Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

Cloche
Abonnez-vous à la newsletter

D'un métier à l'autre, un grand écart enrichissant

Ressources Humaines

Collaboratrice chez Safran depuis 2017, Dikshana Kiddinan poursuit actuellement une démarche de mobilité au terme de laquelle elle changera de métier et d’environnement de travail. Un projet ambitieux autant qu'enrichissant, qui illustre toutes les opportunités qu’offre la mobilité au sein du Groupe.

Dikshana Kiddinan

"Un dispositif gagnant-gagnant" : c'est avec ces termes que Dikshana revient sur son projet et décrit la mobilité chez Safran. "Réaliser une mobilité, c'est naturellement apprendre beaucoup de choses en très peu de temps et accumuler une expérience - professionnelle et personnelle - importante. Mais c'est aussi apporter son propre background, et des idées nouvelles, pour les appliquer dans un nouveau domaine, un nouvel environnement de travail, avec l’envie d’échanger et de s’enrichir mutuellement au sein d’une nouvelle équipe."

 

L'éclosion d'une ingénieure de talent

Actuellement chef de projet transfert industriel, Dikshana entame avec cette mobilité un premier virage dans son aventure chez Safran. A son arrivée au sein du Groupe, ce jeune talent travaille comme ingénieure au terme d'un brillant parcours scolaire et académique. Durant ses études secondaires au Lycée Henri IV, elle est accompagnée par l'association Télémaque, qui œuvre pour l'égalité des chances dans l'éducation en accompagnant des jeunes de milieux modestes. A l’issue de son cursus universitaire, elle valide un double diplôme en ingénierie mécanique de l'INSA Rouen et un Master of Science en Matériaux Avancés de l'université de Cranfield (Royaume-Uni). C’est alors qu’elle a l’opportunité de visiter le site de Safran Aircraft Engines à Gennevilliers, une visite organisée par l'association Frateli (aujourd'hui Article 1). "Il y a eu un déclic, explique Dikshana, avec la découverte du site et la rencontre des équipes. Cela m'a amenée à m'intéresser à l'aéronautique, jusqu'à décrocher un premier stage en production. La diversité des produits chez Safran et l'importance accordée à la fabrication additive ont également contribué à mon intérêt pour le Groupe."

 

De la recherche à la production

La fabrication additive, c'est le domaine dans lequel s'épanouit Dikshana depuis plus de trois ans, sous l'angle de la recherche. Jusqu'en 2020, elle est ingénieure développement fabrication additive chez Safran Additive Manufacturing (SAM) à Safran Tech, et appréhende ainsi les matériaux et procédés tout en développant une expertise autour de la gestion de projet. Le lancement des travaux du Safran Additive Manufacturing Campus (SAMC) au Haillan, en 2020, va être l'opportunité pour elle d'ouvrir ses horizons et d'explorer une autre dimension dans sa spécialité. "Dans le cadre de la création du nouveau site, on nous a indiqué que l'on pouvait suivre le projet et changer de métier. Lors d'un atelier de découverte des métiers futurs du site organisé par les RH, j'ai appris qu'il était envisageable de passer de la R&T à la production. Je nourrissais déjà une volonté de mobilité pour aller vers l'industrialisation et la production : cette porte ouverte et le soutien de mes responsables ont fini par me convaincre. Il s'agit d'un grand écart entre deux domaines, mais c'est aussi formidable de voir la concrétisation de nos projets de recherche dans la production."

 

L'exploration et la transition avant le grand saut

Le projet de mobilité est lancé : Dikshana deviendra à la fin de l'année 2021 Ingénieure support production chez Safran Additive Manufacturing Campus. En guise de préparation et de familiarisation, elle assume actuellement le rôle de Chef de projet transfert industriel, détachée sur le site de Safran Aircraft Engines à Corbeil. L'occasion d'affiner et d'affirmer ses compétences en gestion de projet, tel un chef d'orchestre : "mon rôle consiste à piloter le rapatriement des moyens de fabrication additive existants de Safran Aircraft Engines Corbeil (et de Safran Aero Boosters en Belgique) vers SAMC. Il est question de management transverse et de relationnel. Il s'agit d'embarquer, de convaincre, de motiver et de coordonner de nombreuses équipes issues de corps de métier différents - moyens généraux, SSE, production, maintenance, méthodes, supply chain, contrôle de gestion, achats - pour nous mener ensemble vers un objectif commun. »

 

Une mobilité en lien avec son projet personnel

Dikshana mène cette mission de front avec la construction de son projet personnel, en s'appuyant sur les dispositifs internes d'accompagnement à la mobilité. Car au-delà du changement de métier, sa mobilité est aussi géographique. En rejoignant la région bordelaise, elle trouve un bon compromis pour rester en contact avec sa famille et ses proches en région parisienne et à Toulouse.

En attendant, Dikshana se dit ravie de son projet de mobilité et encourage chacune et chacun au sein du Groupe à étudier cette opportunité si elle se présente. "Un changement de métier, de ville, peut être intimidant. En effet, la démarche demande à la fois de l'ambition, de la préparation et de l'anticipation, car cela peut prendre du temps et nécessite de se construire pas à pas. Mais en fin de compte, l'expérience est très enrichissante."

Dernières actualités
  • © Safran
  • © Dikshana Kiddinan