Aéronautique - Réduire l'impact environnemental du transport aérien
Défense - Améliorer la protection des citoyens
Espace - Faciliter l'accès à l'espace
Sécurité - Sécuriser et faciliter la vie quotidienne
  • -

    Actualités

    21.11.2014 | Télécharger le PDF | EGTS International et CAEES (China Aviation Energy et Emissions Solutions) s’associent pour développer le taxiage électrique en Chine

    CAEES signe un protocole d’accord avec Honeywell et Safran pour étudier le déploiement du système EGTSTM sur le marché aéronautique chinois. PHOENIX (Arizona) et PARIS, 21 novembre 2014 Honeywell (NYSE : HON) et Safran (NYSE Euronext Paris : SAF) ont signé un protocole d’accord avec China Aviation Energy and Emission Solution (CAEES), pour évaluer les bénéfices du système de taxiage électrique EGTS et son éventuel déploiement en Chine. EGTS est une technologie développée par Honeywell et Safran, à travers leur joint-venture EGTS International. Le système utilise la puissance électrique de l’avion pour alimenter des moteurs situés sur les roues de son train d’atterrissage principal. L’avion peut ainsi reculer et se déplacer au sol de façon autonome, sans avoir recours à ses moteurs principaux, ce qui permet d’économiser jusqu’à 4 % de carburant par vol et de réduire jusqu’à 75 % les émissions de carbone et jusqu’à 50 % les émissions de monoxyde d’azote (NOx). Selon cet accord, CAEES apportera son soutien à la joint-venture pour étudier les pratiques liées aux opérations au sol et la réglementation associée en vigueur dans les aéroports chinois. Ensemble, les partenaires évalueront les économies de carburant et la réduction des émissions de carbone en Chine pour affiner les potentialités du système. Deuxième marché aéronautique au monde par ses volumes et son taux de croissance, la Chine intéresse EGTS. « Les compagnies aériennes chinoises créent de plus en plus de trafic au sol, ce qui augmente le temps de taxiage dans les aéroports, » explique M. Zhang, Directeur général de CAEES. « En outre, les appareils des opérateurs chinois sont fortement sollicités, avec d’importants taux de rotation. C’est pour cette raison que CAEES souhaite évaluer les bénéfices proposés par l’EGTS aux compagnies aériennes chinoises. » Selon les estimations actuelles de Safran et Honeywell, l’utilisation de l’EGTS sur les vols court courriers en Chine pourrait mener à plus de 250 000$ d’économies, par avion et par an. « Nous sommes très fiers d’annoncer ce partenariat stratégique avec CAEES, dont le rayon d’action va faciliter les discussions et l’accès aux différents acteurs du marché aéronautique chinois : compagnies aériennes, aéroports, entreprises de leasing d’avions et organisations gouvernementales impliquées dans la question de la réduction des émissions de carbone, » déclare Olivier Savin, Vice-Président du programme EGTS, Safran. « Etant donné la croissance phénoménale et durable que connaît son industrie aéronautique, la Chine constitue un marché de choix pour EGTS. Nous devons nous assurer que notre système, pendant son développement, respecte les exigences spécifiques liées aux opérations dans cette partie du monde. » Selon les estimations de l’Association internationale du transport aérien (IATA) pour la période 2013-2017, les vols vers ou à l’intérieur de la Chine représenteront à eux seuls une part importante de la hausse du nombre de passagers aériens, soit 24 des 31 % de la croissance prévue en 2017. « EGTS travaille en étroite collaboration avec CAEES pour que l’industrie aéronautique chinoise puisse accueillir les 227 millions de passagers supplémentaires dans les prochaines années, » ajoute Brian Wenig, Vice-Président du programme EGTS, Honeywell Aerospace. « EGTS permettra aux compagnies aériennes et aux aéroports de faire face à la congestion du trafic et réduire les émissions de carbone. » Avec le soutien de la Civil Aviation Administration of China (CAAC), l’aviation civile chinoise est profondément impliquée dans