Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

Cloche
Abonnez-vous à la newsletter

#LoveMySafranJob - « J’ai fait preuve d’audace tout en restant fidèle à mes valeurs »

Ressources Humaines

Développer les coopérations entre Safran et des start-ups « Deep Tech » : c’est la mission d’Aurélie Girou, directeur des coopérations externes chez Safran Corporate Ventures. À 40 ans, elle n’en est pas à son premier défi professionnel et ce ne sera probablement pas le dernier ! Focus sur une carrière qui illustre la richesse des parcours au sein du Groupe.

Aurélie Girou, Directeur des Coopérations Externes de Safran

Achats, commerce, programmes, innovation… Depuis 18 ans, Aurélie navigue dans les différentes entités du Groupe à la recherche de nouveaux défis à relever. « Je n’ai jamais planifié ma carrière mais j’ai su faire preuve d’audace. Il y a de nombreuses opportunités dans un groupe comme Safran. Il faut savoir les saisir ! De mon côté, j’ai aussi eu la chance d’être soutenue par des managers qui m’ont fait confiance très tôt et très jeune », partage-t-elle en toute franchise.

 

Une vie professionnelle aux multiples facettes

Tout commence en école d’ingénieur. Malgré son appétence pour les sujets techniques, Aurélie se sent plus attirée par les fonctions commerciales. Elle rejoint la direction des Achats de Safran Landing Systems, où elle est recrutée en tant qu’acheteuse industrielle : un choix peu commun à la sortie d’école d’ingénieurs. Cette expérience enrichissante la poussera à revenir aux Achats quelques années plus tard.

Car Aurélie pense alors évoluer vers le management de programmes : pour cela, elle commence par acquérir une expérience client. Elle devient donc responsable commerciale au sein de la division Systèmes et Equipements, découvrant ainsi une nouvelle famille de produits et une nouvelle société du Groupe. Après quelques années, alors qu’elle fête ses 30 ans et devient maman d’une première petite fille, elle se voit proposer le poste de responsable des programmes Dassault Aviation à la division Trains d’atterrissage. Une belle preuve de confiance qu’elle honore avec enthousiasme. « J’ai tout particulièrement apprécié ce poste. Cela a vraiment été un métier passion ! » Trois ans plus tard, alors qu’elle vient d’avoir sa seconde fille, Aurélie est nommée directrice des programmes avions d’affaires, militaires et hélicoptères.

« Etre une femme n’a jamais été un frein dans ma carrière, remarque-t-elle, même si j’ai souvent été la seule représentante de la gent féminine autour de la table ! Si l’organisation de certaines journées est plus compliquée que d’autres, je suis parvenue à mener de front ma vie professionnelle sans sacrifier pour autant ma vie personnelle. Cet équilibre fait partie des valeurs qui ont guidé mon parcours. »

« Je cherche sans cesse à me challenger, à me dépasser »

Après avoir suivi le programme de développement de Safran destiné aux futurs cadres dirigeants du Groupe, Aurélie prend la direction des Achats de la division Roues et Freins de Safran Landing Systems à 35 ans. Un retour aux sources qui est aussi un véritable défi : responsabilités importantes et forte dimension opérationnelle. Mais là encore, elle franchit le cap avec succès.

Après trois ans en poste, elle revient à la division Trains d’atterrissage en tant que directeur des programmes Airbus monocouloir, avec pour mission notamment le développement des trains d’atterrissage de l’Airbus A321 XLR. « Je fonctionne aux projets, explique-t-elle. Je cherche sans cesse à me challenger, à me dépasser. »

Depuis l’été 2021, Aurélie a relevé un nouveau défi, pour elle mais aussi pour Safran : celui de l’innovation collaborative. Chargée de créer les conditions favorables au développement des coopérations entre Safran et des start-ups ou PME innovantes, elle a lancé avec son équipe en l'espace de quelques mois Safran Explore, le projet de transformation de l’innovation ouverte de Safran.

« Nous agissons également pour accompagner le Groupe à fonctionner de façon plus agile avec des entreprises de petite taille. C’est cette dimension de transformation qui me plaît dans ce poste ! »

S’il est encore trop tôt pour se projeter dans l’avenir, Aurélie sait qu’il y aura certainement d’autres métiers à découvrir et de nouvelles pages à écrire au sein du Groupe.

Dernières actualités
  • © Safran
  • © LEZARTS Productions