Avertissement Ce site n'est pas recommandé pour les navigateurs Internet Explorer. Veuillez utiliser un autre navigateur Web pour profiter d'une meilleure expérience.

Cloche
Abonnez-vous à la newsletter

Développeur logiciel : du FELIN au Patroller, deux ingénieurs Safran témoignent

Ressources Humaines

Dix ans après le FELIN1, Safran Electronics & Defense contribue de nouveau à la numérisation de l'espace de bataille avec le Patroller2, grâce notamment à sa maîtrise des systèmes logiciels. Témoignages croisés d’Alexandre Ducrocq, responsable produits logiciels FELIN, et Fabrice Ferrand, référent technique Patroller en charge des activités logicielles.

Métier à tisser en 3D : fibres de carbone

En quoi consiste votre m�tier ?

A. D. : Je suis responsable de la tablette tactile et du module de gestion de la s�curit� du FELIN. J'anime une �quipe compos�e de d�veloppeurs internes et externes, ce qui recouvre un p�rim�tre assez large : analyse des sp�cifications, proposition de solutions, r�alisation, int�gration et enfin traitement des r�sultats des tests. J?effectue aussi une partie de la gestion de projet.

F. F. : Je pilote une �quipe d?architectes logiciels et de sous-traitants intervenant sur l?ensemble des sous-syst�mes du Patroller (contr�le commande sol, transmission, v�hicule a�rien). Mon domaine d'activit� s'�tend de l?expression de besoin � la certification, en passant par la conception, le d�veloppement, l?int�gration et l?industrialisation. J?interviens aussi en soutien aux �quipes en ma qualit� d'expert afin de transmettre mon savoir-faire.

 

Quels d�fis rencontrez-vous ?

A. D. : Le FELIN continue � �voluer depuis son entr�e en service, nous devons donc capitaliser sur l?existant tout en apportant des innovations (correctifs, nouvelles fonctionnalit�s?). Nos principaux d�fis techniques concernent le moteur cartographique, la s�curisation des donn�es et l?ergonomie. Il faut �galement avoir une vision � long terme pour anticiper les ruptures technologiques de demain.

F. F. : Le Patroller pr�sente une grande complexit� en raison de sa richesse fonctionnelle. C?est aussi un syst�me �volutif, qui a vocation � accueillir de nouvelles charges utiles. Enfin, il sera certifi� pour le vol autonome. Ce sont autant de d�fis que nos �quipes rel�vent au quotidien, sans oublier un planning tr�s serr�...

 

Outre ces challenges technologiques, qu?est-ce qui vous pla�t le plus dans votre m�tier ?

A. D. : Le travail collaboratif et les �changes, que ce soit en interne ou avec le client et les sous-traitants.

F. F. : La convergence des savoir-faire (viseurs, actionneurs, logiciels, syst�me de pr�paration de mission, suivi au sol, transmission?), ainsi que mon r�le d?appui en tant qu?expert.

 

Quelle a �t� votre �volution dans le Groupe et comment voyez-vous l?avenir ?

A. D. : J?ai �t� embauch� � l?issue de mon stage de fin d?�tudes, il y a trois ans. Passionn� d?a�ronautique et de d�fense, j?ai �t� attir� par ce groupe de haute technologie qui offre de nombreuses possibilit�s d?�volution. J?aimerais continuer dans ce m�tier tout en me diversifiant sur d?autres projets.

F. F. : J?ai rejoint le Groupe il y a 16 ans. Depuis, j?ai occup� des postes tr�s diff�rents tout en restant dans mon domaine d?expertise. Je dirais que mon �volution a toujours �t� un renouvellement dans la continuit�, et je me vois bien poursuivre dans cette logique.

 

1 Fantassin � �quipements et Liaisons INt�gr�s. Syst�me d?infanterie num�ris� en service dans l'arm�e de Terre fran�aise.

2 Syst�me de drone tactique qui entrera en service fin 2018.

Dernières actualités
  • © Safran
  • © Cyril Abad / CAPA Pictures / Safran