». Notre activité principale consiste à stocker les flottes et les moteurs de nos clients afin de préserver leur valeur pendant les périodes de non-utilisation. Nous parquons 20 % des avions immobilisés en Europe soit environ 250 avions. Nous offrons également des solutions de maintenance pour les avions et les moteurs de nos clients, notamment les moteurs CFM56 et LEAP. Nous proposons aussi des solutions de transition entre utilisateurs d'avions (modifications cabines, sièges…). Enfin, nous sommes le leader mondial du recyclage d'avions et de moteurs.

Comment fonctionne le recyclage d'avions ?

Nous avons développé un processus de recyclage exclusif, respectant des réglementations environnementales strictes. D'abord, les équipements de l'avion ou du moteur sont déposés conformément aux demandes de nos clients, par des personnels qualifiés. Certaines pièces sont ensuite reconditionnées et re-certifiées dans des ateliers agréés afin d'être remises sur le marché après-vente. Une fois ces équipements déposés, nous « verdissons » l'avion, nous enlevons tous les éléments de l'avion (électriques, hydrauliques etc.) afin de pouvoir entamer sans risque l'étape de découpe du fuselage. Certaines pièces non-réparables sont valorisées auprès de filières de recyclage. Les hublots, par exemple, intéressent l'industrie de la décoration d'intérieur, alors que les éléments plastiques sont utilisés pour créer des vêtements ou couvertures polaires ! Ainsi, 92 % de la masse totale d'un avion et de plus de 99% des pièces d'un moteur peuvent être recyclées.

Schéma explicatif du cycle de recyclage d'avions

"Les hublots, par exemple, intéressent l'industrie de la décoration d'intérieur, alors que les éléments plastiques sont utilisés pour créer des vêtements ou couvertures polaires !"

En termes de MRO pour les moteurs CFM56 et LEAP, quelles opérations réalisez-vous ?

Depuis la signature de notre partenariat avec Safran Aircraft Engines et l'extension de notre agrément Part 145 en 2017, nous agissons en délégation du département LSO** de Villaroche afin d'accompagner le ramp-up MRO du LEAP. Avec l'inauguration de ce nouveau hangar, nous allons développer nos capacités pour réaliser des opérations de maintenance légère. Sur le CFM56, nous réalisons entre autres des opérations de Line Maintenance et des Quick Turn comme le remplacement du booster, de l'AGBTGB*** ou des top-cases. Sur le LEAP, nous réalisons des opérations de dépose-repose, ainsi que des contrôles endoscopiques.  Enfin, nous nous préparons avec le support des shops LSO et Safran Aircraft Engines Services Bruxelles (SAESB) à réaliser d'ici l'été nos premiers remplacement de RDS****. Ces nouvelles capacités viendront renforcer notre expertise globale pour les moteurs et leurs équipements qui très souvent ont un cycle de vie, un calendrier de maintenance et un propriétaire distincts de ceux des avions qu'ils motorisent.

* TARMAC Aerosave est une société détenue par Safran Aircraft Engines, Airbus et Suez

** Line and Site Operations / Opérations sur site et sous l'aile

*** Accessory Gear Box- Transfer Gear Box

**** Radial Drive Shaft

100 NOUVELLES PLACES DE STOCKAGE GRACE AU NOUVEAU HANGAR

Le nouvel atelier de Tarbes, dédié aux moteurs, s'étend sur une surface de 5 500 m² et une hauteur de 7 m. Il a été spécialement conçu en prenant en compte l'environnement nécessaire au stockage des pièces aéronautiques les plus sensibles, notamment par un contrôle de la température et de l'humidité. Grâce à trois zones de travail distinctes, ce hangar propose 100 places de stockage pour tous types de moteurs, des services « engine line maintenance » pour les moteurs CFM56 et LEAP 1A/-1B ainsi que de démantèlement pour des moteurs de la famille CFM56. Dans ce nouveau hangar, de nombreuses opérations de maintenance légère pourront être effectuées : préservations, procédures de fin de leasing, boroscopies, inspections etc.

TARMAC AEROSAVE EN CHIFFRES

- 430 salariés, 90 intérimaires

- 150 postes à pourvoir en CDI

- 92% de la masse totale d'un avion recyclée

- Plus de 99% des pièces d'un moteur recyclées

Tarmac Aerosave hangar de stokage à Tarbes
TARMAC Aerosave : hangar pour le stockage de moteurs et les opérations de maintenance légère, implanté sur l'aéroport de Tarbes
TARMAC Aerosave : hangar pour le stockage de moteurs et les opérations de maintenance légère, implanté sur l'aéroport de Tarbes
© Safran
Recyclage des moteurs à Tarbes
Opération de recyclage d'un moteur dans le hangar de TARMAC Aerosave à Tarbes
Opération de recyclage d'un moteur dans le hangar de TARMAC Aerosave à Tarbes
© Safran
TARMAC Aerosave : hangar de stockage de moteurs
TARMAC Aerosave : hangar pour le stockage de moteurs et les opérations de maintenance légère, implanté sur l'aéroport de Tarbes
TARMAC Aerosave : hangar pour le stockage de moteurs et les opérations de maintenance légère, implanté sur l'aéroport de Tarbes
© Safran
Dernières actualités
  • © Safran