« L’Usine du futur » se prépare aujourd’hui à Bondoufle (Sud Francilien)

Paris, le 10 novembre 2016

Le Premier ministre Manuel Valls a posé ce jour à Bondoufle la première pierre d'un nouveau centre de formation 4.0 baptisé « plateforme de formation à la mécanique industrielle de demain » qui ouvrira ses portes en 2018 sur le site de la Faculté des Métiers de l'Essonne (FDME). La cérémonie a eu lieu en présence des membres fondateurs du consortium* qui pilote ce projet dont Max Peuvrier, Président de la FDME et Philippe Petitcolin, Directeur Général de Safran mais aussi des pouvoirs publics avec Isabelle Perdereau, Conseillère régionale d'Île-de-France et Adjointe au Maire de Brétigny-sur-Orge, Francis Chouat, Président de la Communauté d'Agglomération Grand Paris Sud / Maire d'Évry et Jean Hartz, Maire de Bondoufle.

Ce projet a été lancé à l'initiative des industries mécaniques d'Ile de France (Safran, Fives ainsi que de nombreuses PME) dont les processus de production se digitalisent progressivement et qui doivent, dans le même temps, recruter un nombre important de techniciens et opérateurs pour renouveler leurs effectifs et assurer le développement de leur production.

Ce centre de formation aux métiers de la production mécanique de demain se présentera comme un simulateur de « l'usine du futur » et proposera de former des alternants (250/300 alternants répartis sur trois années de formation) et des salariés en formation continue (300 personnes en formations continues ponctuelles par an) aux nouvelles méthodes de production utilisant des machines en réseau, des objets connectés, de la fabrication additive, de la réalité augmentée, des robots collaboratifs, des tablettes, etc.

Les moyens techniques et didactiques mis à disposition seront utilisés par des organismes de formation initiale (AFORP, AFPA, FDME, …) pour former les apprentis, et par des industriels pour la formation continue de leurs salariés. Les formations dispensées devront permettre aux futurs salariés d'acquérir les connaissances de base de leur métier, et les éléments de culture professionnelle préalables à leur recrutement. Pour des salariés en poste, il s'agira de développer encore leur socle de compétences pour la mise en oeuvre de nouveaux moyens de production complexes.

Véritable pôle d'excellence, ce plateau servira, par ailleurs, de vitrine pour les métiers de la production mécanique industrielle et permettra de favoriser les vocations pour les métiers de ce secteur, peu valorisés aujourd'hui.

« La plateforme de formation de Bondoufle est indispensable aujourd'hui. Fort d'une croissance robuste et comptant de nombreux leaders en France, le secteur aéronautique recrute en effet sur notre territoire et a besoin d'opérateurs et de techniciens, possédant des compétences spécifiques. Chez Safran par exemple, ce besoin s'élève à plusieurs centaines de personnes par an d'ici à 2020. En parallèle, l'Usine du futur se développe rapidement et nécessite que les salariés renouvellent leurs savoir-faire pour s'approprier les nouveaux moyens de production qu'elle introduit. Il était donc urgent de mettre en place une plateforme de formation dédiée à la mécanique industrielle de demain, » a déclaré Philippe Petitcolin.

« De nombreuses entreprises du territoire, dont certaines employant des apprentis, nous ont fait part de leur intérêt pour ce projet. Ces nouvelles installations vont nous permettre d'offrir des formations qui porteront à la fois sur les bases des métiers industriels mais ouvertes aussi sur l'utilisation des moyens modernes de production. Nous sommes très fiers de montrer une nouvelle fois que la FDME est au coeur de la problématique de l'emploi industriel et s'impose comme un précurseur dans ses missions pour l'emploi des jeunes mais aussi sur la formation continue des salariés, »  a déclaré Max Peuvrier.

L'investissement est d'environ 8 millions d'euros. Les travaux de construction du bâtiment de 2 000 m2 débuteront début 2017. L'ouverture de la plateforme aura lieu en 2018.

 

* Le consortium réunit l'Aforp, l'Afpa, la FDME, Fives Maintenance, le Gifas, le Gim et Safran.

Safran est un groupe international de haute technologie, équipementier de premier rang dans les domaines de l'Aéronautique et de l'Espace (propulsion, équipements), de la Défense et de la Sécurité. Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie 70 000 personnes pour un chiffre d'affaires de 17,4 milliards d'euros en 2015. Safran occupe, seul ou en partenariat, des positions de premier plan mondial ou européen sur ses marchés. Pour répondre à l'évolution des marchés, le Groupe s'engage dans des programmes de recherche et développement qui ont représenté en 2015 des dépenses de plus de 2 milliards d'euros. Safran est une société cotée sur Euronext Paris et fait partie des indices CAC 40 et Euro Stoxx 50.

Pour plus d'informations : www.safran-group.com / Suivez @Safran sur Twitter. 

Contactez-nous
Contacts Presse