• -

    Actualités

    24.04.2014 | Télécharger le PDF | Herakles (Safran) inaugure une unité de traitement biologique unique en Europe

    Saint-Médard-en-Jalles, le 24 avril 2014. Stéphane Abrial, Directeur général délégué de Safran en charge du Secrétariat général, Philippe Schleicher, Président-directeur général d’Herakles (Safran), Bruno Sainjon, Directeur des Opérations à la Direction générale de l’armement (DGA) et Alain Rousset, Président du Conseil régional d’Aquitaine, ont inauguré ce jour la nouvelle unité de traitement biologique Herakles, baptisée LICORNE™ (Ligne Industrielle de Collecte des Objets pyrotechniques et de Réduction Naturelle des Effluents). Cette nouvelle installation, pionnière en matière d’environnement, apporte la solution adaptée au traitement du perchlorate d’ammonium, constituant majeur du propergol destiné notamment à propulser lanceurs et missiles. LICORNE™ utilise en effet un procédé issu d’un brevet Herakles, qui emploie des bactéries transformant le perchlorate et l’ammonium en azote et en chlorure. Implantée sur le site de Saint-Médard, cette unité possède une capacité de traitement annuelle de 300 tonnes de perchlorate d’ammonium, ce qui couvre l’ensemble des besoins actuels. Philippe Schleicher, PDG d’Herakles, souligne : « La mise en place d’une solution d’élimination du propergol respectueuse de l’environnement, s’appuyant sur des études menées avec le soutien de la DGA, est un enjeu majeur pour Herakles. L’unité LICORNE™ permet à notre société de s’engager dans une véritable démarche éco-responsable pour les générations actuelles et futures. » Le site Herakles de Saint-Médard produit en effet du propergol, matériau hautement énergétique, dont les applications sont multiples : moteurs spatiaux d’Ariane 5, de Vega, propulsion des missiles stratégiques et tactiques, gonflement des coussins d’airbags… Bien que toujours conforme à la réglementation, le brûlage, moyen d’élimination traditionnel des déchets de propergol ou des propulseurs en fin de vie, génère encore des émissions atmosphériques. Attachée à une exemplarité environnementale, la DGA a souhaité investir aux côtés d’Herakles dans le développement des technologies permettant de démarrer les activités de démantèlement de ses missiles et de détruire l’ensemble des déchets de propergol et de perchlorate d’ammonium présents dans ces propulseurs en fin de vie. La DGA et Herakles se sont ainsi engagés en décembre 2013 à assurer le traitement des déchets de production pour les 10 prochaines années, ainsi que le démantèlement du missile M45 en retour de dotation et le démarrage du démantèlement du missile M51. Le Conseil Régional d’Aquitaine a également apporté son soutien en co-finançant cette unité. Fruit de travaux de R&D initiés il y a 20 ans, l’unité LICORNE™ permet ainsi à Herakles de maîtriser le cycle de vie complet de ses produits. Les investissements réalisés démontrent sa volonté d’anticiper et de prendre une longueur d’avance sur la réglementation relative au brûlage. Leader de la propulsion à propergol solide, notre société s’engage ainsi dans une démarche responsable sur le plan environnemental. **** Herakles, filiale de Safran, conçoit, développe, produit et commercialise des moteurs à propergol solide, des matériaux et des matières premières énergétiques, des matériaux composites thermostructuraux et organiques, pour la défense, le spatial, l’aéronautique, la sécurité automobile et l’industrie. Herakles fournit des services, produits et équipements pour les missiles stratégiques et tactiques et les lanceurs spatiaux, pour l’aéronautique civile et militaire et la sécurité automobile, ainsi que des outillages pour l’industrie.
  • +

    24.04.2014 | Les élèves ingénieurs plébiscitent Safran

    Safran a été classé respectivement deuxième et cinquième aux classements Trendence et Universum qui recensent les employeurs préférés des étudiants ingénieurs.

  • +

    23.04.2014 | Télécharger le PDF | CFM nommé fournisseur de l’année par Boeing

    WEST CHESTER (Ohio) — 23 avril 2014 — CFM International est fier d’avoir été nommé fournisseur de l’année 2013 par Boeing, dans la catégorie propulsion. Cette distinction, qui récompense la performance et les contributions exceptionnelles apportées à la réussite de Boeing en 2013, a été attribuée sur la base de plusieurs critères : atteinte, voire dépassement, des objectifs de qualité, respect des délais de livraison, qualité du support après-vente, et respect des coûts annoncés. Il souligne également la capacité de CFM à anticiper et répondre aux besoins de l’avionneur. « La qualité et la fiabilité sont deux valeurs fortes sur lesquelles CFM a bâti sa réputation et il est particulièrement gratifiant de recevoir cette distinction l’année du 40e anniversaire de la société », a déclaré Jean-Paul Ebanga, président-directeur général de CFM International. « Nous sommes extrêmement fiers de la relation que nous entretenons avec Boeing depuis plusieurs décennies, à qui nous avons livré au total 14 000 moteurs conformes aux spécifications requises et dans le respect des délais. Nous nous engageons à maintenir ce haut niveau de performance. » CFM a livré plus de 13 650 moteurs CFM56 à Boeing depuis que l’entreprise est devenue le motoriste exclusif du Boeing 737 Classic, puis, après la sélection en 1997 du CFM56-7B pour motoriser la gamme de B737 Next Generation. Ce partenariat à long-terme de fournisseur exclusif a été reconduit en 2011, lorsque Boeing a opté pour le moteur de technologie avancée LEAP-1B de CFM comme motorisation unique des avions de nouvelle génération B737 MAX, dont l’entrée en service est prévue en 2017. Le programme de développement du LEAP-1B se déroule selon le calendrier établi avec des essais au sol qui commenceront, comme prévu, en juin 2014. « Ces partenariats avec nos fournisseurs ont exceptionnellement bien fonctionné l’an dernier. Ils se sont vraiment distingués », a souligné Jim McNerney, le président-directeur général de Boeing. « Ils nous ont permis d’offrir à nos clients davantage de capacité à un coût moindre dans un environnement très concurrentiel. Nous misons sur ces partenariats pour maintenir à l’avenir notre avance en termes de technologie, d’innovation, de productivité et pour fournir les meilleurs prix à ses clients. » Pour visionner la vidéo relative à la distinction reçue par CFM, cliquez ici : http://bcove.me/fwxzeet2 **** Société commune 50/50 entre Snecma (Safran) et GE, CFM International est le premier fournisseur mondial de moteurs destinés à l’aviation civile. Plus de 26 250 moteurs CFM56 ont déjà été livrés à 530 opérateurs dans le monde. La flotte motorisée par CFM a effectué à ce jour plus de 680 millions d’heures de vol, ce qui fait du CFM56 le moteur le plus fiable actuellement en service. Pour plus d’informations concernant CFM, consultez www.cfmaeroengines.com ou suivez-nous sur twitter @CFM engines.
<p>Retrouvez toute l’actualité du groupe</p>
<p>Safran en vidéos</p>
<p>Safran Magazine en ligne</p>
Talent

Safran recrute en permanence pour accompagner sa croissance et développer ses projets