Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

Safran Engineering Services : l’innovation au service de l’automobile.

Business

Acteur majeur du secteur aéronautique au sein d’un grand groupe industriel, Safran Engineering Services a su mettre à profit son expertise métier pour investir différents marchés. Alors que le secteur automobile est en plein rebond, l’entreprise noue des partenariats ambitieux et innovants avec les constructeurs. Rencontre avec Raphaël Blanchard, Responsable du département Systèmes Electroniques.

 

  • Comment évolue Safran Engineering Services sur le marché de l’automobile ?

portrait_raphaelblanchard-ses.jpgRaphaël Blanchard : Le marché de l’automobile a amorcé une belle reprise. Les enjeux des constructeurs sont de taille : allègement des véhicules, motorisation électrique, révolution des véhicules autonomes… nous les avons anticipés et proposons des prestations de services innovantes en matière d’ingénierie et de gestion de projet. Notre savoir-faire dans le domaine aéronautique est un réel atout. Nos ingénieurs travaillent depuis longtemps sur des problématiques d’allégement des structures, d’avions plus électriques, de systèmes autonomes, de sécurité ou de certification. Les passerelles sont en place. Notre appartenance à un groupe comme Safran confirme notre capacité à gérer et coordonner des programmes et des projets ambitieux. Notre implantation internationale permet de proposer des offres très compétitives. Enfin, nous avons des partenaires historiques dans l’automobile qui peuvent attester de notre expertise. Tout cela fait la différence face à de nouveaux clients.

  • Quels sont précisément les domaines d’expertise de Safran Engineering Services dans l’automobile ?

Raphaël Blanchard : Ils sont très liés aux enjeux d’innovation sur ce marché. Nos compétences couvrent les domaines de l’ingénierie des systèmes,  des logiciels embarqués, de la conception électrique, de la sécurité de fonctionnement  et de  la certification mais également l’ingénierie des matériaux : composites et aluminium, et de la combustion. Elles sont larges et s’appliquent majoritairement au développement ou à la conduite de projets innovants. A Paris, nos ingénieurs co-développent le premier système de véhicules autonome de Peugeot. Il verra le jour avec des véhicules série à horizon 2020. Nous intervenons ici de la conception au suivi de la réalisation : c’est un projet très innovant, ambitieux et véritablement passionnant pour nos équipes !

  • Jusqu’où anticiper-vous les innovations dans l’automobile ?

Raphaël Blanchard : Le domaine du Big Data et de la fusion de données est au cœur de nos réflexions, afin d’imaginer de nouveaux services à la fois pour les constructeurs et les clients finaux, notamment en terme de maintenance prédictive ou de services d’ « infotainment ». Nous explorons aussi le domaine des plateformes et des objets connectés, avec une attention particulière sur le thème de la cybersécurité pour garantir la confidentialité des échanges de données sensibles. Nous élargissons également nos compétences mécaniques en matière de fabrication additive pour concevoir des structures plus légères  et pour réduire les cycles de développement de nos clients. Ces chantiers d’exploration sont en plein essor et offrent de véritables perspectives de croissance pour nos clients et d’évolution pour tous nos collaborateurs.

 

 

Dernières actualités
  • ©