un programme de promotion de la conservation des énergies et de la réduction des émissions. Le programme devrait toucher à sa fin en 2020. **** Pour plus d’informations Visitez le site EGTS International Suivez @green_taxiing sur Twitter **** A propos de CAEES China Aviation Energy and Emission Solutions (CAEES), filiale de China Aviation Supplies Holding Company (CAS), fournit au secteur de l’aviation civile des services de conservation de l’énergie, parmi lesquels du conseil en économies d’énergie, de l’audit énergétique et des contrats de performance énergétiques (EPC). CAEES a pour mission l’identification et le développement de solutions énergétiques et environnementales innovantes destinées au marché aéronautique chinois. A propos d’Honeywell Aerospace Honeywell est un groupe industriel diversifié classé au Fortune 100, leader dans les systèmes de haute technologie. Le groupe offre à ses clients dans le monde entier des produits et services pour l’aéronautique, des systèmes de contrôle pour le bâtiment et l’industrie, des turbocompresseurs ainsi que des matériaux de haute performance. Le siège du groupe est basé à Morristown, dans le New-Jersey, aux Etats-Unis. L’action Honeywell se négocie à la Bourse de New York, Londres et Chicago. http://aerospace.honeywell.com. Suivez Honeywell sur @honeywell_aero on Twitter. A propos de Safran Safran est un groupe international de haute technologie, équipementier de premier rang dans les domaines de l’Aéronautique et de l’Espace (propulsion, équipements), de la Défense et de la Sécurité. Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie 66 200 personnes pour un chiffre d’affaires de 14,7 milliards d’euros en 2013. Composé de nombreuses sociétés, Safran occupe, seul ou en partenariat, des positions de premier plan mondial ou européen sur ses marchés. Pour répondre à l’évolution des marchés, le Groupe s’engage dans des programmes de recherche et développement qui ont représenté en 2013 des dépenses de 1,8 milliard d’euros. Safran est une société cotée sur NYSE Euronext Paris et fait partie de l’indice CAC 40. Pour plus d’informations, www.safran-group.com / Suivez @SAFRAN sur Twitter Honeywell and the Honeywell logo are the exclusive properties of Honeywell, are registered with the U.S. Patent and Trademark Office and may be registered or pending registration in other countries. All other Honeywell product names, technology names, trademarks, service marks and logos may be registered or pending registration in the U.S. or in other countries. All other trademarks or registered trademarks are the property of their respective owners. Copyright 2014 Honeywell. This release contains certain statements that may be deemed “forward-looking statements” within the meaning of Section 21E of the Securities Exchange Act of 1934. All statements, other than statements of historical fact, that address activities, events or developments that we or our management intends, expects, projects, believes or anticipates will or may occur in the future are forward-looking statements. Such statements are based upon certain assumptions and assessments made by our management in light of their experience and their perception of historical trends, current economic and industry conditions, expected future developments and other factors they believe to be appropriate. The forward-looking statements included in this release are also subject to a number of material risks and uncertainties, including but not limited to economic, competitive, governmental and technological factors affecting our operations, markets, products, services and prices. Such forward-looking statements are not guarantees of future performance, and actual results, developments and business decisions may differ from those envisaged by such forward-looking statements. We identify the principal risks and uncertainties that affect our performance in our Form 10-K and other filings with the Securities and Exchange Commission.
  • +

