Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

Safran Aero Boosters signe un important contrat sur Ariane 6

Business

Farnborough, le 13 juillet 2016

  • Une position renforcée sur les équipements de régulation des fluides
  • Une production multipliée par quatre sur Ariane 6
  • Une expertise reconnue sur les développements à actionnement électrique

Safran Aero Boosters a signé un contrat avec Airbus Safran Launchers pour le développement d’équipements de régulation pour Ariane 6. Ce contrat concerne les vannes du moteur Vulcain 2.1 de l’étage inférieur (celles déjà développées sur Ariane 5 auxquelles s’ajoutent deux nouvelles) ainsi que plusieurs équipements pour l’étage propulsif Vinci.

Développé et financé sous l’égide de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), le lanceur Ariane 6 est le fruit de la participation de différents états membres dont la Belgique où est situé Safran Aero Boosters. Cette contribution belge est à l’origine de la présence de la société depuis le début de la conquête spatiale européenne.  

La signature de cet accord conforte le leadership européen de Safran Aero Boosters dans son expertise de haut niveau dans le domaine et va permettre de quadrupler le nombre de vannes à produire par rapport à l’activité d’aujourd’hui sur Ariane 5 : une vingtaine d’équipements à une cadence de 11 lancements par an, soit une production annuelle de plus de 200 vannes au lieu des 50 actuelles.

L’activité spatiale de Safran Aero Boosters se voit ainsi confortée, apportant la preuve que les efforts continus dans les recherches et développements menés par l’entreprise, avec l’appui essentiel des pouvoirs publics, répondent aux objectifs des responsables du lanceur européen.

Le défi porte sur l’actionnement électrique qui représente un gain de coût, de masse, de mise en œuvre pour le systémier.

Intégré dès la phase d’avant-projet, Safran Aero Boosters s’est engagé à participer aux efforts de compétitivité du futur lanceur en réduisant les coûts tout en maintenant le niveau de fiabilité totale assuré jusqu’ici sur ces produits.

Dernières actualités
  • ©