Sport en entreprise : Safran gagnant sur toute la ligne

En déployant des programmes de préparation physique et d’entraînement sur son site de Colomiers, près de Toulouse, Safran Nacelles entend préserver la santé de ses collaborateurs. À la clé : moins de troubles musculo-squelettiques, une baisse de l’absentéisme et un meilleur bien-être au travail. Explications avec Serge Rière, le directeur de l’établissement, et Jérôme Rebière-Desveaux, directeur des ressources humaines.

En quoi consiste le programme de « préparation physique avant et après la prise de poste » que vous avez mis en place sur le site de Colomiers ?

- Serge Rière : Le programme « 3P » constitue l'un des volets de notre plan de bien-être au travail, qui vise à préserver la santé de nos collaborateurs par le sport. Tous les ouvriers volontaires de notre site peuvent participer, sur leur temps de travail, à un programme de préparation physique : des exercices d'échauffement et de renforcement musculaire de 20 minutes au début de leur journée et juste avant de quitter leur poste, une séance d'étirements. Ces activités physiques, encadrées par des coachs, sont conçues en fonction de l'activité professionnelle exercée. Un suivi est également assuré par un podologue et un ostéopathe.

 

Pourquoi avoir entrepris cette démarche ?

- S. R. : En 2012 et 2013, nous avons enregistré un fort taux d'absentéisme. Notre objectif a donc été de réduire le nombre d'arrêts de travail en diminuant les risques de blessures et d'accidents. Les ouvriers, notamment au sein de l'atelier de peinture, ont des métiers très physiques et leur corps est très sollicité. Nous devions agir pour améliorer leur santé et leur bien-être au travail.

- Jérôme Rebière-Desveaux : Un universitaire, spécialiste de la question du sport en entreprise, nous a proposé un programme très intéressant pour réduire les troubles musculo-squelettiques. Ce protocole a été élaboré à la manière d'un entraînement de sportifs de haut niveau. Comme les athlètes, nos ouvriers spécialisés doivent être au top de leur forme pour être performants dans leurs gestes.

préparation physique chez Safran Nacelles

 

A quelle population s'adresse-t-elle ?

- S. R. : Aux 280 collaborateurs du site ! Après avoir lancé en 2014 le premier programme auprès des équipes de l'atelier peinture, nous avons souhaité étendre cette démarche à l'ensemble des collaborateurs. Aujourd'hui, trois programmes sont proposés : le « 3P », pour les ouvriers, peintres et mécaniciens ; le projet « 4G » (Good body, Good spirit, Good company, Good work place*) dont les activités (marche, karaté, yoga…) ont pour objectif de lutter contre les effets négatifs de la sédentarité des salariés dans les bureaux. Un programme d'accompagnement à l'arrêt du tabac, baptisé Propulsion 2, complète le dispositif : pour chaque paquet de cigarettes en moins, une heure de sport sur le temps de travail est offerte.

 

Quel bilan tirez-vous de ce projet ?

- J. R.-D. : Le bilan est extrêmement positif. Sur la centaine de collaborateurs participant à l'un des trois programmes, l'absentéisme a diminué en moyenne de 50 %. Quant au tabac, 60 % des fumeurs ont stoppé la cigarette !

- S. R. : Au-delà des chiffres, on constate surtout une plus grande cohésion entre les équipes et une ambiance plus détendue. Le sport est un levier en faveur de la santé, mais il agit aussi sur le bien-être au travail. Si ces programmes ont nécessité un fort investissement, nous en récoltons largement les fruits aujourd'hui …

 

*Une bonne forme, un bon esprit, une bonne entreprise et un bon environnement de travail.