    20.11.2014 | Télécharger le PDF | Sagem démontre avec succès la capacité d’intégration du drone Patroller dans l’espace aérien civil

    Boulogne Billancourt, 20 Novembre 2014 Sagem (Safran) vient de réaliser un ensemble d’essais en vol permettant de démontrer la faisabilité d’intégration d’un drone dans un espace aérien partagé suivant la réglementation de l’aviation civile et les procédures du contrôle aérien. Cette campagne d’une vingtaine de vols a été réalisée avec le drone Patroller à proximité de Toulouse entre le 26 octobre et le 7 novembre. Elle a été conduite dans le cadre du programme européen SESAR, Sagem faisant équipe avec la DSNA (Direction de la Sécurité de la Navigation Aérienne), le laboratoire de l’ENAC (Ecole Nationale d’Aviation Civile) et Rockwell Collins France au sein du projet ODREA (1). Dans ce cadre, Sagem a démontré en vol une fonction complète d’anticollision, qui est l’un des verrous principaux à lever pour l’insertion des drones dans un espace aérien civil partagé avec des aéronefs pilotés. Ce système « voir et éviter », développé par Sagem et intégré à la chaîne de contrôle du Patroller, se compose d’une combinaison de capteurs de détection de trafic, dont un capteur optronique infrarouge, et d’un module d’estimation du risque de collision et de génération de trajectoires d’évitement automatique. Au cours des essais en vol, ce système embarqué a été mis en œuvre avec succès dans différents scénarios de conflit avec un avion plastron mis à disposition par l’ENAC, permettant ainsi au Patroller de détecter et d’éviter un risque de collision, sans l’intervention d’un opérateur. © Sagem Cette campagne ODREA a également permis de démontrer la capacité du drone Patroller à effectuer des approches sur l’aéroport de Toulouse-Blagnac suivant les procédures définies par le contrôle aérien. Cette démonstration confirme la capacité d’un drone à s’insérer dans la zone terminale d’un aéroport international, sans impact sur le trafic et la sécurité. Véritable première en Europe, cette campagne de vol, réalisée à l’issue d’une importante phase de validation par simulations effectuée par le consortium ODREA, est une étape majeure de démonstration de l’état de l’art des solutions technologiques d’insertion des drones dans l’espace aérien civil non-ségrégué. Développé en France par Sagem, le Patroller est un système de drone tactique multi-capteurs de classe 1 tonne. Grâce à sa conception modulaire, il peut emporter jusqu’à 350kg de charge utile, en cellule ou en pods (optronique, radar et guerre électronique) pour des vols de 20 heures et jusqu’à 20 000 ft. Sagem dispose de l’ensemble des savoir-faire nécessaires au développement et à la fabrication d’un système de drone : ensemble optroniques gyrostabilisés jour-nuit à très haute résolution, transmission de données temps réel, navigation inertielle et contrôle de vol, segment sol, préparation et restitution de missions, intégration système et interopérabilité avec l’espace de bataille numérisée interarmes et interalliés. (1) SESAR (Single European Sky ATM Research) est un programme européen civil visant à moderniser les systèmes de gestion du trafic aérien. Ce programme est financé par la Commission européenne et le RTE-T, le Réseau de transport transeuropéen. ODREA (Operational Demonstration of RPAS in European Airspace) : Démonstration opérationnelle d’un système de drone dans l’espace aérien européen. **** Sagem, société de haute technologie de Safran, est un leader mondial de solutions et de services en optronique, avionique, électronique et logiciels critiques, pour les marchés civils et de défense. N°1 européen et n°3 mondial des systèmes de navigation inertielle pour les applications aéronautiques, marines et terrestres, Sagem est également n°1 mondial des commandes de vol pour hélicoptères et n°1 européen des systèmes optroniques et des systèmes de drones tactiques. Présents sur tous les continents via le réseau international de Safran, Sagem et ses filiales emploient 7 500 personnes en Europe, en Asie du Sud-est et Amérique du Nord. Sagem est le nom commercial de la société Sagem Défense Sécurité. Pour plus d’informations : www.sagem.com
  • +

    20.11.2014 | Le Campus Safran, le creuset culturel du Groupe

    Inauguré début septembre, le Campus Safran a déjà accueilli près de 5 000 collaborateurs, après seulement six semaines d’existence. Yannick Bonnaire, son Directeur, présente ce lieu unique qui incarne le « cœur battant » du Groupe.

<p>Retrouvez toute l’actualité du groupe</p>
<p>Safran en vidéos</p>
<p>Safran Magazine en ligne</p>
Talent

Safran recrute en permanence pour accompagner sa croissance et développer ses projets