Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

Elisabeth Reino : "Un des avantages de la prestation en ingénierie : on accède à des métiers très différents si l’on saisit les opportunités qui se présentent "

Ressources Humaines

Ingénieur en physique et chimie des matériaux, Elisabeth Reino travaille chez Safran Engineering Services depuis 2012. Experte de ses sujets techniques, elle pilote aujourd’hui un service de 40 personnes. Rencontre.

Elisabeth Reino est diplômée de Polytech’Paris et possède un DEA et un doctorat en Physique et Chimie des Matériaux. Son sujet de thèse ? « Je faisais des recherches sur les cristaux pour des applications microlasers permettant le stockage d’information ou l’imagerie médicale », explique-t-elle. A la fin de son cursus, elle trouve un emploi à Grenoble au CEA, le Laboratoire d'électronique et de technologie de l'information. Elle travaille dans la recherche de nouveaux concepts de DVD, rédige des brevets, développe des prototypes… En 2004, elle revient en région parisienne et devient consultante en matériaux en mission chez PSA Automobiles. « J’ai beaucoup appris, découvert plusieurs métiers et des concepts d’innovation très intéressants sur les matériaux dans le domaine des vitrages et finitions. J’ai fait beaucoup de pilotage, de coordination. Enfin, pendant trois ans, j’ai aidé les équipes de réparation à trouver des fournisseurs hors Europe pour leurs pièces de rechange ».

En 2012, Elisabeth quitte son emploi et rejoint Safran Engineering Services. Elle aide au pilotage d’un projet habillage sur le moteur Silvercrest, en front office coordonnant des équipes situées à Toulouse, Villaroche ex-situ et in-situ. « Mon rôle était de mettre de l’huile dans les rouages pour que la communication entre les différentes parties-prenantes soient facilitée », confie-t-elle. En 2014, elle demande à revenir à ses premiers amours et intègre le service matériaux. « Je voulais aussi voir un meilleur équilibre entre ma vie professionnelle et personnelle », confie-t-elle.

Elle rejoint donc le projet REACH, qui vise à trouver et déployer des nouveaux procédés de substitution au Chrome VI. « L’objectif était de trouver des solutions de substitutions harmonisées au niveau du groupe pour les visseries et les fixations traitées avec ce produit chimique. J’ai aussi pris en main le pilotage de l’ensemble des collaborateurs Safran Engineering Services Ile-de-France impliqués dans ce projet ».

En 2017, elle devient responsable d’activité matériaux et manage une équipe qui passe de 15 à 20 personnes. « J’épaulais la chef de service en répondant aux appels d’offre, aux besoins urgents des clients, en pilotant et aidant les équipes dans leur activité au quotidien, en gérant le recrutement. Bref, du soutien technique, managérial et financier ». Etre une femme dans un monde d’ingénieur ne lui a jamais posé problème : « D’abord parce que nous sommes au moins 50% de femmes dans le domaine des matériaux. Ensuite, parce que s’était plutôt un atout différenciant pour les entreprises lors de mon recrutement ».

Aujourd’hui, c’est elle la chef du service matériaux. Elle manage une équipe de 40 personnes réparties sur les sites de Saclay, Colombes, Villaroche et Lardy « avec trois gros projets mais aussi des ingénieurs pluridisciplinaires qui travaillent en même temps sur plusieurs sujets ».

Ce qu’elle aime le plus dans son métier ? « Trouver des activités et des missions intéressantes pour mes collaborateurs. Les accompagner, les former tout en répondant au besoin du client. C’est essentiel pour conserver leur motivation. Je leur dis souvent que c’est l’un des gros avantages d’offrir des prestations en ingénierie : on multiplie les expériences, on découvre différents métiers auxquels on peut avoir accès si l’on sait saisir les opportunités qui se présentent », conclut-elle.

 

Dernières actualités
  • ©