Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

#LovemySafranjob : « La transmission des savoirs est la clé d’une performance durable »

Ressources Humaines

Après de nombreuses années en tant qu'ingénieur en production, Ferdinand est aujourd'hui responsable du développement de la formation chez Safran Cabin. Un poste étroitement lié à sa passion pour l'aéronautique, l'ingénierie, et l’humain.

Quel est votre parcours ?

J’ai une formation d’ingénieur en production, et je suis diplômé de la California State University de Long Beach. En 1994, je suis entré chez C&D Aerospace, qui a été racheté ensuite par Zodiac Aerospace, devenu aujourd’hui Safran Cabin. Au cours de cette période, j’ai occupé des postes très variés. J’ai d’abord été « product support engineer », j’intervenais auprès de nos clients tout en assurant la liaison avec l’ingénierie pour améliorer nos produits. J’ai ensuite travaillé à la production des portes de cockpit sécurisées qui ont été généralisées après le 11 septembre 2001, ainsi qu’à leur rétrofit, en particulier sur les Boeing 737/757 et les Douglas MD-80. J’ai également travaillé sur plusieurs éléments de cabine de l’Airbus A380. Je suis ensuite devenu responsable de conception-production pour les systèmes intérieurs, c’est-à-dire les éléments de cabine hors sièges : il s’agissait de concevoir avec les services d’ingénierie et de design des produits faciles à produire en série, aussi bien pour les rétrofits que pour les avions neufs. Enfin, en 2012, j’ai rejoint le département Formation et Développement, où je suis aujourd’hui responsable des parcours de formation.

En quoi consiste votre métier ?

Il consiste à créer les parcours de formation, leurs contenus, ainsi que les outils nécessaires pour les déployer. Parmi ces outils, un des plus importants est le Learning Management System (LMS) qui permet un suivi individualisé des formations. Le LMS sera mis en place dans l’ensemble de nos sites européens d’ici fin 2020, dès qu’il répondra à l’ensemble des législations sur la protection des données personnelles. Je participe également à l’élaboration d’un référentiel de compétences pour l’ensemble de Safran Cabin. Ce référentiel permettra d’établir les attentes et les prérequis correspondant à chaque poste de la société, pour les nouveaux embauchés comme pour les évolutions de poste des collaborateurs.

Pourquoi avez-vous évolué vers ce domaine ?

J’ai commencé à m’intéresser à la formation vers 2010. A cette période, Zodiac Aerospace avait beaucoup progressé dans la mise en place de standards et de processus performants. L’étape suivante était de parvenir à ce que les collaborateurs les connaissent, les comprennent et se les approprient pour pérenniser notre niveau de performance industrielle. Bien sûr, il existait déjà des programmes de formation. En revanche, j’étais le premier responsable de formation totalement issu de l’ingénierie, avec une longue expérience de l’élaboration et de l’application de standards.

Transmettre des savoirs, est-ce important pour vous ?

Bien sûr : pour une entreprise, c’est la clé d’une performance durable. Le meilleur système de production du monde n’est utile que s’il est partagé, et si ses principes sont pérennisés. Pour les collaborateurs, la formation permet aussi de monter en compétence au cours de leur carrière. A titre personnel enfin, je trouve très gratifiant de contribuer à cette progression, tout en continuant à enrichir mes propres connaissances : c’est ainsi que dans mes fonctions actuelles, j’ai eu besoin de me former en matière d'analyse des données et de communication. Enfin, j’ai obtenu la certification Lean Sigma Green Belt, et je continue de travailler à ce titre sur l’amélioration des processus et des standards dans le domaine de la production. Je garde donc un lien permanent avec les enjeux opérationnels de Safran Cabin.

Vous vous impliquez également pour le Groupe à d’autres niveaux. Lesquels ?

Je tiens en effet à contribuer autant que possible au développement de Safran. D’abord, en tant qu’Ambassadeur Safran, je participe à la promotion du Groupe sur les réseaux sociaux, et je le représente auprès de plusieurs universités de Californie : celle dont je suis diplômé bien sûr, mais aussi l’UCLA, l’UCI, l’UCSB, les universités de Poly Pomona et San Luis Obispo, ainsi que la Western Washington State University. Je suis très attentif au développement des projets de recherche, et j’évalue la possibilité de partenariats avec ces établissements. Par ailleurs, je participe au programme de mentorat de Safran : chaque année, je suis maître d’apprentissage d’étudiants en alternance, principalement des élèves ingénieurs. Une de mes fiertés est qu’à l’issue de leurs études, la majorité demeure chez Safran.

Vous travaillez chez Safran depuis plusieurs années. Que vous évoque le Groupe ?

En premier lieu, je reste impressionné par la palette d’expertises des sociétés du Groupe, et par la place qu’elles occupent dans le secteur aéronautique. Ensuite, en tant qu’ingénieur, je suis frappé par le souci de créer et de mettre en place des standards et des processus applicables par tous, dans le monde entier. Et, personnellement, je suis heureux de faire partie d’une entreprise qui me permet de vivre pleinement mes deux passions - l'aviation et l'ingénierie – et qui place ses collaborateurs, homme et femmes, au cœur de son activité.

Dernières actualités
  • © Cyril Abad / CAPA Pictures / Safran