Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

Safran Engineering Services participe au développement de plateforme EGNOS V3

Business

Forte de son expertise en développement de logiciels critiques, Safran Engineering Services a été sélectionnée par Airbus Defence & Space pour fournir une brique logicielle d’EGNOS, le système Européen chargé d’améliorer les performances de la géolocalisation par satellite. Ce nouveau contrat lui permet de d’investir le domaine du spatial.

EGNOS, European Geostationary Navigation Overlay Service

Egnos, c’est le système Européen qui améliore les performances de la géolocalisation par satellite. Grâce à un ensemble de stations au sol dont les données sont corrélées, il permet d’émettre un signal ultra fiable et de développer des applications de géolocalisation avec de fortes exigences de sécurité, notamment pour le domaine des transports et donc de l’aéronautique. Financé par la Commission européenne, et exploité par l’Agence spatiale européenne, le développement de la nouvelle et troisième version du boitier a été confié à Airbus Defence & Space. Elle aura pour objectif de gagner en précision, permettant notamment une densification du trafic aérien. 

Une application logicielle critique

Le géant des satellites a donc confié à Safran Engineering Services le développement de la brique logicielle ICF (Intergrity Chain Facility) chargée de vérifier l’intégrité du signal émis. « Notre application aura pour objectif de récupérer les données des stations au sol, de les corréler et de fournir un signal corrigé et fiable à 100% », explique Guillaume Lourdel, Responsable du département systèmes embarqués chez Safran Engineering Services.

Pour honorer ce premier partenariat avec Airbus Defence & Space sur un workpackage logiciel complet, Safran Engineering Services a mis deux ans à consolider son offre commerciale et sa proposition technique. Pour Frédérik Josse et Alice Dausse, de l’équipe commerciale de Toulouse « Convaincre un nouveau client implique aussi de gagner sa confiance en construisant une relation commerciale et contractuelle forte. C’est un travail de longue haleine. Le travail très étroit entre l’équipe opérationnelle et le commerce a permis de non seulement faire une offre compétitive mais au niveau d’exigence attendu par Airbus Defense & Space et l’ESA, avec des procédures et des éléments nouveaux par rapport à nos clients historiques. ».   « Ce qui a définitivement joué en notre faveur ? Notre expertise en terme de développement de logiciels critiques embarqués, notamment sur trains d’atterrissage et calculateurs avions », précise Fabrice Rouzaud, chargé du projet. En effet, Safran Engineering Services est en capacité de fournir des systèmes critiques répondant au standard D0278, qualifié au sein d’un atelier logiciel certifié.

Un système complet bien au-delà de l’offre de service

A partir du mois de mars, les équipes Safran Engineering Services auront donc quatre ans devant elles pour développer le logiciel avant sa mise en service. L’entreprise fournira ensuite pour quatre ans le service de maintenance associé. « Nous allons fonctionner en mode programme sur le long terme, en tant que véritable systémier. C’est un challenge passionnant qui va nous faire gagner en compétences et embarquer les collaborateurs dans un nouveau domaine, et un nouveau projet », conclut Guillaume Lourdel.

Dernières actualités
  • ©