Architectures propulsives innovantes : lancement d’une chaire Safran-ISAE-SUPAERO

Safran et l’ISAE-SUPAERO ont célébré le lancement d’une chaire commune d’enseignement et de recherche dans le domaine des architectures propulsives innovantes. Principal objectif : développer une compétence de niveau international dans ce domaine.

 

 

Chaire Safran-ISAE-SUPAERO.jpg

Une convention de mécénat visant à promouvoir un enseignement et une recherche de haut niveau dans le domaine des architectures propulsives innovantes avait été co-signée le 30 mai dernier par Philippe Petitcolin, Directeur général du Groupe, l'ISAE-SUPAERO et la Fondation ISAE-SUPAERO. D'une durée de cinq ans et dotée d'un budget de 1,25 million d'euros, cette convention de mécénat permettra de travailler sur un programme de pointe qui vise à éclairer les choix d'architectures propulsives des prochaines générations d'aéronefs.

 

L'enjeu est considérable pour Safran comme pour l'industrie. Sur le plan de la protection de l'environnement, il s'agira de réduire fortement les rejets de gaz à effet de serre polluants et le bruit émis. Au niveau économique, l'objectif est d'accroître la performance du rendement propulsif de façon à réaliser une même mission avec moins de carburant, et avec plus de passagers ou de fret.
 

Renforcer les compétences sur l'intégration propulsive

L'objectif de ce projet pour Safran  est double : d'une part, il s'agit de renforcer la recherche sur l'intégration propulsive, en créant un centre académique d'expertise de renommée internationale.  D'autre part, le Groupe souhaite promouvoir auprès des étudiants une formation spécialisée sur ce thème : l'ISAE Toulouse est en effet l'école française de référence pour la formation aéronautique, et à ce titre représente pour Safran une cible majeure de recrutement*.  

 

Cet événement de lancement, en présence de Stéphane Cueille,  Directeur Groupe R&T et Innovation, Olivier Lesbre, Directeur général de l'ISAE-SUPAERO, et Thierry Pardessus, trésorier de la Fondation ISAE-SUPAERO, est l'occasion pour le Groupe d'inscrire ce partenariat dans la durée, puisque Safran est déjà signataire d'une chaire avec l'ISAE créée en juin 2011. Safran est également partenaire de l'école sur 3 projets européens traitant de motorisation avancée : ENOVAL, E-BREAK et ULTIMATE. Il s'agit donc de compléter ces travaux en donnant la possibilité aux futurs ingénieurs de s'impliquer davantage dans cette thématique.       

*Safran a embauché 69 élèves de l'ISAE Toulouse ces deux dernières années