Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

Cloche
Abonnez-vous à la newsletter

Succès du premier vol d’essai de l’A400M et ses moteurs TP400 avec des SAF

Environnement
A400M

En juillet, un Airbus A400M a réalisé un vol d’essai avec un de ses moteurs TP400 alimenté par 29% de SAF. Ce jalon est le signe que nos programmes militaires sont également entrés dans la course pour l’aviation décarbonée.

L’essai s’est déroulé en juillet à Séville (Espagne) avec un A400M « Grizzly 4 » qui a réalisé un vol de plus d’une heure avec un de ses turbopropulseurs TP400* alimenté par un mélange comprenant 29% de SAF*.

« Pour ce premier vol, nous utilisons un SAF de type HEFA**, composé de résidus d'huiles et de graisses. Il est également exempt de composés aromatiques et de soufre, ce qui le rend très efficace et bon pour les moteurs, explique Ana Belén Blanco, responsable technique de l’intégration des SAF sur l'A400M. De plus, ce carburant « drop-in » peut être mélangé avec du carburant standard, et n’exige aucune modification du moteur. »

« Pendant le vol, nous avons effectué une comparaison étroite entre le moteur numéro 2, alimenté en SAF, et les 3 autres moteurs utilisant du carburant Jet A1 standard. Les résultats obtenus confirment que l'utilisation de ce mélange de SAF n'affecte pas les performances du moteur » a déclaré César González, ingénieur d'essais en vol chez Airbus Defence and Space.

Les analyses du moteur et des données de vol ont permis de déterminer que les moteurs TP400 étaient compatibles avec un mélange contenant jusqu'à 50% de SAF.

Les opérateurs de l’A400M ont récemment manifesté leur intérêt pour utiliser 50% de SAF certifiés Cet essai est une première étape de la feuille de route visant une utilisation accrue des SAF sur nos produits militaires.

« Ce vol représente une avancée significative, et en nous appuyant sur l'expertise de nos sociétés mères, nous sommes convaincus que la conception robuste du TP400 nous permettra d'atteindre les normes les plus élevées en termes d’usage de Carburants d’Aviation Durables », affirme Stephan Schlisske, Directeur Technique et Responsable de l'Organisation de la Conception d'Europrop International.

Carburants d’Aviation Durables : un levier majeur de la décarbonation

L’introduction des biocarburants constitue un des leviers prioritaires de la feuille de route de Safran et des acteurs de l’industrie aéronautique pour atteindre ses objectifs de décarbonation. Dans ce cadre, Safran Aircraft Engines participe à plusieurs projets visant à utiliser ces carburants durables en plus grande quantité et à certifier leur utilisation sur le LEAP notamment. Citons par exemple l’intégration de 10% de biocarburants dans les essais moteurs sur le site de Villaroche (chiffre qui montera à 35% d’ici 2025), ou encore le projet VOLCAN ayant permis en novembre dernier le premier vol d'un A319neo équipé de moteurs LEAP opérant avec 100% de carburant durable.

* L’A400M est motorisé par quatre turbopropulseurs TP400 de 11 600 chevaux, les plus puissants du monde occidental. Ils sont conçus par le consortium Europrop International GmbH (EPI) associant 4 motoristes européens, le britannique Rolls-Royce, l’espagnol Industria de Turbo Propulsores (ITP), l’allemand MTU Aero Engines et le français Safran Aircraft Engines, principal partenaire avec 32% de part de programme.

** Hydroprocesed Esters and Fatty Acids / Esters hydro-traités et acides gras.

Premier vol d'essai de l'A400M avec des SAF

Dernières actualités
  • © Safran
  • © Adrien Daste / Safran